Retour vers le futur : les 47 de 1949 [MAJ 08/19]

Deborah Kerr dans Le narcisse noir de Michael Powell et Emmerich Pressburger_

L’an 1949 dans le viseur de Zoom Arrière. 642 sorties selon Encyclo-Ciné, 57 films vus classés comme à mon habitude, selon mon bon plaisir.

Poursuite de notre voyage dans le temps en compagnie de Zoom arrière où le taulier de Nightswimming s’est fendu d’un édito.

L’octette prodigieux

  • Le narcisse noir/Black narcissus de Michael Powell et Emmerich Pressburger_1946
  • Les chaussons rouges/The red shoes de Michael Powell et Emmerich Pressburger_1948
  • La chasse à l’homme/Man hunt de Fritz Lang_1941
  • La rivière rouge/Red river de Howard Hawks_1948
  • La griffe du passé/Out of the past de Jacques Tourneur_1947
  • Le trésor de la Sierra Madre/The treasure of the Sierra Madre de John Huston_1947
  • Le troisième Homme/The third man de Carol Reed_1949
  • Chaînes conjugales/A letter to three wives de Joseph-Leo Mankiewicz_1949

Le classique

  • Le voleur de bicyclette/Ladri di biciclette de Vittorio De Sica_1947

Hors compétition

  • Allemagne année zéro/Germania anno zero de Roberto Rossellini_1947
  • Le Silence de la mer de Jean-Pierre Melville_1947

Le court-métrage

  • Le sang des bêtes de Georges Franju_1949

Les excellentes pelloches

  • Nous avons gagné ce soir/The set-up de Robert Wise_1949
  • Le pirate/The pirate de Vincente Minnelli_1947 [Ai-je déjà causé de la passion folle que m’inspire le fondement de Gene Kelly ? oui, certainement]
  • L’affaire Barbe Bleue/Bluebeard de Edgar G. Ulmer_1944
  • Crime passionnel/Fallen angel de Otto Preminger_1945
  • Allez coucher ailleurs/I was a male war bride de Howard Hawks_1949
  • Berlin Express de Jacques Tourneur_1947
  • Pour toi j’ai tué/Criss Cross de Robert Siodmak_1948
  • Hangover Square de John Brahm_1945
  • La scandaleuse de Berlin/A foreign affair de Billy Wilder_1948
  • Les Marx Brothers au grand magasin/The big store de Charles Reisner_1941
  • Riz amer/Riso amaro de Giuseppe De Santis_1949
  • Cinquième colonne/Saboteur de Alfred Hitchcock_1942
  • Key Largo de John Huston_1948
  • Laurel et Hardy conscrits/The flying deuces de Edward Sutherland_1939
  • La cité sans voiles/The naked city de Jules Dassin_1948
  • Le champion/Champion de Mark Robson_1949
  • Le grand passage/Northwest passage de King Vidor_1940
  • Les insurgés/We were strangers de John Huston_1949

À la rigueur

  • L’ombre de l’introuvable/Shadow of the thin man de W. S. Van Dyke_1941
  • La grande horloge/The big clock de John Farrow_1948
  • La clé de verre/The glass key de Stuart Heisler_1942
  • La femme aux cigarettes/Road house de Jean Negulesco_1948
  • Echec à Borgia/Prince of foxes de Henry King_1949
  • Et tournent les chevaux de bois/Ride the pink horse de Robert Montgomery_1947
  • Ziegfeld Follies de Vincente Minnelli_1945
  • Far West 89/Return of the bad men de Ray Enright_1948
  • Rendez-vous de juillet de Jacques Becker_1949
  • La dernière rafale/The street with no name de William Keighley_1948
  • Le procès Paradine/The Paradine case de Alfred Hitchcock_1947
  • L’homme au masque de fer/The man in the iron mask de James Whale_1939

La grande rigolade

  • Les tuniques écarlates/Northwest mounted police de Cecil B. De Mille_1940

Pour les gamins

  • Jody et le faon/The yearling de Clarence Brown_1946
  • Une incroyable histoire/The window de Ted Tetzlaff_1949

Sitôt vus, déjà oubliés

  • L’enjeu/State of the Union de Frank Capra_1948 [Autant l’avouer, je ne suis pas très fan du couple Tracy/Hepburn]
  • La femme de l’année/The woman of the year de George Stevens_1942
  • Branquignol de Robert Dhéry_1949
  • Le laitier de Brooklyn/The kid from Brooklyn de Norman-Zenos McLeod_1946
  • Au-delà des grilles de René Clément_1948

Les nanars

  • Manon de Henri-Georges Clouzot_1948
  • Les amants de Vérone de André Cayatte_1947
  • L’Atlantide/Siren of Atlantis de Gregg Tallas, Arthur Ripley et John Brahm_1947
  • Jeanne d’Arc/Joan of Arc de Victor Fleming_1948
  • La fosse aux serpents/The snake pit de Anatole Litvak_1948

La confession du jour

Je suis parfaitement imperméable à l’humour et l’univers de Jacques Tati et Jour de fête_1947 ne change rien à l’affaire. Il n’y a sans doute que le sieur Hulot pour échapper de peu à mon indifférence, et encore.

Pas vu

  •  Les sacrifiés de John Ford [Et d’après Inisfree qui lui consacre un long texte, je suis censée le regretter]

A l’année prochaine !

A suivre…

Bel Ami d’Albert Lewin © MGM

Mise à jour du 10 août 2019

Une petite révision s’imposait depuis décembre 2012 au regard des films découverts en festival, DVD ou VOD… S’y ajoutent les œuvres « oubliées » tant il est facile d’omettre quelques titres au vu de la vitesse à laquelle je remplis mes tableaux ZA et les mises à jour du site Encyclociné.

Système de notation : **** > Toutes affaires cessantes ; *** > Assurément ; ** > Plutôt ; * > A la rigueur ; ° > Pas la peine.
Pour mémoire, Zoom Arrière note sur 4 étoiles, et non 5 comme nous le faisons chaque mois dans les tableaux de la #TeamTopMensuel.

Bel Ami/The Private Affairs of Bel Ami d’Albert Lewin_1947 ****
Il marchait la nuit/He Walked by Night d’Alfred Werker & Anthony Mann_1948 ***
La femme en vert/The Woman in Green de Roy-William Neill_1945 **