Retour vers le futur : Les 65 de 1976

1976 dans le viseur de Zoom Arrière.

137 films vus sur 709 sorties répertoriées par Encyclo-ciné. A noter que les films pornographiques se taillent une part conséquente du marché et que leurs titres sont des poèmes (et qu’il y en a encore pour quelques années de franche rigolade).

L’excellent édito de Vincent d’Inisfree, intitulé La France a peur (et nous donc !) est à lire sur Zoom Arrière. Ne vous en privez pas.

© Faces, Warner Bros, Atelier 41, Columbia Pictures Corporation, Lira Films, Argos Films, PEA,  Elías Querejeta Producciones Cinematográficas S.L,  Fantasy Films, WDR,  Marianne Productions, Rizzoli Film, Filmoblic, Devon/Persky-Bright, CFDC, Paramount Pictures, 20th Century Fox Film Corporation
© Faces, Warner Bros, Atelier 41, Columbia Pictures Corporation, Lira Films, Argos Films, PEA, Elías Querejeta Producciones Cinematográficas S.L, Fantasy Films, WDR, Marianne Productions, Rizzoli Film, Filmoblic, Devon/Persky-Bright, CFDC, Paramount Pictures, 20th Century Fox Film Corporation

La vingtaine fantastique

  • Une femme sous influence/A woman under the influence de John Cassavetes_1975
  • Mean Streets de Martin Scorsese_1972
  • Dersou Ouzala/Dersu Uzala de Akira Kurosawa_1975
  • L’homme qui voulut être roi/The man who would be king de John Huston_1975
  • Taxi Driver de Martin Scorsese_1975
  • Monsieur Klein de Joseph Losey _1976
  • L’empire des sens/Ai no korida de Nagisa Oshima_1976
  • Cadavres exquis/Cadaveri eccellenti de Francesco Rosi_1975
  • Cria cuervos de Carlos Saura_1975
  • Vol au-dessus d’un nid de coucou/One flew over the cuckoo’s nest de Milos Forman _1975
  • Au fil du temps/Im Lauf der Zeit de Wim Wenders_1975
  • 1900/Novecento, Atto I et Atto II de Bernardo Bertolucci_1974
  • Le locataire de Roman Polanski_1976
  • Un après-midi de chien/Dog day afternoon de Sidney Lumet_1975
  • L’innocent/L’innocente de Luchino Visconti_1975
  • Sérail de Eduardo de Gregorio_1975
  • Missouri Breaks/The Missouri Breaks de Arthur Penn_1976
  • Frissons/The parasite murders de David Cronenberg_1974
  • Marathon Man de John Schlesinger_1976
  • The Rocky Horror Picture Shaw de Jim Sharman_1975

Le film-monstre

  • Salo ou les 120 journées de Sodome/Salò o le 120 giornate di Sodoma de Pier-Paolo Pasolini_1975

