L’an 1944 dans le viseur de Zoom Arrière. ZA ayant enfin rejoint 2019 l’année passée, la boucle étant bouclée, c’est sous la haute autorité désormais de Christophe, taulier d’Avis sur les films, que l’équipe — fort occupée cependant à rédiger des moocs sur des cinéastes appréciés — reprend sa marche arrière pour remonter le temps cinéma jusqu’aux origines.

Top de la décennie 2010-2019. Pour entrer dans les détails, et plutôt que de se reporter aux tops qui ne marquent jamais que l’humeur de l’instant, rendez-vous sur la rubrique Retour vers le futur, où chaque année — que je tente de mettre à jour dans la mesure du possible — a été décortiquée dans le viseur de Zoom Arrière, soit : 2019, 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011 et 2010 [1808 films à ce jour].

Oyez ! Oyez !

Après le Filmosa Festival, voici venir à la Cinémathèque Française, dès ce soir, mercredi 17 avril et ce, jusqu’au 2 mai prochain, une petite mais costaude rétrospective sur les Taïwan Black Movies, nés dans les années 60, transgressifs, voire totalement maboules et souvent féroces, témoins d’une certaine violence sociale et qui mettent en scène des laissés pour compte, des gangsters, et des damoiselles aussi affriolantes que létales.