Oyez ! Oyez !

L’association Regard Indépendant toute entière dédiée au super8, présidée par Vincent Jourdan, fondateur du blog Inisfree durant ses loisirs, mais aussi auteur de textes Sur les pistes de John Ford, et d’une monographie sur Sergio Corbucci (à paraitre aux Editions Lettmotif en juillet prochain), vous invite du 30 novembre au 2 décembre à ses 19e rencontres Cinéma et Vidéo.

Oyez ! Oyez !

Le PIFFF s’achèvera à peine au Max Linder que se tiendra au Forum des Images, du 13 au 17 décembre 2017, la 15e édition du Carrefour du Cinéma d’Animation, placée cette année sous le signe du pays du soleil levant pour fêter dignement le centenaire de l’animation japonaise.

Pluie d’étoiles sur la 12e édition du FFCP. C’est désormais une tradition — le mieux serait de trouver le temps d’écrire sur toute la belle programmation du Festival du Film Coréen à Paris qui, depuis 12 années ne cesse de gâter les aficionados qui se pressent toujours plus nombreux devant le Publicis Cinémas —, la distribution d’étoiles au FFCP qui vient de s’achever et m’a laissé un tantinet épuisée, et pour cause.

Oyez ! Oyez !

Seconde édition pour la taulière mais 17e année pour le festival, le Neuchâtel International Fantastic Film Festival 2017 entame une semaine folle en ouvrant demain avec Interstellar Riot de Robert Sandoz pour s’achever le 8 juillet sur la projection de Baby Driver de Edgar Wright, en avant-première (pour mémoire, le film sort sur les écrans de France et de Navarre le 19 juillet prochain).

Pluie d’étoiles sur le PIFFF. Le Paris International Fantastic Film Festival 2016 vient de s’achever me laissant sur les rotules. Ce n’est pas faute pourtant d’avoir fait l’impasse sur des films vus récemment et la Nuit zombie, pour cause de multiples visions itou et de surmenage question festivités.

Pluie d’étoiles sur les 3 Continents. La 38e édition du Festival des 3 Continents s’est achevé mardi 29 novembre avec pour certains retardataires la projection des trois films primés, et pour moi, un film indien ésotérique qui en a fait fuir plus d’un. Dans notre série rions un peu avec le public du festival, ça n’était pas la pire des projections.

Pluie d’étoiles sur la 11e édition du FFCP. C’est à peine remise d’un étrange virus bordelais qui m’a laissé sur les rotules que j’ai entamé, avec un jour de retard* cette 11e édition du Festival du Film Coréen à Paris qui restera sans doute dans les annales, ne serait-ce que pour la longueur de ses queues enthousiastes devant le Publicis Cinémas.

Oyez ! Oyez !

La 38e édition du Festival des 3 Continents investit Nantes du 22 au 29 novembre prochain et comme la demoiselle vous l’indique sur les magnifiques affiches réalisées cette année, l’Inde est à l’honneur, avec notamment la projection des films de Anurag Kashyap et Gurvinder Singh*. On peut nonobstant regretter une sélection trop courte.

Oyez ! Oyez !

C’est sous le parrainage de Brillante Mendoza, qui participera entre autre à une masterclass en compagnie du réalisateur Jean-Jacques Jauffret et présentera en avant-première son dernier opus, Ma’Rosa — qui a valu à son actrice principale, Jaclyn Jose, le prix d’interprétation féminine au dernier Festival de Cannes —, que se tiendra au Club de l’Étoile la première édition du P-Noise Film Festival, entièrement dédié au cinéma philippin, du 18 au 20 novembre prochains.

Oyez ! Oyez !

C’est du 13 au 19 octobre prochains que se tiendra la 5e édition du Festival International du Film Indépendant de Bordeaux, soit le FIFIB pour les intimes. Ayant raté la 4e édition pour cause d’adoption féline, le blog se rendra cette année sur place pour profiter un maximum de l’alléchant programme annoncé.

Oyez ! Oyez !

La 4e édition des Rencontres cinématographiques Viva Mexico investit le Luminor Hôtel de Ville du 5 au 11 octobre prochains, avant de sillonner les routes de France et de Navarre pour s’installer au Cinéma Devosge de Dijon [du 12 au 18 octobre], à La Fauvette de Neuilly-Plaisance [4 et 5 novembre], à L’Olympia d’Isle Jourdain [12 novembre], au Royal de Condé sur Noireau [15 et 16 novembre], à la Station Ausone de Bordeaux [25 novembre], à L’Hybride de Lille [3 décembre], et enfin, au Pandora d’Avignon [9 et 10 décembre].

Pluie d’étoiles sur L’Étrange Festival 2016. 12 jours non stop de festival ! C’est avec le corps meurtri, les yeux endoloris, les articulations criant à l’aide et l’esprit à l’ouest, que la XXIIe édition de L’Étrange Festival s’est achevée dimanche 18 septembre sur un film se voulant barré, mais plutôt raté, voire totalement crispant. Rendez-nous Baahubali !