Les challengers

  • Fando et Lis/Fando y Lis de Alejandro Jodorowsky_1967
  • Mamma Roma de  Pier-Paolo Pasolini_1962
  • Pirates et guerriers/Zhonglie tu de Hu King_1974
  • Vices privés, vertus publiques/Vizi privati, pubbliche virtù de Miklós Jancsó_1975
  • La momie/El mumiaa de Châdi Abdessalam_1969
  • J’ai tué Jesse James/I Shot Jesse James de Samuel Fuller_1948
  • Maîtresse de Barbet Schroeder_1975
  • La dernière Femme/L’ultima donna de Marco Ferreri_1975
  • Entre le ciel et l’enfer/Tengoku to jigoku de Akira Kurosawa_1963
  • Barry Lyndon de Stanley Kubrick_1975
  • Josey Wales hors-la-loi/The outlaw Josey Wales de Clint Eastwood_1976
  • Duelle de Jacques Rivette_1976
  • Une histoire immortelle de  Orson Welles_1966
  • Les dents de la mer/Jaws de Steven Spielberg_1975
  • L’affiche rouge de Frank Cassenti_1976
  • Marie-Poupée de Joël Séria _1976
  • Police Python 357 de Alain Corneau_1975
  • Le juge et l’assassin de Bertrand Tavernier _1975
  • La meilleure façon de marcher de Claude Miller_1975
  • Lucia et les gouapes/I guappi de Pasquale Squitieri_1973
  • Barocco de André Téchiné_1976
  • Adieu ma jolie/Farewell my lovely de Don Richards_1975
  • Mado de Claude Sautet_1976
  • Tout tout de suite/The harder they come de Perry Henzell_1972
  • Moi Pierre Rivière, ayant égorgé ma mère, ma sœur et mon frère…  de  René Allio_1975
  • Casanova, un adolescent à Venise/Infanzia, vocazione e prime esperienze di Giacomo Casanova veneziano de Luigi Comencini_1969
  • Les hommes du président/All the president’s men de Alan-J. Pakula_1976
  • La course à la mort de l’an 2000/Death Race 2000 de Paul Bartel_1975
  • Buffalo Bill et les Indiens/Buffalo Bill and the Indians or Sitting Bull’s history lesson de Robert Altman_1976
  • L’honneur perdu de Katharina Blum/Die verlorene Ehre der Katharina Blum de Volker Schlöndorff_1975
  • Vincent mit l’âne dans un pré de Pierre Zucca_1975
  • F comme Fairbanks de Maurice Dugowson_1975
Le venin de la peur de Lucio Fulci ©  Apollo Films
Le venin de la peur de Lucio Fulci © Apollo Films

Il était une fois le giallo [Chapitre 5]

  • Le venin de la peur/Carole/Una lucertola con la pelle di donna/A lizard in a woman’s skin de Lucio Fulci_1970

Le vintage

  • Meurtre/Murder de Alfred Hitchcock_1930

Les ovnis

  • Je t’aime moi non plus de  Serge Gainsbourg_1975
  • Visa de censure de Pierre Clémenti_1967

Le portrait d’une idole

  • Ciao Manhattan de John Palmer & David Weisman_1972

Le mauvais goût

  • Pink Flamingos/Pink Flamingos, an exercise in poor taste de John Waters_1972

Les comédies

  • Mes chers amis/Amici miei de Mario Monicelli_1975
  • Nous nous sommes tant aimés/C’eravamo tanto amati de Ettore Scola_1974
  • On l’appelait Milady/The Four Musketeers de Richard Lester_1974
  • Affreux, sales et méchants/Brutti, sporchi e cattivi de Ettore Scola _1975
  • La dernière Folie de Mel Brooks/Silent Movie de Mel Brooks_1976

Blaxploitation, le retour

  • Foxy Brown de  Jack Hill_1974
  • Sugar Hill/The Voodoo Girl de Paul Maslansky_1974

Le coquin

  • Chaleurs sur la plage/Abigail Leslie Is back in town de Joseph-W. Sarno_1974

Le nanar des familles

  • New York ne répond plus/The ultimate warrior de Robert Clouse_1974

NB. Combat au couteau avec Yul torsepoil et où passe un type à moustache nommé Max Von Sidow qui tente en loucedé la distanciation bergmanienne

Cela s’appelle l’horreur

  • La malédiction/The omen de Richard Donner_1976
  • La chair du diable/The creeping flesh de Freddie Francis_1972
  • Les Insectes de feu/Bug de Jeannot Szwarc_1975
  • La griffe de Frankenstein/Horror Hospital de Anthony Balch_1973
  • Le lac de Dracula/Noroi no yataka de Michio Yamamoto_1972
  • Confession à un cadavre/The nanny de Seth Holt_1965

A boire et à manger [et on peut éventuellement se laisser tenter]

