Retour vers le futur : Les 62 de 1970

© Época Films, Image Ten, Marianne Productions, RKO, Ital-Noleggio Cinematografico, Les Films de la Boétie, Warner Bros., The Mirisch Production Company, Vera Films S.p.a., Produzioni Europee Associati (PEA), Aspen Productions, Kestrel Films Ltd, Euro International Film (EIA), Les Artistes Associés, Les Films du Losange, D.C. 7 Produzione, Empire Films, Castoro, American Broadcasting Company, Dean Film, Brandywine Productions, MGM, Igor Film
© Época Films, Image Ten, Marianne Productions, RKO, Ital-Noleggio Cinematografico, Les Films de la Boétie, Warner Bros., The Mirisch Production Company, Vera Films S.p.a., PEA, Aspen Productions, Kestrel Films Ltd, EIA, Les Artistes Associés, Les Films du Losange, D.C. 7 Produzione, Empire Films, Castoro, American Broadcasting Company, Dean Film, Brandywine Productions, MGM, Igor Film

Cette année, les niçois sont à l’honneur sur Zoom arrière grâce à l’excellent édito du taulier de Inisfree.

Il y a de plus en plus de sorties, les choix sont donc de plus en plus ardus et la bataille pour le podium fait rage.

En effet, d’après Encyclo-Ciné, 455 films ont été distribués en 1970 (et j’en ai vu 116 ! sans compter les inédits).

Les 23 magnifiques

  • Tristana de Luis Bunuel_1970
  • La nuit des morts-vivants/Night of the living dead de George-A. Romero_1968
  • Peau d’âne de Jacques Demy_1970
  • La féline/Cat people de Jacques Tourneur_1942
  • Les damnés/La caduta degli dei de Luchino Visconti_1969
  • Le boucher de Claude Chabrol_1969
  • La fille de Ryan/Ryan’s daughter de David Lean_1970
  • La vie privée de Sherlock Holmes/The private life of Sherlock Holmes de Billy Wilder_1970
  • Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon/Indagine su un cittadino al di sopra di ogni sospetto de Elio Petri_1969
  • Le reptile/There was a crooked man de Joseph-Leo Mankiewicz_1970
  • El Mercenario/Il mercenario de Sergio Corbucci_1968
  • MASH de Robert Altman_1970
  • Kes de Ken Loach_1969
  • Le cercle rouge de Jean-Pierre Melville_1970
  • L’enfant sauvage de François Truffaut_1969
  • Le genou de Claire de Eric Rohmer_1970
  • Et le vent apporta la violence/E Dio disse a Caino… de Antonio Margheriti_1969
  • Perversion story/Una sull’altra de Lucio Fulci_1969
  • Requiescant de Carlo Lizzani_1967
  • On achève bien les chevaux/They shoot horses, don’t they ? de Sydney Pollack_1969
  • Drame de la jalousie/Dramma della gelosia de Ettore Scola_1969
  • Love/Women in Love de Ken Russell_1969
  • Zabriskie Point de Michelangelo Antonioni_1969

Le hors compétition

  • La bataille d’Alger/La battaglia di Algeri de Gillo Pontecorvo_1965

Les challengers

  • O Cangaceiro de Giovanni Fago_1969
  • L’eden et après de Alain Robbe-Grillet_1969
  • Solo de Jean Pierre Mocky_1969
  • La rupture de Claude Chabrol_1970
  • Les choses de la vie de Claude Sautet_1969
  • Le cœur fou de Jean-Gabriel Albicocco_1969
  • Dillinger est mort/Dillinger è morto de Marco Ferreri_1968
  • La route de Salina de Georges Lautner_1969
  • Les gens de la pluie/The rain people de Francis-Ford Coppola_1969
  • La lettre du Kremlin/The Kremlin letter de John Huston_1969
  • L’aveu de Costa-Gavras_1969
  • Des fraises et du sang/The strawberry statement de Stuart Hagmann_1970
  • L’arrangement/The arrangement de Elia Kazan_1969
  • Un condé de Yves Boisset_1970
  • On n’achète pas le silence/The liberation of L. B. Jones de William Wyler_1969
  • Bloody Mama de Roger Corman_1970
  • Traître sur commande/The Molly Maguires de Martin Ritt_1969
  • Les intouchables /Gli intoccabili de Giuliano Montaldo_1968
  • Domicile conjugal de François Truffaut_1970
  • A l’aube du 5ème jour/Gott mit uns de Giuliano Montaldo_1969

