Agenda étoilé des films de la 43e édition du Festival International du Film de La Rochelle

Pluie d’étoiles sur La Rochelle.

Comme pour le Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul, un petit journal de mes activités rochelaises s’imposerait mais comme vous l’avez remarqué le blog s’éteint petit à petit, tout autant que mon énergie.

Festival_La_Rochelle
43e édition du Festival International du Film de La Rochelle © FredMJG

Ayant passé 10 jours à 1/ me tâter voluptueusement pour cause de choix cornélien 2/ voir dans les 5 films par jour et 3/ faire interminablement la queue sous un soleil radieux, le retard accumulé ne me permettra sans doute pas d’en écrire plus.

Voici donc le tableau d’honneur* des œuvres dévorées qui fera je n’en doute pas le bonheur des amoureux des tops, le fondateur de Zoom arrière en tête.

* Système de notation.  ***** > Top of the mop ; **** > Toutes affaires cessantes ; *** > Assurément ; ** > Plutôt ; * > A la rigueur ; ° > Pas la peine.

*****

Jour 1 — Ouverture

En traversant la montagne des singes de Wang Shuchen [Les trésors des studios d’art de Shanghai]  ***
Mia Madre de Nanni Moretti [Ici et ailleurs. Inédits & avant-premières] ****

Jour 2

Bellissima de Luchino Visconti [Intégrale] ****
La vallée de Ghassan Salhab [Ici et ailleurs. Inédits & avant-premières] ***
Cosmodrama de Philippe Fernandez [Ici et ailleurs. Inédits & avant-premières] *
Tu restes assis de Xia Tong Xu, Ambre Chatelain & Ramsham Rasia [Ici et ailleurs. Court-métrage CREADOC]  ***
Cyclone à la Jamaïque/A high wind in Jamaica de Alexander Mackendrick [Rétrospective]  ****
Fous à délier/Matti da slegare de Marco Bellocchio [Hommage] ****

Jour 3

Koza de Ivan Ostrochovský [Ici et ailleurs. Inédits & avant-premières]  *****
Le prince Nezha triomphe du roi Dragon de Wang Shuchen, Yan Dingxian & Ah Da [Les trésors des studios d’art de Shanghai]  ****
San Mao le petit vagabond de Ah Da Les trésors des studios d’art de Shanghai]  ***
San Mao à Shanghai de Zhang Chaoqn Les trésors des studios d’art de Shanghai] ***
A poings fermés de Jean-Jacques Kahn & Franck Van Leeuwen [Ici et ailleurs. Court-métrage] **
The reaper de Zvonimir Juric [Ici et ailleurs. Inédits & avant-premières] ***
Café Lumière/Kôhî jikô de Hou Hsiao-hsien [Hommage] ***
Sandra de Luchino Visconti [Intégrale] *****

Jour 4

Musidora, la dixième muse de Patrick Cazals [Rétrospective] ****
La tierra de los toros de Musidora [Rétrospective] ***
Les vampires de Louis Feuillade [Rétrospective] *****
Les garçons de Fengkuei/Feng gui lai de ren de Hou Hsiao-hsien [Hommage] ****
Chiens égarés/Sag-haye velgard de Marzieh Meshkini [Hommage à La famille Makhmalbaf] **
Henri IV/Enrico IV de Marco Bellocchio [Hommage]  ***

Jour 5

Joy of madness/Lezate divanegi de Hana Makhmalbaf [Hommage]  ****
Tsamo de Anastasia Lapsui & Markku Lehmuskallio [Ici et ailleurs. Inédits & avant-premières] ****
The grief of others de Patrick Wang [Ici et ailleurs. Inédits & avant-premières] *****
L’autre rive/Gagma napiri de George Ovashvili [Découverte. La Géorgie d’aujourd’hui]  *****
El club de Pablo Larrain [Ici et ailleurs. Inédits & avant-premières]  *****

