Palmarès & Agenda étoilé des films du PIFFF 2018

© FredMJG/PIFFF 2018

Pluie d’étoiles sur la 8e édition du PIFFF. Le Paris International Fantastic Film Festival 2018 vient de s’achever, à peine dérangé par des événements qui n’auront pu empêcher un public acharné de venir au Max Linder prendre sa dose de courts et de longs métrages fantastiques.

Par la grâce d’une organisation sans faille, la journée se passa sans encombre, un poil étranglée par les gaz allègrement lancés sur l’avenue Poissonnière et qui se propagèrent joyeusement dans les rues environnantes.

2018 restera comme le triomphe d’un « petit » film fantastique, sans distributeur, mais qui a été accompagné par ses réalisateurs et leur très jeune actrice, Lexy Kolker, une sacrée routarde manifestement rompue à ce genre d’exercices et qui fit la conquête du public du PIFFF. Il fallait voir tous ces amoureux du sang et de la tripe tomber en pâmoison devant ce charmant petit bout de femme maquillée comme une poupée de Noël. Quoiqu’il en soit, vous pourrez l’année prochaine, grâce à The Jokers, découvrir Freaks de Zach Lipovsky & Adam B. Stein en VOD.

Au rayon nouveautés, outre un jury composé de lecteurs de Mad Movies, une nouvelle friandise signée Bobbypills — upgradée en cours de festival, comprendre qu’une blonde aux gros seins a été invitée à se faire éventrer en silence — précédait chaque film… tandis que pour patienter avant les séances, on pouvait joyeusement stalker les spectateurs — ou Cyril Despontin qui s’amusait à lancer des messages subliminaux — en « regardant qui entre dans la salle ».

Lexy Kolker entourée de Zach Lipovsky & Adam B. Stein, co-réalisateurs de Freaks. Remise du Prix du jury Mad © FredMJG

Le palmarès.

Rappel. L’Œil d’or est décerné par le public à un long et à 2 court-métrages français & international. Le jury courts-métrages français 2018 est composé de Julie Gayet, Olivier Abbou, Balak, Julien Maury et The Toxic Avenger. Le jury Ciné+ Frisson est constitué de Myriam Hacène et Christophe Commères, respectivement directrice générale et directeur adjoint de Ciné+. Et pour la première fois, un jury de lecteurs du magazine Mad Movies a été invité à décerner son prix à un long métrage.

Œil d’Or
Prix spécial du Jury Ciné+ Frisson
Prix du jury Mad

  • Freaks de Zach Lipovsky & Adam B. Stein [Une sortie numérique est prévue en 2019 par The Jokers Films]

Mention spéciale du jury Mad

  • Tous les dieux du ciel de Quarxx.

Œil d’Or — Court-métrage français
Prix spécial du Jury Ciné+ Frisson

  • Belle à croquer d’Axel Courtière

Grand prix du Jury du court-métrage français

  • Déguste de Stéphane Baz

Œil d’Or — Court-métrage international

  •  Baghead de Alberto Corredor Marina

Enfin, le Grand Prix CLIMAX a été remis à Fortes têtes de Pierre Cahia & Johan Rouveyre et une mention spéciale a été décernée à Sang famille de Paul & François Guérin.

Le Max Linder Panorama aux couleurs du PIFFF 2018 © FredMJG

Le tableau des étoiles.

Pour rappel, le système de notation. ***** > Top of the mop ; **** > Toutes affaires cessantes ; *** > Assurément ; ** > Plutôt ; * > A la rigueur ; ° > Pas la peine.

Jour 1

Assassination nation de Sam Levinson [Cérémonie d’ouverture] ***
Ne Coupez Pas ! de Shin’ichirô Ueda [Hors compétition] ****

Jour 2

Piercing de Nicolas Pesce [Compétition] **
Halloween 3 : Le Sang du sorcier de Tommy Lee Wallace [La séance culte] ***
Tous les Dieux du Ciel de Quarxx [Compétition] **
The Blood of Wolves de Kazuya Shiraishi [Hors compétition] ****

Jour 3

Await Further Instructions de Johnny Kevorkian [Compétition] ****
Next of Kin de Tony Williams [La séance culte] ****
Terrified de Demián Rugna [Compétition] *
In Fabric de Peter Strickland [Hors compétition] *****

Jour 4

The Unthinkable de Victor Danell [Compétition] *****
Vorace dAntonia Bird [La séance culte] ****
Girls with Balls de Olivier Afonso [Compétition] **
Punk Samurai Slash Down de Gakuryu Ishii [Hors compétition] *****

Jour 5

Les Appelés de Matthias Couquet [CM – Compétition française] **
Graines de Hervé Freiburger [CM – Compétition française] *****
The Nine Billion Names of God de Dominique Filhol [CM – Compétition française] ***
Belle à Croquer d’Axel Courtière [CM – Compétition française] ****
Thymesis de Jordan Caudron [CM – Compétition française] ***
Déguste de Stéphane Baz [CM – Compétition française] *****
Freaks de Zach Lipovsky & Adam B. Stein [Compétition] ****
Sweet Tooth de Giovana Olmos [CM – Compétition internationale] ****
Laboratory Conditions de Jocelyn Stamat [CM – Compétition internationale] ***
The Blue Door de Paul Taylor [CM – Compétition internationale] ***
Baghead de Alberto Corredor Marina [CM – Compétition internationale] *****
Post Mortem Mary de Joshua Long [CM – Compétition internationale] *****
Phratrie de Jérémie Saindon [CM – Compétition internationale] ****
The Bloody Ballad of Squirt Reynolds de Anthony Cousins [CM – Compétition internationale] *****
Stigma de David Velduque [CM – Compétition internationale] ****
La Noria de Carlos Baena [CM – Compétition internationale] ***
Achoura de Talal Selhami [Compétition] *
Lords of Chaos de Jonas Åkerlund [Hors compétition] ****

Jour 6

The Man Who Feels No Pain de Vasan Bala [Hors compétition] ****
What Keeps You Alive de Colin Minihan [Hors compétition] ***
Maniac de William Lustig [La séance culte] ****
We de Rene Eller [Hors compétition] **
Sorry to bother you de Boots Riley [Cérémonie de clôture] *****
The end © FredMJG/PIFFF 2018

Résultat des courses.

Pour des raisons de panne d’oreiller, je n’ai pas revu L’homme qui rétrécit de Jack Arnold sur grand écran et pour cause de vieillissement accéléré, la Séance interdite aura été également zappée. Même si je regrette que les nuits du PIFFF ne soient plus au programme (puisqu’on pouvait y piquer allègrement un roupillon réparateur), après 5 séances, ma carcasse fatigue.

Les duettistes Cyril Despontin et Fausto Fasulo étaient heureux. Le public est toujours plus nombreux. Les bénévoles, toujours aussi enthousiastes et plaisants. La 9e édition du PIFFF s’est affichée sur l’écran du Max Linder.

A l’année prochaine, donc !

Le PIFFF 2019 s’affiche sur l’écran du Max Linder Panorama © FredMJG/PIFFF 2018
Menace sur les murs. Paris, samedi 9 septembre 2018 © FredMJG