Retour vers le futur : Les 34 de 1953

© RKO Radio Pictures, MGM, Columbia Pictures Corporation, Delphinus, Wald/Krasna Productions, Fidelity Pictures Corporation, Franco London Films, Bryan Foy Productions, CICC, Twentieth Century Fox, Warner Bros., Tv Junior Filmi
© RKO Radio Pictures, MGM, Columbia Pictures Corporation, Delphinus, Wald/Krasna Productions, Fidelity Pictures Corporation, Franco London Films, Bryan Foy Productions, CICC, Twentieth Century Fox, Warner Bros., Tv Junior Filmi

1953 dans le viseur de Zoom Arrière.

57 films vus sur les 584 sortis en 1953 [Source : Encyclo-ciné] et le western ne s’est jamais aussi bien porté…

N’oubliez pas de passer chez Zoom arrière [dont je projette sournoisement de bouleverser bientôt la rigueur du classement], où l’édito est signé cette année par le taulier de Nightswimming, que je remercie ici de son Doo-doo-doo-doo-doo-doo / I’m singing in the rain puisqu’il a grêlé sur Paris le jour de sa publication. Thank you Doudou, donc !

La quinzaine magnifique

  • Un si doux visage/Angel face de Otto Preminger_1952
  • La captive aux yeux clairs/The big sky de Howard Hawks_1952
  • Règlement de comptes/The big heat de Fritz Lang_1953
  • L’appât/The naked spur de Anthony Mann_1952
  • Le carrosse d’or de Jean Renoir_1952
  • Les indomptables/The lusty men de Nicholas Ray_1952
  • Les ensorcelés/The bad and the beautiful de Vincente Minnelli_1952
  • Chantons sous la pluie/Singin’ in the rain de Gene Kelly et Stanley Donen_1952
  • L’ange des maudits/Rancho Notorious de Fritz Lang_1952
  • Madame de de Max Ophüls_1953
  • Le voyage de la peur/The hitch-hiker de Ida Lupino_1953
  • L’homme au masque de cire/House of wax de André De Toth_1953
  • Le salaire de la peur de Henri-Georges Clouzot_1952
  • Chérie je me sens rajeunir/Monkey business de Howard Hawks_1952
  • Le corsaire rouge/The crimson pirate de Robert Siodmak_1952

La bizarrerie [à ne pas rater]

  • Le renne blanc/Valkoinen peura de Erik Blomberg_1952

Le classique

  •  Europe 51/Europa 51 de Roberto Rossellini_1951

Les excellentes pelloches

  • His kind of woman de John Farrow_1951 [Mitchum + Russell + Price, est-il besoin d’en rajouter ?]
  • L’énigme du Chicago-Express/The narrow margin de Richard Fleischer_1952
  • Convoi de femmes/Westward the women de William-A. Wellman_1951
  • La loi du silence/I confess de Alfred Hitchcock_1952
  • Colonel Blimp/The life and death of Colonel Blimp de Emeric Pressburger et Michael Powell_1942
  • Bas les masques/Deadline USA de Richard Brooks_1952
  • Ça commence à Vera Cruz/The big steal de Don Siegel_1949
  • Scaramouche de George Sidney_1952
  • Au-delà du Missouri/Across the wide Missouri de William A. Wellman_1951
  • Niagara de Henry Hathaway_1952
  • Thérèse Raquin de Marcel Carné_1953
  • Viva Zapata de Elia Kazan_1951
  • Troublez-moi ce soir/Don’t bother to knock de Roy Ward Baker_1952
  • Le relais de l’or maudit/Hangman’s knot de Roy Huggins_1952
  • Barbe-Noire le pirate/Blackbeard the pirate de Raoul Walsh_1952

Le court-métrage

  • Les statues meurent aussi de Chris Marker et Alain Resnais_1953

La découverte tardive [mais ô combien plaisante]

  • Le quatrième homme/Kansas City confidential de Phil Karlson
_1952 [avec un Lee Van Cleef juvénile en bad guy sournois, un délice]

Les franches rigolades

  •  Quo Vadis de Mervyn Le Roy_1951 [Pour Peter Ustinov/Néron, ses larmes de croco et son lacrymatoire]
  • Jules César de Joseph L. Mankiewicz_1953 [Pour Marlon en jupette et James Mason en fili ingrat]

Pourquoi pas ?

  • Les trois mousquetaires de André Hunebelle_1953 [parce que je ne peux pas résister à Georges Marchal]
  • La mission du commandant Lex/Springfield rifle de Andre De Toth_1952
  • Le prisonnier de Zenda/The prisonner of Zenda de Richard Thorpe_1952
  • Le monde lui appartient/The world in his arms de Raoul Walsh_1952
  • L’homme des vallées perdues/Shane de George Stevens_1952
  • La lune était bleue/The moon is blue de Otto Preminger_1952
  • Stalag 17 de Billy Wilder_1952
  • Bienvenue monsieur Marshall/Bienvenido míster Marshall de Luis Garcia Berlanga_1952

A la rigueur

  • Lucrèce Borgia de Christian-Jaque_1952 [surtout si vous avez envie de rigoler]
  • Moulin-Rouge de John Huston_1952 [même punition que précédemment]
  • Sous le plus grand chapiteau du monde/The greatest show on earth de Cecil B. De Mille_1952
  • Manon des sources de Marcel Pagnol_1952
  • Les neiges du Kilimandjaro/The snows of Kilimandjaro d’Henry King_1952 [parce qu’il n’y a pas Jean-Pierre Darroussin et que Pascal Danel n’y chante pas]

Parfaitement oubliables

  • Hans Christian Andersen et la danseuse/Hans Christian Andersen de Charles Vidor_1952
  • Le retour de Don Camillo de Julien Duvivier_1952
  • Koenigsmark de Solange Térac_1952
  • Dortoir des grandes de Henri Decoin_1953
  • Les orgueilleux de Yves Allégret_1953
  • La môme vert-de-gris de Bernard Borderie_1952
  • La tunique/The robe de Henry Koster_1953
  • Un caprice de Caroline Chérie de Jean Devaivre_1953

Le film que bon bref bof

[Oui ! je préfère Etaix et Linder, n’en déplaise à la fine équipe de Zoom arrière qui va sans nul doute comploter un lynchage en règle]

  •  Les vacances de Monsieur Hulot de Jacques Tati_1951

A l’année prochaine !

Si vous avez raté le début :https://lesnuitsduchasseurdefilms.wordpress.com/wp-admin/post.php?post=31349&action=edit&message=1

A suivre…

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s