Jour 6

Fantômas de Louis Feuillade [Rétrospective] ****
Keep similing/Gaigimet de Rusudan Chkonia [Découverte. La Géorgie d’aujourd’hui] ***
Les petites ruines de Anne-Line Drocourt, Rosalie Benevello & Robin Courtel  [Ici et ailleurs. Court-métrage CREADOC]  ***
Rêves de singe, les studios d’art de Shanghaï de Marie-Claire Kuo Quiquemelle & Julien Gaurichon [Les trésors des studios d’art de Shanghai] ***
Street days/Quchis dgeebi de Levan Koguashvili [Découverte. La Géorgie d’aujourd’hui] **
La nourrice/La balia de Marco Bellocchio [Hommage]  ***

Jour 7

Fantômas de Louis Feuillade [Rétrospective]  ****
Le cri du Milan noir de François Perlier [Ici et ailleurs. Court-métrage]  ***
Until I lose my breath de Emine Emel Balci [Ici et ailleurs. Inédits & avant-premières] ****
Les yeux, la bouche/Gli occhi, la bocca de Marco Bellocchio [Hommage]
 ****
La cité des dangers/Hustle de Robert Aldrich [D’hier à aujourd’hui. Rééditions/Restaurations] **
Le météore de François Delisle [Ici et ailleurs. Inédits & avant-premières] ***

Jour 8

Fantômas de Louis Feuillade [Rétrospective] ****
Les vampires de Louis Feuillade [Rétrospective] *****
Tih-Minh de Louis Feuillade [Rétrospective] ****
Le bouton de nacre de Patricio Guzman [Ici et ailleurs. Inédits & avant-premières] ****
Le Prince de Hombourg/Il principe di Homburg de Marco Bellocchio [Hommage] ****

Jour 9

Les poings dans les poches/I pugni in tasca de Marco Bellocchio [Hommage] *****
L’audience/L’udienza de Marco Ferreri [D’hier à aujourd’hui. Rééditions/Restaurations] ****
Cauchemars et superstitions/When the clouds roll by de Victor Fleming_1919 – Retour de flamme avec Serge Bromberg [D’hier à aujourd’hui. Rééditions/Restaurations] ****
Le metteur en scène de mariages/Il regista di matrimoni de Marco Bellocchio [Hommage]  *****
À cinq heures de l’après-midi/Panj é asr de Samira Makhmalbaf [Hommage] ****

Jour 10

Un temps pour vivre, un temps pour mourir/Tong nien wang shi de Hou Hsiao-hsien [Hommage]  ****
La cité des douleurs/Bei qing cheng shi de Hou Hsiao-hsien [Hommage] ***
Tih-Minh de Louis Feuillade [Rétrospective]  ****
Nuits blanches/Le notti bianche de Luchino Visconti [Intégrale] ****
Goodbye South, Goodbye/Nan guo zai jian, nan guo de Hou Hsiao-hsien [Hommage] *****
Balcon Cinéma CGR Olympia de La Rochelle © FredMJG
Balcon Cinéma CGR Olympia de La Rochelle © FredMJG

Résultat des courses

Un bon & beau programme à l’image de son affiche : moult choix (on n’en a jamais trop) et pas assez de jours mais que serait un festival sans quelque frustration, la découverte quasiment en fin de parcours du superbe cinéma Olympia qui, en sus d’être classé, possède — ô joie — un balcon (je suis retournée en enfance), une attente infinie sous le soleil armée d’un éventail (la meilleure façon de se faire des ami(e)s en cas de canicule), un classement personnel des reines et rois de la resquille (car à La Rochelle, nous sommes en démocratie, premier(e)s arrivé(e)s premier(e)s servi(e)s, ce qui pousse au péché ou à l’achat d’un bon réveil) pour occuper le temps entre deux films.
Note à moi-même : prévoir l’année prochaine, en cas de récidive, l’acquisition d’un banc de toile. Mes pieds m’en seront reconnaissants.

This is the end. Grand Hall de la Coursive © FredMJG
This is the end. Grand Hall de la Coursive © FredMJG

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s