Retour vers le futur : Les 42 de 1983

1983 dans le viseur de Zoom Arrière.

Petite année. Je n’ai vu que 96 films sur les 637 répertoriés par Encyclo-ciné.

En cet an de 1983, c’est Jean-Luc du Ciné Club de Caen (une mine !) qui se colle à l’édito que vous pouvez lire sur Zoom Arrière. N’hésitez pas à y aller de votre top 10 dans les commentaires.

La quinzaine fantastique

  • Les trois Couronnes du matelot de Raoul Ruiz_1982
  • Ténèbres/Tenebre de Dario Argento_1982
  • Tout l’or du ciel/Pennies from heaven de Herbert Ross_1981
  • Fanny et Alexandre/Fanny och Alexander de Ingmar Bergman_1982
  • Racket/The long good friday de John MacKenzie_1980
  • Travail au noir/Moonlighting de Jerzy Skolimowski_1982
  • Zelig de Woody Allen_1983
  • Furyo/Merry Christmas Mr Lawrence de Nagisa Oshima_1983
  • A nos amours de Maurice Pialat_1983
  • Vivement dimanche ! de François Truffaut_1982
  • Pauline à la plage de Eric Rohmer_1982
  • La ballade de Narayama/Narayama bushi-ko de Shohei Imamura_1983
  • La dernière cène/La última cena de Tomas Gutierrez-Alea_1976
  • Evil dead/The evil dead de Sam Raimi_1982
  • L’homme blessé de Patrice Chéreau_1982

Les challengers

  • Sans soleil de Chris Marker_1982
  • Monty Python, le sens de la vie/Monty Python’s the meaning of life de Terry Jones
  • Sans retour/Southern Comfort de Walter Hill_1981
  • Les quatre de l’apocalypse/I quattro dell’apocalisse de Lucio Fulci_1975
  • Honkytonk man de Clint Eastwood_1982
  • Outsiders/The outsiders de Francis-Ford Coppola_1982
  • La valse des pantins/The king of comedy de Martin Scorsese_1982
  • Frances de Graeme Clifford_1982
  • Mortelle randonnée de Claude Miller_1982
  • Le jour des idiots/Tag der Idioten de Werner Schroeter_1981
  • Rambo/First blood de Ted Kotcheff_1982
  • Cap Canaille de Juliet Berto & Jean-Henri Roger_1982
  • Le dernier Combat de Luc Besson_1982
  • Le choix de Sophie/Sophie’s choice de Alan-J. Pakula_1982
  • Papy fait de la résistance de Jean-Marie Poiré_1983
  • Tempête/Tempest de Paul Mazursky_1982
  • L’année de tous les dangers/The year of living dangerously de Peter Weir_1982

L’animé

  • Chronopolis de Piotr Kamler_1982

Cela s’appelle l’horreur

  • Le territoire/O territorio de Raoul Ruiz_1981
  • Zombie/Dawn of the dead de George-A. Romero_1978
  • Dément /Alone in the dark de Jack Sholder_1982
  • Les prédateurs/The hunger de Tony Scott_1983
  • L’emprise/The entity de Sidney Furie_1982
  • Frère de sang/Basket case de Frank Henenlotter_1982
  • Creepshow de George-A. Romero_1981
  • Halloween III, le sang du sorcier/Halloween III : Season of the witch de Tommy-Lee Wallace_1982
  • L’Eventreur de New York/Lo squartatore di New York de Lucio Fulci_1981
  • Le chat noir/Black cat de Lucio Fulci_1981

Les bizarreries

  • La belle captive de Alain Robbe-Grillet_1982
  • Equateur de Serge Gainsbourg_1982 [Francis Huster en Afrique… du nanan !]
  • Surexposé/Exposed de James Toback_1982

