Tristesse

101. Ronit Elkabetz [27/11/1964— 19/04/2016] Ronit Elkabetz — entre deux batailles juridiques ubuesques contre son mari de cinéma, Simon Abkarian, notamment dans Gett/Le procès de Viviane Amsalem co-réalisé avec son frère Shlomi — avait présidé le jury de la 54e Semaine de la critique en 2015. A lire, son interview dans Télérama. Et Ronit Elkabetz, par-delà les carcans par Anne Diatkine pour Libération. A suivre…Lire la suite

Epic Tea Time [with Alan Rickman] de David Michelek

Anarchy in the UK. Dans la série, « 2016, l’année où il fait bon disparaître », c’est au tour d’Alan Rickman [pour mémoire, l’onctueux psychopathe Hans Gruber de Die Hard de John McTiernan_1988 bien sûr ou le mari bafoué de Close my eyes de Stephen Poliakoff_1991 et ce frappadingue de Shérif de Nottingham comme surgi d’un Tex Avery épileptique dans Robin Hood, prince of thieves de Kevin Reynolds_1991, mais surtout Jamie, le violoncelliste mort d’un rhume qui revient encombrer sa bien-aimée pour mieuxLire la suite

Se souvenir des belles personnes

Liz en 10 rôles. Elizabeth Taylor [27/02/32 – 23/03/11] I, along with the critics, have never taken myself very seriously. One problem with people who have no vices is that they’re pretty sure to have some annoying virtues. Source : imdb ************ REFLETS DANS UN ŒIL D’OR N’as-tu jamais été pris au collet, traîné dans la rue et fouetté par une femme nue ? susurre Leonora/Elizabeth Taylor à son coincé de major de mari qui frémit à peine, lui quiLire la suite

Pin-up girl

Jane Russell [21/06/21- 28/02/11] En sus de formes plantureuses dont l’avait généreusement pourvue dame nature, la fort accorte Jane Russell était également dotée d’un solide bon sens, d’une forte personnalité et d’un humour dévastateur, ce qui ne manqua pas d’emballer son partenaire en infortune diverse — revoyez l’interview qu’elle accorda avec beaucoup de grâce à Claude Ventura et Philippe Garnier pour l’émission Cinéma, cinémas — un nommé Bob Mitchum. Ci-dessous, la bande-annonce made in Howard Hughes vantant les mérites duLire la suite

Tura! Tura! Tura!

Tura Satana* [10/06/35-4/02/11] I took a lot of my anger that had been stored inside of me for many years and let it loose. I helped to create the character Varla and helped to make her someone that many women would love to be like. Tura Satana Source : imdb * dans le rôle de Varla pour Faster, Pussycat! Kill! Kill! de Russ Meyer_1965 et celui de la Suzette Wong de Billy Wilder pour Irma la douce_1963 A lire surLire la suite

Autant en emporte Bullitt

Peter Yates [24/07/29-9/01/11] sur le tournage de The friends of Eddie Coyle_1973 Malheureusement pour Peter Yates, Bullitt_1968 aura principalement œuvré pour la construction du mythe de la coolitude faite homme d’un certain Steve McQueen et ce, pour de fort mauvaises raisons qui n’ont que peu à voir avec son intransigeance en matière de corruption de hauts fonctionnaires… Il n’y a qu’à contempler désormais cette légendairee rebelle attitude métamorphosée en porte-étendard de marques de luxe. Solide directeur d’acteurs, Peter Yates estLire la suite

S.O.B., la vie

Blake Edwards [26/06/22 – 15/12/10] en compagnie de Peter Sellers/Clouseau sur le tournage de La panthère rose/The pink panther_1963 ************ 10 films de Blake Edwards. Comme tous les types capables de vous faire hurler de rire — et notamment avec la complicité de son alter ego, es-maître en loufoqueries, Peter Sellers — Blake Edwards excellait également dans la noirceur chagrine et dénicha d’ailleurs en Jack Lemmon un compagnon de mélancolie idéal. Si l’on se souvient (malheureusement) surtout de Elle/Ten_1979 pourLire la suite

Rollin au royaume des ombres

Jean Rollin [3/11/38-15/12/10] Pourquoi filmez-vous ? Extrait de Moteur Coupez ! Mémoires d’un cinéaste singulier de Jean Rollin Luis Buñuel disait parfois : « Si le film est trop court, on rajoutera une scène de rêve ». Tout ce que cela implique de liberté dans la conception d’un film peut être revendiqué de différentes manières. Je peux dire, par exemple : « Si le film est trop pauvre, on rajoutera le bruit d’un train qui passe ». Ecoutez-le. Il arrive, il passe, il s’éloigne.Lire la suite

