Retour vers le futur : Les 49 de 1984

1984 dans le viseur de Zoom Arrière.

Les affaires reprennent quelque peu. 121 films vus sur les 589 pelloches répertoriées par Encyclo-ciné.

Le taulier d’Abordages revient aux affaires et signe l’édito de l’année à lire sur Zoom Arrière. Je ne me reconnais guère dans sa description de « l’équipier » type mais comme il m’enlève allègrement une décennie, voire plus, je l’approuve vigoureusement.

N’hésitez pas à faire un tour sur le site et à y aller de votre top 10 dans les commentaires.

La quinzaine fantastique

  • Videodrome de David Cronenberg_1981
  • Meurtre dans un jardin anglais/The draughtsman’s contract de Peter Greenaway_1982
  • Bayan Ko/Kapit Sa Patalim de Lino Brocka_1984
  • Il était une fois en Amérique/Once upon a time in America de Sergio Leone_1983
  • La ville des pirates de Raoul Ruiz_1983
  • L’amour à mort de Alain Resnais_1984
  • Amadeus de Milos Forman_1984
  • Les nuits de la pleine lune de Eric Rohmer_1984
  • Paris Texas de Wim Wenders_1984
  • Scarface de Brian De Palma_1983
  • The dead zone de David Cronenberg_1983
  • Rusty James/Rumble fish de Francis-Ford Coppola_1983
  • Star 80 de Bob Fosse_1983
  • Liberté la nuit de Philippe Garrel_1983
  • L’étoffe des héros/The right stuff de Philip Kaufman_1983

Honneur aux anciens

La découverte tardive

  • Les yeux, la bouche/Gli occhi, la bocca de Marco Bellocchio_1982 [à La Rochelle — FILFR 2015]

Le hors compétition

  • Cinématon de Gérard Courant_1978-1984 [dans la mesure où je n’ai pas vu toute son œuvre]
Akihiro Miwa & Yukio Mishima dans Le lézard noir de Kinji Fukasaku © Shochiku Company
Akihiro Miwa & Yukio Mishima dans Le lézard noir de Kinji Fukasaku © Shochiku Company

Les challengers

  • Gremlins de Joe Dante_1984
  • Le tueur était presque parfait/The hit de Stephen Frears_1984
  • Broadway Danny Rose de Woody Allen_1984
  • Maria’s lovers de Andreï Mikhalkov-Kontchalovski_1984
  • Le lézard noir/Kurotokage de Kinji Fukasaku_1968
  • New York deux heures du matin/Fear City de Abel Ferrara_1984
  • Under fire de Roger Spottiswoode_1983
  • Le retour de l’inspecteur Harry/Sudden impact de Clint Eastwood_1983
  • Le pays où rêvent les fourmis vertes/Wo die grünen Ameisen träumen de Werner Herzog_1984
  • Notre histoire de Bertrand Blier_1984
  • A mort l’arbitre ! de Jean-Pierre Mocky_1983
  • Permanent Vacation de Jim Jarmusch_1980
  • La Foire des ténèbres/Something wicked this way comes de Jack Clayton_1983
  • La forteresse noire/The keep de Michael Mann_1983
  • SOB de Blake Edwards_1980
  • Polar de Jacques Bral_1983
  • Prénom Carmen de Jean-Luc Godard_1983
  • Looker de Michael Crichton_1981
  • Boy meets girl de Leos Carax_1984
  • Au-dessous du volcan/Under the volcano de John Huston_1984
  • Cal de Pat O’Connor_1984
  • Utu de Geoff Murphy_1982
  • Brainstorm de Douglas Trumbull_1981
  • La quatrième Dimension/Twilight zone, the movie de John Landis, Steven Spielberg, Joe Dante & George Miller_1983
  • Osterman weekend/The Osterman weekend de Sam Peckinpah_1983
  • Les copains d’abord/The big chill de Lawrence Kasdan_1983