Viva la Shaw Brothers

  • La vengeance de l’aigle de Shaolin/Long xie shi san ying de Sun Chung_1978
Maurizio Merli, sa pornstache, sa permanente, son toupet dans Paura in città de Giuseppe Rosati © Triomphe Film
Maurizio Merli, sa pornstache, sa permanente, son toupet dans Paura in città de Giuseppe Rosati © Triomphe Film

Les poliziottesci [Chapitre 5]

  • La peur règne sur la ville/Paura in città de Giuseppe Rosati_1976

Les comédies

  • Tootsie de Sydney Pollack_1982
  • Piège mortel/Deathtrap de Sidney Lumet_1982
  • Monty Python à Hollywood/Monty Python Live at the Hollywood Bowl de Terry Hughes
  • 48 heures/48 hours de Walter Hill_1982
  • La femme de mon pote de Bertrand Blier_1983

A boire et à manger [Et on peut se laisser tenter. Ou pas]

  • Dans la ville blanche/A cidade branca de Alain Tanner_1982
  • Danton de Andrzej Wajda_1982
  • Tchao Pantin de Claude Berri_1983
  • L’histoire de Piera/Storia di Piera de Marco Ferreri_1982
  • Le prix du danger de Yves Boisset_1982
  • Chaleur et poussière/Heat and dust de James Ivory_1982
  • La mort aux enchères/Still of the night de Robert Benton_1982
  • La java des ombres de Romain Goupil_1983
  • La lune dans le caniveau de Jean-Jacques Beineix_1982
  • L’été meurtrier de Jean Becker_1983
  • Koyaanisqatsi de Godfrey Reggio_1983
  • La montagne magique/Der Zauberberg de Hans-Werner Geißendörfer_1981
  • Gandhi de Richard Attenborough_1982
  • Tonnerre de feu/Blue thunder de John Badham_1982

Les James Bond

  • Jamais plus jamais/Never say never again de Irvin Kershner_1983
  • Octopussy de John Glen_1983

L’homo-érotique macho film

  • Staying alive de Sylvester Stallone_1983
Affiche thaïlandaise de Breathless de Jim McBride © http://thaimovieposters.ecrater.com
Affiche thaïlandaise de Breathless de Jim McBride © http://thaimovieposters.ecrater.com

Le plaisir coupable

  • A bout de souffle made in USA/Breathless de Jim McBride_1982

Dans la série, il faudrait songer à cesser les suites toutes affaires cessantes

  • Superman III de Richard Lester_1983
  • L’œil du Tigre, Rocky 3/Rocky III de Sylvester Stallone_1982
  • Y a-t-il enfin un pilote dans l’avion ?/Airplane II : the sequel de Ken Finkleman_1982
  • Le retour du Jedi/Return of the Jedi de Richard Marquand_1983
  • Psychose II/Psycho II de Richard Franklin_1982

Delon vs Belmondo. 0 partout

  • Le battant de Alain Delon_1982
  • Le marginal de Jacques Deray_1983

Parfaitement oubliables

  • Le démon dans l’île de Francis Leroi_1982
  • J’aurai ta peau/I, the jury de Richard-T. Heffron_1982
  • Officier et gentleman /An officer and a gentleman de Taylor Hackford_1981
  • La crime de Philippe Labro_1983
  • Enigma de Jeannot Szwarc_1982
  • Banzaï  de Claude Zidi_1982
  • Attention, une femme peut en cacher une autre de Georges Lautner
  • Le ruffian de José Giovanni_1982
  • Les yeux de l’étranger/Eyes of a stranger de Ken Wiederhorn_1981
  • Antonieta de Carlos Saura_1982
  • Vigilante. Justice sans sommation/Vigilante de William Lustig_1981
Gene Davis (oups ! j'ai spoilé), serial killer nu dans Le justicier de minuit de Jack Lee Thompson © Cannon Group
Gene Davis (oups ! j’ai spoilé), serial killer nu dans Le justicier de minuit de Jack Lee Thompson © Cannon Group

