Etre [ou ne pas être] dans le bain : le (ce n’est pas sans) danger

Dustin Hoffman dans Marathon man de John Schlesinger_1976 © Paramount Pictures

Quand votre frère éventré vient expirer chez vous et que vous apprenez qu’il faisait partie d’un service tellement secret que le fait d’en être instruit peut autoriser certaines personnes à vous abattre sur le champ, évitez de vous retrouver enfermé dans une salle de bain avec un gant de toilette pour seule arme.

Thomas « Babe » Levy, orphelin lové dans sa petite baignoire aussi accueillante qu’une matrice, va bientôt l’apprendre à ses dépens.

Car il existe bien pire qu’oublier de prendre soin de ses dents : être nu et désarmé face à deux malfaisants qui vous extirpent au forceps de votre refuge au mépris de la plus élémentaire humanité.

A suivre…