Retour vers le futur : Les 42 de 1979

1979 dans le viseur de Zoom Arrière.

Apocalypse already.

On ne saurait donner tort au Colonel Kurtz étant donné le nombre de films horrifiques de qualité sortis cette année et surtout les faits suivants :

1/ Carpenter n’est pas dans le top 10 de Zoom arrière (où le taulier d’Inisfree nous cause de de John Wayne, de la fin d’une époque et réussit même à placer son Spielberg chéri dans son édito)

2/ le film de Cimino précède celui de Coppola ! (Alors que tout le monde sait que son chef d’œuvre c’est Heaven’s gate)

Coucou ceux qui ont voté bizarre. Je vous envoie un ami.

halloweenMise à part donc cette hérésie, 103 films, inédits inclus, vus sur 714 projetés sur les écrans français où le porno s’en donne toujours à corps joie. [Source : Encyclo-ciné].

© © Zoetrope Studios, Paramount Pictures, Canadian Film Development Corporation, Brandywine Productions, EMI Films, Centro Português de Cinema, Compass International Pictures, Gaumont, Sara Films, Jack Rollins & Charles H. Joffe Productions, Filmverlag der Autoren, INA, Shôchiku Eiga, Solofilm,  Shaw Brothers, Lion's Gate Films, CIP Filmproduktion GmbH, Frank Yablans Presentations, Renn Productions, Anthea Film
© Zoetrope Studios, Paramount Pictures, Canadian Film Development Corporation, Brandywine Productions, EMI Films, Centro Português de Cinema, Compass International Pictures, Gaumont, Sara Films, Jack Rollins & Charles H. Joffe Productions, Filmverlag der Autoren, INA, Shôchiku Eiga, Solofilm, Shaw Brothers, Lion’s Gate Films, CIP Filmproduktion GmbH, Frank Yablans Presentations, Renn Productions, Anthea Film

La vingtaine fantastique

  • Apocalypse Now de Francis-Ford Coppola_1979
  • Les moissons du ciel/Days of heaven de Terrence Malick_1978
  • Chromosome 3/The brood de David Cronenberg_1978
  • Alien de Ridley Scott_1979
  • Voyage au bout de l’enfer/The deer hunter de Michael Cimino_1978
  • Amour de perdition/Amor de Perdição de Manoel de Oliveira_1978
  • La nuit des masques/Halloween de John Carpenter_1978
  • Série noire de Alain Corneau_1979
  • Buffet froid de Bertrand Blier_1979
  • Manhattan de Woody Allen_1979
  • La troisième génération/Die dritte Generation de Rainer-Werner Fassbinder_1979
  • L’hypothèse du tableau volé de Raoul Ruiz_1978
  • Fin d’automne/Akibiyori de Yasujiro Ozu_1960
  • L’Invasion des profanateurs/Invasion of the body snatchers de Philip Kaufman_1978
  • La légende du lac/108 étoiles/Shui hu zhuan de Chang Cheh & Wu Ma Pao Hsueh-li_1971
  • Quintet de Robert Altman_1978
  • Hair de Milos Forman_1979
  • Furie/The Fury de Brian De Palma_1978
  • Tess de Roman Polanski_1978
  • Le malin/Wise blood de John Huston_1979

L’inédit

  • La rosière de Pessac de Jean Eustache_1979 [Moyen-métrage]

Les challengers

  • Perceval le Gallois de Eric Rohmer_1978
  • Corps à cœur de Paul Vecchiali_1978
  • Hardcore de Paul Schrader_1979
  • Flavia la défroquée/Flavia la monaca musulmana de Gianfranco Mingozzi_1973
  • Ecoute voir de Hugo Santiago_1978
  • L’évadé d’Alcatraz/Escape from Alcatraz de Don Siegel_1979
  • Le tambour/Die Blechtrommel de Volker Schlöndorff_1978
  • La luna de Bernardo Bertolucci_1978
  • Don Giovanni de Joseph Losey_1978
  • Maman a cent ans/Mama cumple cien annos de Carlos Saura_1979
  • En route vers le sud/Goin’ south de Jack Nicholson_1979
  • La drôlesse de Jacques Doillon_1978
  • Superman de Richard Donner_1978
  • La grande attaque du train d’or/The first great train robbery de Michael Crichton_1978
  • Zoo Zéro de Alain Fleischer_1978
Edwige Fennech toute fleurie pour Les rendez-vous de Satan de Giuliano Carnimeo © Galassia Cinematografica
Edwige Fennech toute fleurie pour Les rendez-vous de Satan/Perché quelle strane gocce di sangue sul corpo di Jennifer? de Giuliano Carnimeo © Galassia Cinematografica