On touche le fond [et on a plus envie de creuser]

  • Le justicier de minuit /Ten to midnight de John Lee-Thompson_1982
  • J’ai épousé une ombre de Robin Davis_1982
  • L’indic de Serge Leroy_1982
  • Signes extérieurs de richesse de Jacques Monnet_1983
  • Vendredi 13 chapitre 3/Friday the 13th, Part III de Steve Miner_1982
  • Flics de choc de Jean-Pierre Desagnat_1983
  • Les dents de la mer 3/Jaws 3-D de Joe Alves_1983

Le regret

Franchement, comment ai-je pu rater ÇA ?!

© Encyclo-Ciné
© Encyclo-Ciné

Si vous avez raté le début parce que vous dormez depuis 1945 : rendez-vous sur la page des Tops

A suivre…

6 responses to Retour vers le futur : Les 42 de 1983

  1. Pierre says:

    En effet, Maitresse de singes est un monument ! ceci dit, beaucoup plus sérieusement, il est hors de question d' »oublier » vigilante, comme la plupart des Lustig d’ailleurs ! Sinon Herbert Ross dans les films de l’année! t’es sure ??? (je vérifie, je l’ai pas vu…) Autre question c’est le cannibalisme qui te terrifie dans The territory?

    • FredMJG says:

      Hello ! J’avoue que j’avais envie de mettre d’autres titres et puis non. J’ai suffisamment de gens qui arrivent ici sous des motifs peu recommandables 🙂
      Il faudrait donc que je revoie Vigilante alors ? Tu es le second à en parler. Quand vais-je trouver le temps 🙂
      Le territoire est un film d’horreur mais comme il est signé Raoul Ruiz, elle est plus ludique que chez Deodato. Ha ha ha (rire sardonique).
      Quant à Pennies from heaven, c’est une comédie musicale glauque à souhait où Christopher Walken danse torse poil, un cœur écarlate tatoué sur la poitrine. Ça vaut bien quelques étoiles. Plus sérieusement, ce film est une curiosité. Je lui voue un culte. Voilà.

  2. Vincent says:

    Que de beau monde ! De ceux que je connais pas dans ton top, je suis très tenté par le McKenzie dont je n’avais jamais entendu parler, et par le Ruiz. Pour le reste, pas grand chose à contester 🙂 juste j’aurais pensé voir le Romero à la place du Raimi.
    Quand même, il y a deux polars que j’ai découvert il y a peu et que j’ai plutôt aimé, « J’aurais ta peau » et  » Vigilante », le premier en particulier était un projet menè assez loin par Larry Cohen.

    • FredMJG says:

      J’ai revu le Raimi il y a peu… d’où sans doute mon choix inconscient. Mais en ce qui concerne Romero je vais revoir au PIFFF Monkey shines que j’adore et j’espère qu’il sera toujours à la hauteur de mon affection 🙂
      En ce qui concerne J’aurai ta peau, reconnaissons que le choix d’Armand Assante pour jouer Mike Hammer est une plaisanterie digne des folles années 80. Vu à l’époque, ainsi que Vigilante. Je n’ai pas le temps de les réévaluer. Nous verrons cela dans une autre vie MAIS si tu n’as jamais vu The long good friday, il faut que tu te précipites. Hoskins est grandiose, Helen ne l’est pas moins et tous les autres ne déméritent pas. C’est ce que je nomme les thrillers anglais sales… je suis sûre que ça te laisse rêveur.

  3. Vincent says:

    Armand assante, mouais… Mais il y a Laurene Landon et une musique sublime de Bill Conti !  » The long good friday », je suis sur le coup 🙂

    • FredMJG says:

      Ah ah Monsieur aime les blondes. Je trouve que la Carrera joue très bien les mantes religieuses 🙂
      Mais bon, en ce qui concerne cette grande brute de Mike Hammer, personne n’arrive à la cheville de Ralph Meeker ^^

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s