Les bizarreries

  • Female trouble de John Waters_1974
  • Forbidden Zone de Richard Elfman_1980

Le machin taré

  • A coups de crosse/Fanny Pelopaja de Vicente Aranda_1983
Stefania Sandrelli dans La clé de Tinto Brass © International Video Service
Stefania Sandrelli dans La clé de Tinto Brass © International Video Service

Le coquinou

  • La clé/La chiave de Tinto Brass_1983

Le plaisir coupable

  • Rue Barbare de Gilles Béhat_1983

L’aventure, c’est l’aventure

  • Greystoke, la légende de Tarzan, seigneur des singes/Greystoke the legend of Tarzan of the apes de Hugh Hudson_1983
  • Conan le destructeur/Conan the destroyer de Richard Fleischer_1984
  • Indiana Jones et le temple maudit/Indiana Jones and the Temple of Doom de Steven Spielberg_1984
  • Le Bounty/The Bounty de Roger Donaldson_1984

Les comédies

  • Top secret de Jim Abrahams, David Zucker & Jerry Zucker_1984
  • A la poursuite du diamant vert/Romancing the Stone de Robert Zemeckis_1984
  • S.O.S. fantômes/Ghostbusters de Ivan Reitman_1984
  • Les ripoux de Claude Zidi_1984
  • Risky business de Paul Brickman_198
  • L’hôtel New Hampshire/The hotel New Hampshire de Tony Richardson_1984
  • Le succès à tout prix/Success is the best revenge de Jerzy Skolimowski_1984
  • La vengeance du serpent à plumes de Gérard Oury_1984

A boire et à manger [Et on peut se laisser tenter]

  • Tricheurs de Barbet Schrœder_1983
  • Les rues de feu/Streets of fire de Walter Hill_1984
  • La femme flambée/Die flambierte Frau de Robert van Ackeren_1982
  • La femme publique de Andrzej Zulawski_1983
  • 1984 de Michael Radford_1984
  • Le mystère Silkwood/Silkwood de Mike Nichols_1983
  • Contre toute attente/Against all odds de Taylor Hackford_1983
  • La diagonale du fou de Richard Dembo_1983
  • La nuit des juges/The star chamber de Peter Hyams_1983
  • Cent jours à Palerme/Cento giorni a Palermo de Giuseppe Ferrara_1983
  • La pirate de Jacques Doillon_1983
  • Gorky Park de Michael Apted_1983
  • Un dimanche à la campagne de Bertrand Tavernier_1983
  • Le juge de Philippe Lefebvre_1983
  • Le jour d’après/The day after de Nicholas Meyer_1983

Cela s’appelle l’horreur

  • Christine de John Carpenter_1983
  • Xtro de Harry-Bromley Davenport_1983
  • L’ascenseur/De Lift de Dick Maas_1983
  • Le manoir de la peur/House of the long shadows de Pete Walker_1982
  • Vendredi 13 chapitre final /Friday the Thirteenth, the Final Chapter de Joseph Zito_1984
Blastfighter, l'exécuteur de Lamberto Bava © Medusa Distribuzione
Blastfighter, l’exécuteur de Lamberto Bava © Medusa Distribuzione

Les nanars de la mort

Parfaitement oubliables

  • Splash de Ron Howard_1984
  • Le bon plaisir de Francis Girod_1983
  • La septième cible de Claude Pinoteau_1984
  • Ronde de nuit de Jean-Claude Missiaen_1983
  • Le garde du corps de François Leterrier_1981
  • Marche à l’ombre de Michel Blanc_1984
  • Les voleurs de la nuit de Samuel Fuller_1983 [qui était ivre]
  • C’est la faute à Rio/Blame it on Rio de Stanley Donen_1983 [Ivre, aussi]
  • Ave Maria de Jacques Richard_1984
  • La garce de Christine Pascal_1984
  • La malédiction du pharaon/L’occhio del male/Manhattan baby de Lucio Fulci_1982
  • Canicule de Yves Boisset_1983
  • Les cavaliers de l’orage de Gérard Vergez_1984
  • Le moment de vérité/The Karate Kid de John-G. Avildsen_1984
  • Paroles et musique de Elie Chouraqui_1984
  • Rive droite, rive gauche de Philippe Labro_1984
  • Les morfalous de Henri Verneuil_1984
  • Pinot simple flic de Gérard Jugnot_1984
  • Femmes de personne de Christopher Frank_1983
  • Le sang des autres/The blood of others de Claude Chabrol_1983

