Retour vers le futur : Les 58 (+ 2 hallucinations) de 1995

1995 dans le viseur de Zoom Arrière.

122 films vus sur les 381 sorties répertoriées par Encyclo-ciné.

Et l’année est bonne. C’est Céline, taulière de Critique Clandestine qui signe cette année l’édito chez de Zoom arrière.

Les 21 fantastiques

  • L’antre de la folie/In the mouth of madness de John Carpenter_1994
  • Chungking Express/Chongqing senlin de Wong Kar-wai_1994
  • Sonatine de Takeshi Kitano_1993
  • La cérémonie de Claude Chabrol_1995
  • Little Odessa de James Gray_1994
  • The killer/Die xue shuang xiong de John Woo_1989
  • The kingdom/Riget de Lars von Trier_1994
  • La fleur de mon secret/La flor de mi secreto de Pedro Almodóvar_1995
  • Ed Wood de Tim Burton_1995
  • Dellamorte dell’amore de Michele Soavi_1994
  • Bad Boy Bubby de Rolf De Heer_1993
  • Clean, Shaven de Lodge Kerrigan_1993
  • Nelly et Monsieur Arnaud de Claude Sautet_1995
  • Les apprentis de Pierre Salvadori_1995
  • The Doom Generation de Gregg Araki_1995
  • The crossing guard de Sean Penn_1994
  • Les habitants/De Noordelingen de Alex Van Warmerdam_1992
  • Smoke de Wayne Wang_1994
  • La bible de néon/The neon Bible de Terence Davies_1994
  • Cyclo/Xichlo de Tran Anh Hung_1995
  • Usual suspects/The usual suspects de Bryan Singer_1994
© Madrago filmes
© Madrago filmes

La découverte tardive [aux 3Continents]

  • Casa de lava de Pedro Costa_1995

Les challengers

  • Kids de Larry Clark_1995
  • Flesh and bone de Steve Kloves_1993
  • En avoir ou pas de Laetitia Masson_1995
  • Braveheart de Mel Gibson_1995
  • Des anges et des insectes/Angels and insects de Philip Haas_1994
  • La haine de Mathieu Kassovitz_1995
  • 
Calendar de Atom Egoyan_1993
  • Land and freedom de Ken Loach_1994
  • Underground de Emi
  • Elisa de Jean Becker_1994
  • Une journée en enfer/Die Hard 3: Die hard with a vengeance de John McTiernan_1995
  • Sur la route de Madison/The Bridges of Madison County de Clint Eastwood_1995
  • Tank Girl de Rachel Talalay_1995
  • Le regard d’Ulysse/To vlemma tou Odyssea de Theo Angelopoulos_1994
  • Shanghai Triad/Yao a yao dao waipo quiao de Zhang Yimou_1995
  • Johnny Mnemonic de Robert Longo_1995
  • Mort ou vif/The quick and the dead de Sam Raimi_1995
  • Swimming with sharks de George Huang_1995
  • L’âme des guerriers/Once were warriors de Lee Tamahori_1994
Corridor © Why not productions
Corridor © Why not productions

Le monde de Sharunas Bartas

  • Corridor/Koridorius de Sharunas Bartas_1994
  • Trois Jours/Trys dienos de Sharunas Bartas_1991

Dridi voit double

  • Pigalle de Karim Dridi_1994
  • Bye-bye de Karim Dridi_1995

Cela s’appelle l’horreur

  • La mutante/Species de Roger Donaldson_1995
  • Le village des damnés/Village of the damned de John Carpenter_1995
  • Freddy sort de la nuit/Wes Craven’s new nightmare: the real story de Wes Craven_1994
  • La planète des vampires/Terrore nello spazio de Mario Bava_1965
  • Phantasm III/Phantasm III : Lord of the Dead de Don Coscarelli_1993
  • Candyman 2/Candyman 2, farewell to the flesh de Bill Condon_1995
  • Frankenstein/Mary Shelley’s Frankenstein de Kenneth Branagh_1994
© Channel Four Films
© Channel Four Films

Va mourir Bollywood !

  • La reine des bandits/Bandit queen de Shekhar Kapur_1994

Les polars (+ ou -) vénéneux

  • Last seduction/The last seduction de John Dahl_1994
  • Clockers de Spike Lee_1995
  • Jade de William Friedkin_1995
  • L’appât de Bertrand Tavernier_1994
  • Lune rouge/China Moon de John Bailey_1994
  • Kiss of death de Barbet Schroeder_1994

Les comédies

  • Priscilla, folle du désert/The adventures of Priscilla, queen of the desert de Stephan Elliott_1994
  • Before sunrise de Richard Linklater_1994
  • Prête à tout/To die for de Gus Van Sant_1994
  • Petits meurtres entre amis/Shallow grave de Danny Boyle_1993
  • 
Coups de feu sur Broadway/Bullets over Broadway de Woody Allen_1994
  • Ça tourne à Manhattan/Living in oblivion de Tom Di Cillo_1994
  • Funny bones de Peter Chelsom_1994
  • Le bonheur est dans le pré de Etienne Chatiliez_1995
  • Gazon maudit de Josiane Balasko_1994
Ed Wood dans Glen or Glenda © Screen classics
Ed Wood dans Glen or Glenda © Screen classics

Les hallucinations inétoilables [mais qu’il faut avoir vu, parce que]

  • Glen or Glenda de Edward D. Wood_1953
  • Plan Nine from Outer Space de Edward D. Wood_1959