Les westerns qui comptent

  • Les colts de la violence/Mille dollari sul nero de Alberto Cardone_1967
  • Texas/Il prezzo del potere de Tonino Valerii_1969
  • La piste des géants/The big trail de Raoul Walsh_1930
  • Un homme nommé Cheval/A man called Horse de Elliot Silverstein_1970
  • Butch Cassidy and the Sundance Kid de George-Roy Hill_1968
  • Cent dollars pour un shérif /True grit de Henry Hathaway_1969
  • Sierra torride/Two mules for Sister Sara de Don Siegel_1969

L’horreur, l’horreur

  • La sorcière sanglante/Il lunghi capelli della morte de Antonio Margheriti_1964
  • Une messe pour Dracula/Taste the blood of Dracula de Peter Sasdy_1969
  • La malédiction d’Arkham/The haunted palace de Roger Corman_1963
  • Lâchez les monstres/Scream and scream again de Gordon Hessler_1969  [avec l’infernal trio Cushing/Lee/Price]

Le court-métrage

  • The grandmother de David Lynch_1970 [CM]
La femme qui voulait mourir de Koji Wakamatsu © Wakamatsu Productions
La femme qui voulait mourir de Koji Wakamatsu © Wakamatsu Productions

Les inédits

  • La femme qui voulait mourir/Segura Magura: shinitai onna de Koji Wakamatsu _1970
  • Sex Jack/Seizoku de Koji Wakamatsu_1970
  • Purgatoire Eroïca/Rengoku eroica de Yoshishige Yoshida_1970
  • Shinjuku Mad/Shinjuku maddo de Koji Wakamatsu_1970
  • Crimes of the future de David Cronenberg_1970

Les bidules de l’année

  • Le désirable et le sublime de José Bénazéraf_1969
  • La vampire nue de Jean Rollin_1969

Les raretés

  • Cran d’arrêt de Yves Boisset_1969
  • Le dernier saut de Edouard Luntz_1969 [Ronet-Bouquet : round 2]
  • L’Amour à cheval/La matriarca de Pasquale Festa-Campanile_1968
  • Tick, tick, tick, et la violence explosa/Tick, Tick, Tick de Ralph Nelson_1969
  • Le récupérateur de cadavres/The body snatcher de Robert Wise_1944
  • Des oiseaux petits et gros/Uccellacci e uccellini de Pier-Paolo Pasolini_1966

Plaisants mais archi-vus

  • Le distrait de Pierre Richard_1970
  • L’étau/Topaz de Alfred Hitchcock_1969
  • La petite Boutique des horreurs/Little shop of horrors de Roger Corman_1960
  • Le pistonné de Claude Berri_1969
  • Le voyou de Claude Lelouch_1970
  • Appelez-moi monsieur Tibbs/They call me Mister Tibbs de Gordon Douglas_1970
  • Borsalino de Jacques Deray_1969
  • Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas… mais elle cause de Michel Audiard_1969
  • Elise ou la vraie vie de Michel Drach_1969
  • Cité de la violence/Città violenta de Sergio Sollima_1970
  • La vengeance du shérif/Young Billy Young de Burt Kennedy_1969
  • La colline des bottes/La collina degli stivali de Giuseppe Colizzi_1969

Le machin

  • La kermesse de l’Ouest/Paint your wagon de Joshua Logan_1969

Un peu de tout…

  • L’exécuteur/The executioner de Sam Wanamaker_1970
  • Le bal du comte d’Orgel de Marc Allégret_1969
  • Dernier domicile connu de José Giovanni_1969
  • Le secret de la planète des singes /Beneath the planet of the Apes de Ted Post_1969
  • Le passager de la pluie de René Clément_1969
  • Les caprices de Marie de Philippe de Broca_1969
  • Anne des mille jours/Anne of the thousand days de Charles Jarrott_1969
  • Patton de Franklin-J. Schaffner_1969
  • Le rendez-vous/The appointment de Sidney Lumet_1969
  • La faute de l’abbé Mouret de Georges Franju_1970
  • Les colts brillent au soleil/Quanto costa morire de Sergio Merolle_1968
  • Vertige pour un tueur de Jean-Pierre Desagnat_1970
  • L’ours et la poupée de Michel Deville_1969
  • Sabata /Ehi amico… c’è Sabata, hai chiuso ! de Gianfranco Parolini_1969
  • Barquero de Gordon Douglas_1970

