Oyez ! Oyez !

C’est toujours un plaisir, depuis quelques années déjà, de voir débarquer les films du Festival de Cannes dans quelques salles parisiennes en avant-première, mais tout bonheur a ses limites, les encombrements sont légion et il s’agit donc d’apprendre à choisir, voire à sacrifier quelques projections, le don d’ubiquité n’étant toujours pas à l’ordre du jour.

Oyez ! Oyez !

Après la montée des films de Cannes à Paris au Cinéma Gaumont Capucines du 18 au 20 mai, la reprise des films Un Certain Regard au Reflet Médicis du 23 au 29 mai et la reprise de la Quinzaine des Réalisateurs au Forum des Images du 24 mai au 3 juin, ce sera au tour de la Cinémathèque Française de clôturer les festivités cannoises à Paris avec sa rétrospective de la Semaine de la Critique, 57e du nom, et ce, du 30 mai au 6 juin prochains.

Oyez ! Oyez !

Tandis que La Quinzaine des Réalisateurs prendra ses quartiers au Forum des Images du 28 mai au 7 juin, la 54e Semaine de la Critique investira les salles de la Cinémathèque Française du 3 au 8 juin prochain (dès la fin des projections prévues au Reflet Médicis qui, comme chaque année, proposera la sélection d‘Un certain regard du 27 mai au 2 juin).

Oyez ! Oyez !

Dans la série Cannes s’invite à Paris, la 52e Semaine de la critique* s’installe à la Cinémathèque Française du 6 au 10 juin 2013. Et comme à l’habitude, il faudra jongler entre les différentes reprises cannoises. [Cf. La reprise de la Quinzaine des Réalisateurs 2013 au Forum des images].

Oyez, oyez !

L’Étrange Festival fête cette année un quart de siècle d’existence vautré dans la bizarrerie et le mauvais genre, en compagnie de siphonné(e)s de la meilleure eau. La XXVe édition* ne dérogera donc pas à ses vilaines habitudes et prendra ses quartiers au Forum des images dès le mercredi 4 septembre et ce, jusqu’au dimanche 15, soit une douzaine de jours emplis de folie furieuse et de sensations fortes.

Pluie d’étoiles sur quelques films de Cannes 2019. Mais que ceux qui n’ont pu profiter de ces projections parisiennes (ou rennaises, nantaises, lyonnaises ou toulousaines) se rassurent, depuis quelques années, les œuvres sélectionnées sortent désormais plus ou moins régulièrement sur tous les écrans de France et de Navarre. 

Oyez ! Oyez !

Que serait la grand-messe cannoise à Paris sans la reprise de la sélection d’Un Certain Regard au toujours fidèle Reflet Médicis ? C’est d’ailleurs UCR qui va ouvrir les hostilités le 29 mai prochain — et créer un sacré embouteillage avec la reprise de la Quinzaine des Réalisateurs qui investit le Forum des Images dès le lendemain —, pour laisser en fin de parcours la place à la rétrospective d’Une semaine de la Critique à la Cinémathèque qui débutera le 5 juin.

Oyez ! Oyez !

Pour la 7e année consécutive, le Gaumont Opéra Capucines propose aux parisiens, du 24 au 26 mai prochains, 14 films issus de la Sélection officielle du Festival de Cannes 2019, dont 8 projetés en compétition, les hors-compétition (2) et ou présentés à Un Certain Regard (4).

Oyez ! Oyez !

Si Paolo Moretti, programmateur cinéma, délégué général du Festival international du film de La Roche-sur-Yon et directeur du cinéma Le Concorde, a été élu délégué général de la Quinzaine des Réalisateurs, après 7 années de règne d’Edouard Waintrop, c’est toujours au Forum des Images que le public parisien pourra éhontément profiter de la reprise de la sélection 2019 et ce, du 30 mai au 9 juin prochains.

An 2019 made in zombie. Voici manifestement venu le temps d’un déferlement de mort-vivants* sur la Croisette si l’on en croit la programmation du Festival de Cannes, qui ouvrira les hostilités avec The Dead don’t die de Jim Jarmusch flanqué de ses éternels complices, Bill Murray & Tilda Swinton, entre autres, tandis que le Zombi child de Bertrand Bonello a été sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs où Paolo Moretti a succédé à Edouard Wintrop.

Oyez ! Oyez !

Après une année sans, le blog se rendra à nouveau au Festival International du Film Indépendant de Bordeaux qui fête sa 7e édition du 9 au 15 octobre prochains, sous les fulgurants auspices de Bertrand Mandico  — Grand prix du Jury & Prix Erasmus 2017 pour Les garçons sauvages — qui signe la bande-annonce.

Oyez ! Oyez !

La 38e édition du Festival des 3 Continents investit Nantes du 22 au 29 novembre prochain et comme la demoiselle vous l’indique sur les magnifiques affiches réalisées cette année, l’Inde est à l’honneur, avec notamment la projection des films de Anurag Kashyap et Gurvinder Singh*. On peut nonobstant regretter une sélection trop courte.

Pluie d’étoiles sur quelques films de Cannes 2016. Si tu ne vas pas à Cannes, Cannes viendra à toi. Voici un adage que nombre de parisiens et affiliés approuvent vigoureusement. Et notamment depuis que le Gaumont Opéra Capucines s’est mis en tête de nous faire profiter en avant-premières d’une sélection de films issus de la compétition.

Les films de la Croisette. Du glam, des stars, des paillettes et des flopées de vampires. Voilà ce qu’a promis Thierry Frémaux lors de la conférence de presse où ont été révélés les heureux élus de la compétition 2016 et les sélectionnés pour Un certain regard et autres séances de minuit qui promettent quelques belles frayeurs.