Oyez ! Oyez !

Après la 17e Semaine du nouveau cinéma russe à Paris Regards de Russie qui a lieu jusqu’au 19 novembre, le festival Un état du monde qui fera battre le cœur du Forum des Images du 15 au 24 novembre et la 14e édition du Kinotayo qui se tiendra à Paris du 26 novembre au 9 décembre prochains, ce sera au tour du PIFFF de clôturer en beauté cette intense année de festivals en tous genres.

Pluie d’étoiles sur la 14e édition du FFCP. Une semaine recentrée sur les femmes qui passe comme un rêve éveillé et qui s’achève en une cruelle aventure enfantine. Épuisée mais comblée,  la foule qui se précipite chaque année au festival rempilera sans coup férir l’année prochaine pour en fêter la 15e édition.

Pluie d’étoiles sur le FIFIB. Avant de repartir dans une semaine sur les chapeaux de roues coréennes avec le FFCP, voici pour mémoire le palmarès de cette excellente 8ème édition du Festival International du Film Indépendant de Bordeaux et la revue en étoiles des films revus/découverts. Et en prime, leur date de sortie* sur tous (vœu pieux) les écrans de France et de Navarre.

Oyez ! Oyez !

A peine rentrée du FIFIB, il sera plus que temps de me précipiter à la 14e édition du Festival du Film Coréen à Paris qui prendra ses quartiers au Publicis Cinémas du 29 octobre au 5 novembre prochains. Et de tenter de survivre aux émeutes que ne manquera pas de provoquer la présence de SONG Kang-Ho & KIM Jee-Woon, héros du focus 2019.

Oyez ! Oyez !

Jamais deux sans trois ! Pour ne pas faire mentir l’adage, je serai donc de retour, du 15 au 21 octobre prochains, au Festival International du Film Indépendant de Bordeaux qui fête sa 8e année d’existence sous le regard de Garance Marillier, filmée par Virgil Vernier, lauréat en 2018 du Prix du Long Métrage français pour Sophia Antipolis.

Pluie d’étoiles sur quelques sorties de septembre. 57 films distribués répertoriés par Encyclo-Ciné et 24 ont été distingués, parfois pour le pire, par la #teamtopmensuel. La sortie anticipée du Ad Astra de James Gray a quelque peu redistribué les cartes, notamment en salles, où le dernier opus de Céline Sciamma n’a pas obtenu le résultat escompté au grand dam de ses fans.

Pluie d’étoiles sur L’Étrange Festival 2019. 25 ans et encore tout son mordant ! Après 12 jours de folie, de bizarreries, de découvertes, d’invités hors norme, de rires, d’angoisses, parfois de déceptions et un Palmarès bien (trop ?) sage, Frédéric Temps l’a promis, juré, l’Étrange Festival reviendra l’année prochaine au Forum des Images pour une 26e édition.

Pluie d’étoiles sur quelques sorties d’août. 45 films distribués* en ce mois d’août phagocyté par la distribution du dernier Tarantino (et dommage pour les œuvres qui ont coulé corps et biens) qui a embrasé la toile, certains écrivant même, souvent avec talent, sur un fantasme, quand d’aucuns ne grattent pas carrément sur le film qu’ils rêvent de « découvrir »** depuis qu’ils sont tombés sous le charme de l’emballement critique. La #teamtopmensuel n’a pas manqué d’y aller de son couplet même si OUATIH divise.

* et répertoriés par Encyclo-Ciné
** alors que l’on pendrait volontiers haut et court toute personne se rendant coupable de divulgâchage. Allez comprendre !

Oyez, oyez !

L’Étrange Festival fête cette année un quart de siècle d’existence vautré dans la bizarrerie et le mauvais genre, en compagnie de siphonné(e)s de la meilleure eau. La XXVe édition* ne dérogera donc pas à ses vilaines habitudes et prendra ses quartiers au Forum des images dès le mercredi 4 septembre et ce, jusqu’au dimanche 15, soit une douzaine de jours emplis de folie furieuse et de sensations fortes.