  • Complot de famille/Family plot de Alfred Hitchcock_1975
  • Lisztomania de Ken Russell_1975
  • Top secret/The Tamarind Seed de Blake Edwards_1974
  • Face à face/Ansikte mot ansikte de Ingmar Bergman_1975
  • L’argent de poche de François Truffaut_1975
  • Bugsy Malone de Alan Parker_1976
  • L’âge de cristal/Logan’s Run de Michael Anderson_1976
  • Le corps de mon ennemi de Henri Verneuil_1976
  • La carrière d’une femme de chambre/Telefoni bianchi de Dino Risi_1975
  • C’est arrivé entre midi et trois heures/From noon to three de Frank-D. Gilroy_1975
  • La femme du dimanche/La donna della domenica de Luigi Comencini_1975
  • Le jouet de Francis Veber_1976
  • Hollywood Hollywood/That’s Entertainment, Part Two de Gene Kelly_1975
  • Un éléphant ça trompe énormément de Yves Robert_1976
  • L’aile ou la cuisse de Claude Zidi_1976
© Exeter Associates
Killer elite de Sam Peckinpah © Exeter Associates

La première demi-heure [Après, James Caan fait du karaté et on rigole]

  • Tueur d’élite/The Killer Elite de Sam Peckinpah_1975

Les Chabrol [qui s’est pas foulé]

  • Folies bourgeoises de Claude Chabrol_1975
  • Les magiciens de Claude Chabrol_1975

Archivus

  • Une bible et un fusil/Rooster Cogburn de Stuart Millar_1975
  • L’alpagueur de Philippe Labro_1975
  • Comme un boomerang de José Giovanni_1975
  • Le bon et les méchants de Claude Lelouch_1975
  • Victoire à Entebbe/Victory at Entebbe de Marvin Chomsky_1976

Parfaitement oubliables

  • La cité des dangers/Hustle de Robert Aldrich_1975
  • Dix Petits Nègres/And then there were none de Peter Collinson_1974
  • Croc-Blanc/Zanna Bianca de Lucio Fulci_1973
  • Le guêpier de Roger Pigaut_1975
  • Monsieur Saint-Ives/St. Ives de John Lee-Thompson_1976
  • Demain les mômes de Jean Pourtalé_1975
  • Intervention Delta/Sky riders de Douglas Hickox_1975
  • Une femme à sa fenêtre de Pierre Granier-Deferre_1976
  • Jonathan Livingston, le goéland/Jonathan Livingston Seagull de Hall Bartlett_1973
  • L’odyssée du Hindenburg/The Hindenburg de Robert Wise_1975
  • D’amour et d’eau fraîche de Jean-Pierre Blanc_1975
  • Si c’était à refaire de Claude Lelouch_1976

Le remake inutile

  • King Kong de John Guillermin_1975

L’oscar du meilleur film étranger [J’en ris encore]

  • La victoire en chantant de Jean-Jacques Annaud_1976

Les comiques [Euh]

  • Un génie, deux associés, une cloche/Un genio, due compari, un pollo de Damiano Damiani_1975
  • La pépée du gangster/La pupa del gangster de Giorgio Capitani_1974
  • Les aventuriers du Lucky Lady/Lucky Lady de Stanley Donen_1975
  • L’ordinateur des pompes funèbres de Gérard Pirès_1975
  • On aura tout vu !  de Georges Lautner_1976
  • Le grand escogriffe de Claude Pinoteau_1976
  • L’éducation amoureuse de Valentin de Jean L’Hôte_1974

Help !

