Oyez ! Oyez !

Après la montée des films de Cannes à Paris au Cinéma Gaumont Capucines du 18 au 20 mai, la reprise des films Un Certain Regard au Reflet Médicis du 23 au 29 mai et la reprise de la Quinzaine des Réalisateurs au Forum des Images du 24 mai au 3 juin, ce sera au tour de la Cinémathèque Française de clôturer les festivités cannoises à Paris avec sa rétrospective de la Semaine de la Critique, 57e du nom, et ce, du 30 mai au 6 juin prochains.

Oyez ! Oyez !

Tandis que La Quinzaine des Réalisateurs prendra ses quartiers au Forum des Images du 28 mai au 7 juin, la 54e Semaine de la Critique investira les salles de la Cinémathèque Française du 3 au 8 juin prochain (dès la fin des projections prévues au Reflet Médicis qui, comme chaque année, proposera la sélection d‘Un certain regard du 27 mai au 2 juin).

Oyez ! Oyez !

Dans la série Cannes s’invite à Paris, la 52e Semaine de la critique* s’installe à la Cinémathèque Française du 6 au 10 juin 2013. Et comme à l’habitude, il faudra jongler entre les différentes reprises cannoises. [Cf. La reprise de la Quinzaine des Réalisateurs 2013 au Forum des images].

Oyez ! Oyez !

Après une année sans, le blog se rendra à nouveau au Festival International du Film Indépendant de Bordeaux qui fête sa 7e édition du 9 au 15 octobre prochains, sous les fulgurants auspices de Bertrand Mandico  — Grand prix du Jury & Prix Erasmus 2017 pour Les garçons sauvages — qui signe la bande-annonce.

Oyez ! Oyez !

La 38e édition du Festival des 3 Continents investit Nantes du 22 au 29 novembre prochain et comme la demoiselle vous l’indique sur les magnifiques affiches réalisées cette année, l’Inde est à l’honneur, avec notamment la projection des films de Anurag Kashyap et Gurvinder Singh*. On peut nonobstant regretter une sélection trop courte.

Pluie d’étoiles sur quelques films de Cannes 2016. Si tu ne vas pas à Cannes, Cannes viendra à toi. Voici un adage que nombre de parisiens et affiliés approuvent vigoureusement. Et notamment depuis que le Gaumont Opéra Capucines s’est mis en tête de nous faire profiter en avant-premières d’une sélection de films issus de la compétition.

Les films de la Croisette. Du glam, des stars, des paillettes et des flopées de vampires. Voilà ce qu’a promis Thierry Frémaux lors de la conférence de presse où ont été révélés les heureux élus de la compétition 2016 et les sélectionnés pour Un certain regard et autres séances de minuit qui promettent quelques belles frayeurs.

Droits humains à l’honneur et courts métrages en compétition. La 6e édition du Festival Cinéma & Droits Humains, qui honorait cette année l’écrivain et blogueur Raif Badawi, s’est achevée sur l’excellent quoiqu’éprouvant — tant le mépris, l’impudence et le machisme bas du bulbe des bourreaux sont insupportables — documentaire Burden of peace de Joey Boink & Sander Wirken consacré à la lutte menée contre l’impunité par la première femme procureur général du Guatemala, Claudia Paz y Paz ; projection qui précédait la cérémonie de clôture, quatre prix devant récompenser les courts métrages en compétition.

Oyez ! Oyez !

Le FFCP 2015 sera à peine achevé que débutera ce mercredi 4 au Reflet Médicis la 6e édition du Festival Cinéma & Droits Humains et ce, jusqu’au 10 novembre. Soit 7 soirées consacrées aux droits humains selon les thématiques chères à Amnesty International : Dignité • Fraternité • Humanité • Liberté.

Oyez ! Oyez !

Alors que L’Étrange Festival vient à peine de s’achever — en me laissant personnellement sur les rotules —, le Forum des Images lance dès aujourd’hui son cycle Séoul hypnotique dans le cadre de l’année France-Corée et nous promet moult merveilles inédites, mélodrames ou thrillers, tous empreints de cette violence qui semble sourdre de Séoul, la ville-mutante.

Oyez ! Oyez !

Alors que Cannes est toujours à Paris, et que triomphe à la reprise de la Quinzaine des Réalisateurs El abrazo de la serpiente de Ciro Guerra (salle comble hier soir, seconde projection prévue le 7/06 en début d’après-midi), la Colombie s’invite simultanément pour la 3ème année consécutive à Barcelone et au Cinéma La Clef à Paris du 3 au 15 juin 2015.

Oyez ! Oyez !

A l’occasion du week-end de clôture du Festival.de Cannes, le Gaumont Opéra Capucines propose en exclusivité une sélection d’une douzaine de films issus de la compétition ainsi que le classique Ascenseur pour l’échafaud de Louis Malle en version restaurée [Reprise prévue le 24 juin prochain].

Les films de la Croisette. Le mois d’avril n’existe pas. Les jours se succèdent et passent comme dans un rêve, dans l’attente des conférences de presse consacrées aux sélections cannoises. Chacun y va de ses pronostics et de ses espoirs. Et descendre ou pas sur la Croisette du 13 au 24 mai — vaste sujet qui occupe tout autant les conversations — n’apaise guère la fièvre.