… et beaucoup de rien

  • Ces messieurs de la gâchette de Raoul André_1969
  • Chisum de Andrew-V. McLaglen_1970
  • Tora ! Tora ! Tora ! de Richard Fleischer, Kinji Fukasaku et Toshio Masuda_1970
  • Charro de Charles-Marquis Warren_1969
  • Michel Strogoff/Strogoff de Eriprando Visconti_1970
  • Les baroudeurs/You can’t win ’em all de Peter Collinson_1970
  • De la part des copains de Terence Young_1970
  • Le spécialiste/Gli specialisti de Sergio Corbucci_1969
  • Heureux qui comme Ulysse de Henri Colpi_1969
  • Les fleurs du soleil/I girasoli de Vittorio De Sica_1969 [Sophia & Marcello oui, mais pas là-dedans]
  • La dame dans l’auto avec des lunettes et un fusil/The Lady in the car with glasses and a gun de Anatole Litvak_1969
  • Ya ya mon général/Which way to the front ? de Jerry Lewis_1970
  • Qui ? de Léonard Keigel_1970
  • L’homme orchestre de Serge Korber_1969

Les affligeants

  • Sur ordre du Führer/La battaglia d’Inghilterra de Enzo Girolami_1969
  • Le secret de Santa Vittoria/The secret of Santa Vittoria de Stanley Kramer_1969
  • La horse de Pierre Granier-Deferre_1969 [Gabin contre les dealers, un grand moment]
  • Le gendarme en balade de Jean Girault_1970
  • Des vacances en or de Francis Rigaud_1969
  • Etes-vous fiancée à un marin grec ou à un pilote de ligne? de Jean Aurel_1970
  • Le mur de l’Atlantique de Marcel Camus_1970
  • Airport de George Seaton_1969
  • Le temps des loups/Temps des loupes, tempo di violenza de Sergio Gobbi_1969
  • Les novices de Guy Casaril_1970

Le nanar tourné sous tant de substances illicites qu’il aurait été bon de songer à en refiler au spectateur

  • Candy de Christian Marquand_1969
© Marlon en gourou new-age halluciné/ant dans Candy de Christian Marquand ©  American Broadcasting Company
Marlon en gourou new-age halluciné et hallucinant dans Candy de Christian Marquand  © American Broadcasting Company

A l’année prochaine !

Si vous avez raté le début parce que vous dormez depuis 1945 : rendez-vous sur la page des Tops

A suivre…

6 responses to Retour vers le futur : Les 62 de 1970

  1. Vincent says:

    Joli classement, pas grand chse à dire si ce n’est quelques nuances ici et là. Juste pour le plaisir « Chisum » est assez agréable (c’est le moins mauvais film de McLaglen jr), Fufu a de beaux moments dans « L’homme orchestre et tout le monde a compris que cet homme me fait rire, et enfin le Lewis qui est je le concède assez bizarre a aussi des moments réussis.

    Il y a aussi un film que je reçois un peu étrangement, c’est « La horse ». la première fois que je l’ai vu je l’ai trouvé atroce et je crois que je suis parti avant la fin. Mais je l’ai revu récemment et je trouve qu’avec ses outrances, il a quelque chose de fascinant, d’un peu italien entre le western et le polar. Il a un mauvais esprit pas si désagréable.
    La bise.

    • FredMJG says:

      Hello
      Tu me parles de deux films que j’ai vus quasi cette année là, donc fort jeune. Je dois avouer que je ne les ai pas revus. Chisum a tendance à se confondre avec d’autres westerns de Wayne (c’était un habitué du ciné). Quant à La horse, tu me donnerais presque envie… Je me souviens surtout que je trouvais Marc Porel très joli mais que je n’aimais pas trop son grand-père… 🙂 Sacré Gabin ! Ce que tu énonces sur le film, je l’ai ressenti sur La saignée de Mulot sorti en 71… Tu lui as donné combien ?
      A tantôt !

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s