Oyez, oyez !

Si certains festivals de cinéma ont été purement et simplement annulés, comme celui de Télérama qui reprend chaque début d’année une sélection de films Art et Essai ou le Festival International du Film Policier de Beaune*, et d’autres reportés comme le Festival 2 Cinéma de Valenciennes qui se tiendra en septembre, sans oublier Berlin et Cannes qui tentent de s’adapter, l’équipe de Gérardmer a décidé de proposer une édition entièrement virtuelle**, pour le plus grand plaisir de celles et ceux qui n’ont jamais pu auparavant se rendre sur place.

L’an 1936 dans le viseur de Zoom Arrière.

Même s’il est difficile d’établir un vrai podium tant les chefs-d’œuvre se bousculent au portillon cette année-là, l’évidence de la première place ne se discute pas. Qui ne rêve pas encore aujourd’hui d’envoyer valdinguer capitalisme, burn-out & fastfood et de partir sur les routes avec son/sa bien-aimé(e) ?

Oyez, oyez !

Au vu des événements de cette année maudite pour le cinéma et autres compagnes/gnons de la culture, la 12e édition des Arcs Film Festival s’échappe hors piste et propose à partir du 12 décembre et pour une durée exceptionnelle* une superbe programmation en ligne** (avec une possibilité d’achat à la séance ou l’acquisition d’un pass*** ici), soit près de 80 œuvres européennes longues et courtes, souvent accompagnées de Q&A avec l’équipe.