Notre cher ami

Mario Monicelli [15/05/15-29/11/10] […] C‘était un moment favorable pour l’Italie. Et nos comédies assumaient ce ton “il faut faire attention à l’image que l’on donne de nous”. Maintenant l’image que nous donnons de nous est telle qu’elle ne peut même plus être rachetée. Mario Monicelli Source : Euronews ************ Mario Monicelli, la comédie de la vie_Interview_2008 (dont vous pouvez retrouver ici la version italienne et la retranscription complète sur le site d’Euronews)Lire la suite

Hammer diva

Ingrid Pitt [21/11/37 – 23/11/10] Après Roy Ward Baker en octobre dernier, c’est au tour d’Ingrid Pitt*, inoubliable interprète de Carmilla dans The vampire lovers, un des fleurons de la Hammer réalisé en 1970, de tirer sa révérence. Bonne nuit madame. * Vampire de chevet de Vincent d’Inisfree qui est, rappelons-le, un homme de goût A consulter : Pitt of horror ************ The vampire loversde Roy Ward Baker_1970 ************ Countess Dracula de Peter Sasdy_1971 ************ The house that dripped blood/LaLire la suite

La Hammer en deuil

Roy Ward Baker [19/12/16 – 5/10/10] I’ve always lacked one of the qualities that a film director should have, and that’s the sense of intense curiosity in other people’s business. If you invited Fellini to a party, he’d get a drink and sit in the corner watching everybody else and making notes. Roy Ward Baker. Source : Mubi Après avoir dirigé en 1952 Marilyn Monroe dans un de ses rares rôles dramatiques (Troublez moi ce soir/Don’t bother to knock) etLire la suite

L’arme à gauche

Arthur Penn [27/09/22-28/09/10] et Gene Hackman sur le plateau de Night Moves en 1975 Photography wasn’t for me. I would always go toward the kinetic. Source : Vanity Fair, Arthur and Irving Penn: Artists, Brother The movies have changed: there’s now this wonderful storyteller Spielberg making benign movies that are enormously successful, while I’m known mainly for making movies about people shooting and cutting each other up. I love his work, but I could never make stuff like that. SourceLire la suite

Chabrol casse sa pipe

Claude Chabrol [24/06/30-12/09/10] La bêtise est infiniment plus fascinante que l’intelligence. L’intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n’en a pas. Ce qui m’intéressait avant chez les bourgeois, c’est qu’ils se fabriquaient des problèmes de cul car ils n’avaient pas de problèmes de fric. Aujourd’hui, ils ne pensent plus qu’au fric. A écouter : Claude Chabrol commente ses films sur Allocine.Lire la suite

Perfect blues

Satoshi Kon [12/10/63-24/08/10] Outre Perfect blue_1999, Millennium actress_2001, Tokyo Godfathers_2003, Paprika_2006 et l’anime télévisuel Paranoia Agent_2004, Satoshi Kon participa également en 2007 à un projet de la chaine NHK, Ani-Kuri 15, soit une série de courts-métrages d’animation d’une durée d’une minute (vous pouvez retrouver ici la liste des quinze réalisateurs impliqués dans l’aventure). Ohayo de Satoshi Kon A consulter : Le site officiel de Satoshi Kon A lire : Sur fluctuat.net, Satoshi Kon, mort d’un rêveur contagieux Sur excessif.com, unLire la suite

Jazz qui peut

Herman Leonard [6/03/23-14/08/10] You judge a photographer not by what he shot but by what he shows you. Herman Leonard. Source : In Search of Interesting Faces A consulter : le site d’Herman Leonard A voir : chez Edelman Gallery, le 2010 Herman Leonard portfolio et chez Andrew Smith Gallery Images of jazz portofolio A lire : l’interview du Smithsonianmag.com, Herman Leonard, eye for jazz et Herman Leonard, l’oeil du jazz A écouter : Herman Leonard, dans diverses interviews —Lire la suite

Louise

Louise Bourgeois [25/12/11-31/05/10] A voir : Louise Bourgeois : l’araignée, la maîtresse et la mandarine/Louise Bourgeois: The Spider, the Mistress and the Tangerine, documentaire d’Amei Wallach et Marion Cajori A lire : Destruction du père, reconstruction du père. Écrits et entretiens 1923-2000 avec Marie-Claude Bernadac et Hans Ulrich Obrist. Mother aux Tuileries mars 2008Lire la suite