  • L’année sainte de Jean Girault_1976
  • Special Magnum /Strange shadows in an empty room de Alberto De Martino_1975
  • Dracula père et fils de Edouard Molinaro_1976
  • A nous les petites Anglaises ! de Michel Lang_1975
  • Cours après moi que je t’attrape de Robert Pouret_1975
  • Une femme fidèle de Roger Vadim_1976
  • Docteur Françoise Gailland de Jean-Louis Bertuccelli_1975
  • Le jour de gloire de Jacques Besnard_1976
  • Un mari c’est un mari de Serge Friedman_1976
  • Mords pas, on t’aime de Yves Allégret_1975
  • Oublie-moi Mandoline de Michel Wyn_1975
  • Une fois ne suffit pas/Once is not enough de Guy Green_1975
  • Attention les yeux ! de Gérard Pirès_1975

Le regret

Si l’on en croit les 5 personnes qui l’ont vu, il me faudra sacrifier au Sordi et entamer la vision d’Une vie difficile de Dino Risi. L’Italie a peur aussi, manifestement.

A l’année prochaine !

Si vous avez raté le début parce que vous dormez depuis 1945 : rendez-vous sur la page des Tops

A suivre…

12 responses to Retour vers le futur : Les 65 de 1976

  1. Thomas Foxart says:

    Oui, Una vitta difficile est FORMIDABLE !!!
    pour le reste, je partage ton LOVE pour la (quasi) vingtaine que j’ai vu sur TA vingtaine. 🙂
    (rattrapage en vue pour Mean Streets et jamais vu Cadavres Exquis ni Sérail)

    • FredMJG says:

      VA FALLOIR QUE JE LE VOIS ALORS !!! 🙂
      Jamais vu Cadavres exquis ? bon sang ça doit être un des films de Rosi qui repasse le plus à la télé (vu qu’il y a Ventura). Mince. Tu l’as fait exprès avoue !
      Sérail est plus rare. Mais très très très beau. Et rare.
      Bisous

      • foxart4 says:

        Après révisionnage de la bande annonce, je confesse ma bourde, j’ai bien vu Cadavres Exquis quand j’étais ado, apparemment, ça ne m’a pas laissé beaucoup de souvenirs…
        A part les momies du générique du début qui m’avaient frappées !!!

  2. nolan says:

    Carrément d’accord avec ton point de vue sur Killer Elite 🙂
    Par contre Barry Lyndon en outsider ! WTF

  3. FredMJG says:

    Je déteste Ryan O’Neal ! Et j’ai détesté la séance ousque j’ai été forcée d’aller. En fait, je déteste ce film mais je crois que ça n’a pas grand chose à voir avec Kubrick. C’est pourquoi, très honnêtement, je l’ai mis en CHALLENGER et non OUTSIDER. Hé oh !
    Ou sinon, oui, quand même, Killer elite, c’est affreux à dire mais qu’est-ce que j’ai ri. Sacré Sam !

    • nolan says:

      Ah oui je peux comprendre que le jeu de Ryan O’Neal ne fasse pas l’unanimité.
      Oui Killer Elite, j’étais un peu surpris de la tournure. Je ne suis pas contre un bon film d’action mais les ninjas arrivent comme un cheveu sur la soupe, Peckinpah ne les filme pas mieux que ceux qu’on voit dans les séries Z, le scénario n’a plus aucun sens, le film se délite au fur et à mesure qu’il avance. Mais il est bien noté dans Zoom Arrière…

      • FredMJG says:

        Parce que l’on a tout de même une tendresse pour le grand Sam qui assume ses conneries jusqu’au bout. Mais merde, tout le début (en bref, jusqu’à ce que le poilu se retrouve sur le carreau) est extra. Duvall est grandiose. Mais alors, ha ha ha, je veux du truc qu’a pris Peckinpah sur le tournage.

  4. Dr Orlof says:

    Eh bien, pour une fois, nous sommes assez d’accord sur un certain nombre de titres 🙂 Du coup, tout commentaire est inutile mais comme je visite enfin chez toi avec un peu plus d’attention, je voulais te dire que le ravalement de façade est fort réussi 😉

    • FredMJG says:

      Diable ! Etonnant non ? 🙂 Merci pour la visite et bon, quand est-ce que tu te mets sérieusement à dompter le tien ?

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s