Epic Tea Time [with Alan Rickman] de David Michelek

Anarchy in the UK.

Dans la série, « 2016, l’année où il fait bon disparaître », c’est au tour d’Alan Rickman [pour mémoire, l’onctueux psychopathe Hans Gruber de Die Hard de John McTiernan_1988 bien sûr ou le mari bafoué de Close my eyes de Stephen Poliakoff_1991 et ce frappadingue de Shérif de Nottingham comme surgi d’un Tex Avery épileptique dans Robin Hood, prince of thieves de Kevin Reynolds_1991, mais surtout Jamie, le violoncelliste mort d’un rhume qui revient encombrer sa bien-aimée pour mieux l’aider à refaire sa vie dans le sublime Truly, madly, deeply de Anthony Minghella_1990. Et cette voix, bon sang, cette palsambleu de voix !] de tirer sa révérence. Entre deux attentats ici et là. La vie devient décidément fatigante.

Ne dédaignant pas de participer à un clip torride de Texas et d’y séduire Sharleen Spiteri sur In demand, Alan Rickman a également tourné pour David Michalek une étrange performance — Epic tea time — pour la série Portraits In Dramatic Time qui fut projetée sur la façade du Lincoln Center en 2011.

Un Epic tea time que vous pouvez également voir sans musique ici, selon votre préférence. Celle qui figure dans la vidéo ci-dessous est extraite de la bande originale d’Inception de Christopher Nolan_2010, Mind heist: Evolution de Zack Hemsey.

Nul doute qu’Alan Rickman doit actuellement savourer une cup of tea de manière bien plus délicieusement british et affable en compagnie de David Bowie.

A consulter : le site de David Michalek et la page imdb consacrée à Alan Rickman

Dernière minute : Cette disparition éclipse quelque peu celle de Franco Citti, décédé ce jour à Rome, à jamais Accatone et Œdipe Roi pour Pier Paolo Pasolini.

© Andy Gotts
© Andy Gotts

6 responses to Epic Tea Time [with Alan Rickman] de David Michelek

    • FredMJG says:

      Ouais pute borgne ! Enfin, façon de m’exprimer hein, ma souricette. Tu devrais cliquer sur le second lien « palsambleu de voix ». Il chante en français. Bon, j’ai ri, ça m’a fait du bien.

  1. dasola says:

    Bonjour fred, cette nouvelle m’a fait beaucoup de peine. Je me suis même fendu d’un billet, c’est dire. J’adorais sa façon de parler. Bonne après-midi.

    • FredMJG says:

      Ça commence à faire beaucoup d’un coup et oui, ce sont les meilleurs qui partent en premier, c’est attristant.

  2. dasola says:

    Bonjour FredMJG, ah oui, dans Truly, Madly et Deeply, je l’avais beaucoup apprécié aussi. Bonne après-midi.

    • FredMJG says:

      On a beau le présenter comme le meilleur bad boy — ce qu’il était dans Die hard — à part pour ce grand foufou de Shérif de Nottingham, il n’a jamais joué que des gentils. Ce qu’il était certainement dans la vie, ses interviews en témoignent.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s