FredMJG

KINOTAYO, Festival du film japonais contemporain 2014 [9e édition]

In Cinéma, Festival, Japon on 23/11/2014 at 20:19
© Kinotayo/DR

© Kinotayo/DR

Oyez ! Oyez !

Alors que je serais à Nantes, débutera à Paris la 9e édition du Festival du Film Japonais Contemporain, avec près d’une vingtaine de films témoignant de la vitalité du cinéma nippon.

Les festivités débuteront le 25 novembre au Gaumont Opéra Premier avec  The kingdom of dreams and madness de Mami Sunada, documentaire consacré au fameux Studio Ghibli, pour s’achever le 20 décembre à la Maison de la culture du Japon à Paris par la projection de Beautiful New Bay Area Project de Kiyoshi Kurosawa, après la cérémonie de remise des prix.

Également au programme, un hommage à ce grand dingo de Seijun Suzuki dont le mythique La marque du tueur en compagnie de l’ineffable Joe Shishido signa la fin de sa collaboration avec les studios Nikkatsu qui n’y avaient compris que pouic, une table ronde sur la nouvelle vague japonaise autour du documentaire Japanscope, Panorama de la nouvelle Nouvelle vague de Philippe-Emmanuel Sorlin et une séance spéciale dramas*.

Se déplaceront notamment pour l’aventure — et sur certaines séances —, Nobuhiro Yamashita, réalisateur de Tamako in Moratorium, Hideo Sakaki pour Disregarded people, Yôju Matsubayashi pour son documentaire The horses of Fukushima et Kazuhiro Sôda, auteur de Campaign et Campaign 2 qui ont  été projetés au Forum des Images lors de la 6e édition du Festival Un état du monde… et du cinéma.

* Fictions destinées à la télévision japonaise et inédites en France

*****

De la critique de cinéma

In Autobiographie, Chroniques, Cinéma, Entretien, Essai, Italie, Livre on 18/11/2014 at 12:48

Si j’étais critique de cinéma, je suivrais la règle (du jeu) contenue dans cette phrase de Jean Renoir : « Ne perdez pas de temps à dire du mal des films que vous détestez, parlez plutôt des films que vous aimez et partagez votre plaisir avec les autres ». Il est bon de citer ces mots, aujourd’hui, parce qu’il me semble que les critiques renoiriens sont rares, particulièrement en France.

Bernardo Bertolucci. Si j’étais critique de cinéma… La Repubblica, 3 janvier 2000
Mon obsession magnifique. Écrits, souvenirs, intervention 1962-2010
© Seuil. Traduction de René Marx

© Seuil/DR

Festival des 3 Continents — 36e édition [Pleins feux sur La Colombie]

In Cinéma, Colombie, Festival, Festival des 3 Continents, News, Rétrospective on 14/11/2014 at 16:20
© DR/Festival des 3 continents

© DR/Festival des 3 continents

Oyez ! Oyez !

C’est du 25 novembre au 2 décembre prochains que s’installe à Nantes — où je vais aller trainer quelques peu mes guêtres — la 36e édition du Festival des 3 Continents qui exalte les Cinémas d’Afrique, d’Amérique Latine et d’Asie.

La Colombie sera à l’honneur cette année, le directeur de la photographie et cinéaste Yu Lik-Wai, invité d’honneur et un hommage sera rendu à Khady Sylla, cinéaste sénégalaise, tandis que le printemps arabe, les mélodrames et les avant-premières — films inédits ou restaurés — trouveront également le chemin des cinémas nantais et des environs.

Le don d’ubiquité ne cessera décidément jamais de me manquer.

*******

Festival des 3 Continents

• Programme du 25/11/14 au 2/12/14 •

*******

Sélection officielle — Compétition

  • Love the one you love de Jenna Cato Bass_2014 [Afrique du Sud]
  • Flapping in the middle of nowhere/Dap canh giua khong trung de Nguyen Hoang Diep_2014 [Allemagne, France, Norvège, Vietnam]
  • Les chants de ma mère/Klama dayîka mini de Erol Mintas_2014 [Allemagne, France, Turquie]
  • Mauro de Hernán Rosselli_2014[Argentine]
  • Monte Adentro de Nicolás Macario Alonso_2014 [Argentine, Colombie]
  • Dólares de arena de Israel Cárdenas & Laura Amelia Guzmán_2014 [Argentine, Mexique, République dominicaine]
  • Gyeongju de Zhang Lu_2014 [Corée du Sud]
  • Hill of freedom/Jayueui onduk de Hong Sang-soo_2014 [Corée du Sud]
  • Justice/Hustisya de Joel Lamangan_2014 [Philippines]
  • As you were de Liao Jiekai_2014 [Singapour]