Tirons à vue [sur un certain cinéma français des folles années 80]

  • L’année des méduses de Christopher Frank_1984
  • Liste noire de Alain Bonnot_1984
  • La triche de Yannick Bellon_1984
  • L’addition de Denis Amar_1984
  • L’arbalète de Sergio Gobbi_1984
  • Les fauves de Jean-Louis Daniel_1983
  • Tir à vue de Marc Angelo_1984
  • Un été d’enfer de Michael Schock_1984
  • Joyeuses Pâques de Georges Lautner_1984
  • Par où t’es rentré, on t’a pas vu sortir ? de Philippe Clair_1984
  • Gwendoline de Just Jaeckin_1983
  • Emmanuelle 4 de Francis Leroi  & Iris Letans_1983
Cochon qui s'en dédit de Jean-Louis Le Tacon © Editions Montparnasse
Cochon qui s’en dédit de Jean-Louis Le Tacon © Éditions Montparnasse

Le regret

J’ai manifestement raté un truc avec Cochon qui s’en dédit de Jean-Louis Le Tacon_1979, un moyen-métrage en Super 8 & Prix Georges Sadoul en 1980… Y réfléchir.

Si vous avez raté le début parce que vous dormez depuis 1945 : rendez-vous sur la page des Tops

A suivre…

8 responses to Retour vers le futur : Les 49 de 1984

  1. Pierre says:

    Bon, qq commentaires sur la rubrique « nanars de la mort » qui n’en méritaient pas tant (mais j’ai vu l’exécuteur dans le cadre d’une nuit Lamberto bava quelques jours après l’avoir interviewé ce qui change certainement la donne). Par contre j’ai revu Mesrine très récemment et ce n’est pas un nanar loin s’en faut (j’y reviendrai).Tu n’es pas tendre avec le cinéma français des années 80 quand même (et pourtant j’ai tendance à être plus dur avec les daubasses de mon pays moi aussi)! Pour le cochon, actuellement en ligne sur You tube. Pour ce souhait et la superbe photo grand format du lézard noir, tout est pardonné (titre d’un mia hansen-love (?)que j’ai pas vu…) !

    • FredMJG says:

      Le Mia était beau. A voir à l’occasion donc mais il te reste quelques années.
      J’ai tendance à placer « Macabro » bien au dessus du lot mais, outre qu’il est glauque à souhait, c’est sans doute parce que Lamberto s’était déplacé au Grand Rex pour nous envoyer des baisers et des grazie mille. Ça aide 🙂 Et Blastfighter a été projeté à L’Étrange festival en français… genre…
      Mesrine, je me souviens surtout de l’impeccable Nicolas Silberg qui avait empâté bien avant le Vince mais je le préfère chez Vecchiali.
      Ou sinon les nanars italiens me font quand même bien plus rigoler que les français. Y a quand même eu une série de pseudo-polars à se tordre. Et oui je ne suis pas tendre. C’est l’époque. J’avais envie d’être désagréable, ça m’a détendue.

  2. Lalalère says:

    Une évidence : Paris Texas numéro one !
    A égalité : Vidéodrome, Scarface, Dead Zone, Il était une fois ….. , Rusty James
    Plus légers : Amadeus, Star 80, L’étoffe des héros.
    Ma faiblesse assumée : Risky Business (Tom i love you)

    • FredMJG says:

      Oui, quand je vois Risky business je t’imagine bavant sur les mollets nus de Tommy (et je ris)

  3. Lalalère says:

    Euh non, pas les mollets. Et puis je n’bave pas d’abord :p

  4. Lalalère says:

    Nan ! Là il me fait glousser !
    Ce sont sa p’tite voix et son p’tit rire de mauviette dans ce film qui sont exquis. Et la Rebecca voilà quoi …..

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s