Varda fête Monsieur Cinéma

  • Les 101 nuits de Agnès Varda_1994

A boire et à manger

  • Prêtre/Priest de Antonia Bird_1995
  • Quiz Show de Robert Redford_1994
  • Meurtre à Alcatraz/Murder in the first de Marc Rocco_1994
  • Waterworld de Kevin Reynolds_1995
  • La rivière sauvage/The river wild de Curtis Hanson_1994
  • La jeune fille et la mort/Death and the maiden de Roman Polanski_1994
  • Desperado de Robert Rodriguez_1995
  • La folie du roi George/The madness of King George de Nicholas Hytner_1995
  • Les maîtres du monde/The puppet masters de Stuart Orme_1994
  • Fiesta de Pierre Boutron_1995
  • Dolores Claiborne de Taylor Hackford_1995
  • Rangoon/Beyond Rangoon de John Boorman_1994
  • Le hussard sur le toit de Jean-Paul Rappeneau_1995
  • Une femme française de Régis Wargnier_1994
  • La cité des enfants perdus de Jean-Pierre Jeunet_1995
  • Juste cause/Just cause de Arne Glimcher_1994
  • Légendes d’automne/Legends of the fall de Edward Zwick_1994
  • Bad Boys de Michael Bay_1994

Le James Bond featuring Xenia Onatopp & Tina Turner [et — attention spoiler ! — Sean Bean meurt à la fin]

  • Goldeneye de Martin Campbell_1995

Meg Ryan X 2

  • L’amour en équation/IQ de Fred Schepisi_1994
  • French kiss de Lawrence Kasdan_1995

La plus belle évasion de l’année

  • Les évadés/The shawshank redemption de Frank Darabont_1994

Tommy Lee Jones X 2

  • Cobb de Rob Shelton_1994
  • Blue sky de Tony Richardson_1991
© Toho Company
© Toho Company

Le plaisir coupable

  • Mothra contre Godzilla/Mosura tai Gojira de Inoshiro Honda_1964

Les comédies romantiques à pécho du diabète

  • Only you de Norman Jewison_1993
  • L’amour à tout prix/While you were sleeping de Jon Turteltaub_1995
  • Les frères McMullen/The brothers McMullens de Edward Burns_1994

Parfaitement oubliables

  • Casper de Brad Silberling_1995
  • Apollo 13 de Ron Howard_1995
  • Carrington de Christopher Hampton_1994
  • Stargate de Roland Emmerich_1994
  • Alerte/Outbreak de Wolfgang Petersen_1994
  • Rob Roy de Michael Caton-Jones_1994
  • Que la chasse commence/Surviving the game de Ernest Dickerson_1994
  • USS Alabama/Crimson tide de Tony Scott_1995
  • Judge Dredd de Danny Cannon_1995
  • Terminal velocity de Deran Sarafian_1994
  • Jefferson à Paris/Jefferson in Paris de James Ivory_1994
  • Traque sur Internet/The Net de Irwin Winkler_1995
  • Le cercle des amies/Circle of friends de Pat O’Connor_1994
  • Nell de Michael Apted_1994
  • Prêt-à-porter/Ready to wear de Robert Altman_1994
Val Kilmer et Chris O'Donnell essayant de garder leur sérieux pendant les essais de costumes © Warner Bros.
Val Kilmer et Chris O’Donnell essayant de garder leur sérieux pendant les essais de costumes © Warner Bros.

La fabrique à fantasmes un poil moule-bijoux de famille

  • Batman forever de Joel Schumacher_1994

Le nanar de la mort [dans la série Keanu tourne trop]

  • Les vendanges de feu/A walk in the clouds de Alfonso Arau_1994

Nope

  • Lancelot/First knight de Jerry Zucker_1995
  • Harcèlement/Disclosure de Barry Levinson_1994
  • Highlander 3/Highlander III de Andy Morahan_1994
  • Les anges gardiens de Jean-Marie Poiré_1995
  • Assassins de Richard Donner_1995
  • Piège à grande vitesse/Under siege 2 de Geoff Murphy_1994

Le mot de la fin

Et pour finir en musique parce que ces quelques petites notes n’ont pas finies de nous obséder…

Si vous avez raté le début parce que vous dormez depuis 1945 : rendez-vous sur la page des Tops

A suivre…

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

4 responses to Retour vers le futur : Les 58 (+ 2 hallucinations) de 1995

  1. Lalalère says:

    Ben oui, Little Odessa haut la main ! Suivi d’Ed Wood et Usual Suspects. Et un grand merci pour Les Apprentis <3, ainsi que pour The Doom Generation. Araki j'adore !

  2. 95, ça remonte… Sur la liste, au moins 55 sont passés devant mes rétines. Ô joie de voir trôner devant la prestigieuse assemblée le grand moustachu à la crinière blanche, Mister (Big) John Carpenter sorti de son antre de folie. Il se trouve que j’ai revu le film (avec mes enfants… qui sont grands, je précise) et qu’il m’a encore retourné dans tous les sens (de rire, de peur, de délire). « Sharing horizons that are new to us » comme chantait son homonyme Karen (qui désespère tant Sam Neill au fond de sa cellule), voilà ce qu’on demande aux films.
    Une bonne fin d’année.

    • FredMJG says:

      « Oh no! Not the Carpenters! » ^^
      J’espère que tu n’as pas convaincu tes enfants qu’ils vivaient dans une fiction… ils seraient capables de changer l’histoire juste pour te contrarier 🙂
      Belle année cinématographique à toi !

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s