Il était une fois le giallo [Chapitre 7]

  • Les rendez-vous de Satan/Perché quelle strane gocce di sangue sul corpo di Jennifer?/The case of the bloody iris de Giuliano Carnimeo_1972

Cela s’appelle l’horreur

  • La nuit des fous vivants/The Crazies de George-A. Romero_1973
  • Nosferatu, fantôme de la nuit/Nosferatu, Phantom der Nacht de Werner Herzog_1978
  • La colline a des yeux/The hills have eyes de Wes Craven_1977
  • Meurtres sous contrôle/God told me to de Larry Cohen_1976
  • Phantasm de Don Coscarelli_1978
  • Jack l’éventreur/Der Dirnenmörder von London de Jesús Franco_1976
  • Patrick de Richard Franklin_1977
  • Les monstres sont toujours vivants/ It Lives again de Larry Cohen_1978
  • Le manoir des fantasmes/Dark places de Don Sharp_1974
  • Prophecy, le monstre/Prophecy de John Frankenheimer_1979
  • Magic de Richard Attenborough_1978
  • Dracula de John Badham_1979

Le film qu’il vaut mieux voir parfaitement enfumé

  • Faut trouver le joint/Up in smoke de Lou Adler_1978

Les comédies

  • Coup de tête de Jean-Jacques Annaud_1978
  • Doux, dur et dingue/Every which way but loose de James Fargo_1978
  • Les bronzés font du ski de Patrice Leconte_1979
  • La gueule de l’autre de Pierre Tchernia_1979
Ces garçons qui venaient du Brésil/The boys from Brazil de Franklin-J. Schaffner © Lew Grade
Ces garçons qui venaient du Brésil/The boys from Brazil de Franklin-J. Schaffner © Lew Grade

A boire et à manger [Et on peut se laisser tenter]

  • La lettre écarlate/Der scharlachrote Buchstabe de Wim Wenders_1972
  • Norma Rae de Martin Ritt_1978
  • La dérobade de Daniel Duval_1979
  • Les chiens de Alain Jessua_1978
  • L’amour en fuite de François Truffaut_1978
  • Ces garçons qui venaient du Brésil/The boys from Brazil de Franklin-J. Schaffner_1978
  • Les 39 marches/The 39 steps de Don Sharp_1978
  • Une poignée de salopards/Quel maledetto treno blindato de Enzo Girolami_1977
  • Cher papa/Caro papà de Dino Risi_1978
  • Les yeux de Laura Mars/Eyes of Laura Mars de Irvin Kershner_1978
  • Meurtre par décret/Murder by decree de Bob Clark_1978
  • Retour à la bien-aimée de Jean-François Adam_1978
  • La femme qui pleure de Jacques Doillon_1978
  • L’adolescente de Jeanne Moreau_1978
  • Le syndrome chinois/The China syndrome de James Bridges_1979
  • Moonraker de Lewis Gilbert_1979
  • Confidences pour confidences de Pascal Thomas_1978
  • I comme Icare de Henri Verneuil_1979
  • Clair de femme de Costa-Gavras_1979
  • L’homme en colère de Claude Pinoteau_1978
  • Le roman d’Elvis/Elvis de John Carpenter_1978
  • Les sœurs Brontë de André Téchiné_1978

Les poliziottesci [Chapitre 3]

  • Un flic de charme/Il commissario Verrazzano de Franco Prosperi_1978

Les boobs de Brigitte Lahaie [Chapitre 2]

  • La grande Mouille/Parties de chasse en Sologne de Burd Tranbaree,_1979
  • Clarisse/La maison des fantasmes de Burd Tranbaree_1979
  • Auto-stoppeuses en chaleur de Burd Tranbaree_1979

