[Rétrospective] Le cinéma de (mauvais) genre taïwanais à la Cinémathèque Française du 17 avril au 2 mai 2019

Affiche de Women Revenger de Chun Ouyang projeté dans le cadre du Cinéma Bis à la Cinémathèque © DR/Cinemathèque Française/FredMJG

Oyez ! Oyez !

Après le Filmosa Festival, voici venir à la Cinémathèque Française, dès ce soir, mercredi 17 avril et ce, jusqu’au 2 mai prochain, une petite mais costaude rétrospective sur les Taïwan Black Movies, nés dans les années 60, transgressifs, voire totalement maboules et souvent féroces, témoins d’une certaine violence sociale et qui mettent en scène des laissés pour compte, des gangsters, et des damoiselles aussi affriolantes que létales.

Sont également prévus au programme :

  • Jeudi 18 avril à 19 h : une conférence avec Wafa Ghermani, docteure en études cinématographiques et historienne du cinéma taïwanais
  • Samedi 20 avril à 14 h : une discussion avec Corrado Neri, maître de conférence à l’Université Jean Moulin. Lyon 3, à la suite de la projection de Dangerous youth de Hsin Chi

A noter que certains films ne seront projetés qu’une seule fois et que l’inclassable Typhoon de Pan Lei — présenté par Wafa Ghermani — ouvrira la rétrospective en salle Langlois.

A lire :
Gangsters, femmes fatales et va-nu-pieds de Wafa Ghermani
Taïwan, en état de marge de Léo Seosanto

Les films de la rétrospective
Le cinéma de (mauvais) genre taïwanais
du 17 avril au 2 mai 2019
*****

Typhon : Tempête sur Taïwan par Wafa Ghermani

Le calendrier des projections

© La Cinémathèque Française