Le Bébel

  • Flic ou voyou de Georges Lautner_1978

Le plaisir coupable

  • Galactica, la bataille de l’espace/Battlestar Galactica de Richard-A. Colla_1978

Parfaitement oubliables

  • La cible étoilée/Brass target de John Hough_1978
  • Avec les compliments de Charlie/Love and bullets de Stuart Rosenberg_1978
  • Le vampire de ces dames/Love at first bite de Stan Dragoti_1978
  • L’associé de René Gainville_1979
  • Le cavaleur de Philippe de Broca_1978
  • La guerre des polices de Robin Davis_1979
  • Au revoir à lundi de Maurice Dugowson_1978
  • Avalanche express de Mark Robson_1978
  • A nous deux de Claude Lelouch_1979
  • Un si joli village de Etienne Périer_1978
  • Les égouts du paradis de José Giovanni_1978

Help !

  • Et la tendresse ? bordel ! de Patrick Schulmann_1978
  • Ils sont grands ces petits de Joël Santoni_1978
  • Le gendarme et les extraterrestres de Jean Girault_1978
  • Le toubib de Pierre Granier-Deferre_1979
  • Airport 80 : Concorde/The Concorde, Airport 79 de David-Lowell Rich_1979
  • S.O.S. Concorde/Concorde Affaire 79 de Ruggero Deodato_1978

Si vous avez raté le début parce que vous dormez depuis 1945 : rendez-vous sur la page des Tops

A suivre…

6 responses to Retour vers le futur : Les 42 de 1979

  1. Lalalère says:

    P….n heureusement qu’t’étais là pour La nuit des masques !!!! CULTE
    Sinon l’année est superbe, avec les plus grands … manque que le maître Kubrick ( 😉 )
    La grande mouille c’est tout un programme non ? ^^
    (tu les donnes dans l’ordre tes 20 ? )

    • FredMJG says:

      En principe les 20 pourraient se trouver dans le désordre selon les jours mais en principe le 1 c’est le 1. Voire, parfois, le trio de tête bouge pas. Mais y a pas de règle.
      Après, ça se discute.
      Si tu es curieuse, tu peux cliquer sur le lien d’Encyclociné, ils ne manquaient pas d’imagination (traduire : leur cerveau était tout pourri) pour leurs titres pornos. En fait je l’ai vu sous son autre titre, plus évident. Le scénario est relativement pervers et se passe chez des grands bourgeois. Tu ôtes les scènes de uc et l’histoire tient pas mal la route. Bon, un de mes anciens camarades était fou des boobs de la Brigitte qu’il m’a donc présentée dans sa charmante et si exquise filmographie. Mais vraiment fou hein ! Il voulait les mêmes 😀

      • Lalalère says:

        Tu mets donc Les moissons du ciel avant The deer hunter ???
        C’est pas le meilleur Malick pour moi. Et pis Manhattan quoi … dur dur. Un top 5 peut être.
        Ah oui ! La Brigitte elle était super bien gaulée faut dire ^^

        • FredMJG says:

          Je l’ai revu au Max Linder y a un ou deux. C’est une splendeur (bon Gere n’était sans doute pas le bon cast, mais les trois autres sont excellents). C’est un peu venu comme ça. Je donne mes étoiles à Edouard et après je fais avec. Mais ça fait des années que je réclame le droit de mettre parfois 5 étoiles pour diversifier les « magnifiques ». Peine perdue.
          Pour The deer hunter, j’avoue que j’ai du mal avec la chanson de fin… Je préfère les incendies coppoliens.
          10 points pour le body de Brigitte 😉

  2. Vincent says:

    Édouard aurait du faire un ex-aequo comme à Cannes à l’époque 🙂 Ceci dit faut pas compter sur moi pour trancher entre les deux sublimités. Et je suis assez curieux de voir où va finit Heaven’s gate l’an prochain vu qu’on a toujours droit qu’à quatre étoiles…
    Sinon, j’aurais remonté moi z’aussi quelques-unes de ces perles fantastiques et puis je te remercie pour la joli photographie d’Edwige.
    A plusse.

    • FredMJG says:

      Bah comme je te l’ai dit je sais pas comment il compte mais faut anéantir le macmahonien qui n’aime rien 🙂

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s