Retour vers le futur : Les 40 de 1959

1959 dans le viseur de Zoom Arrière.

Pour certain(e)s, l’année 69 sera érotique mais reconnaissons que pour les cinéphiles, 1959 fut d’ores et déjà sacrément bandante. Quelle année mes ami(e)s ! Et quelles homériques batailles pour faire passer l’un avant les autres qui méritent tout autant d’être mis en avant.

Voici, après un 1958 exsangue, une année 1959 à tomber, soit 74 films vus sur les 425 répertoriés par Encyclo-ciné.

Passez donc chez Zoom arrière pour y lire l’édito signé Christophe, taulier d’Avis sur des films. Et n’hésitez surtout pas à y laisser votre top 10 dans les commentaires.

© Daiei Studios, Paramount Pictures, Warner Bros., Ashton Productions, Zespol Filmwy Kadr, Les films du Carrosse, MGM, Svensk Filmindustrie, Industrie Cinematografiche Italiane, Compagnie Cinématographique de France, Universal International Pictures, HarBel Prod, Security Pictures, Paul Gregory Productions, Rizzoli Films & Argos Films
© Daiei Studios, Paramount Pictures, Warner Bros., Ashton Productions, Zespol Filmwy Kadr, Les films du Carrosse, MGM, Svensk Filmindustrie, Industrie Cinematografiche Italiane, Compagnie Cinématographique de France, Universal International Pictures, HarBel Prod, Security Pictures, Paul Gregory Productions, Rizzoli Films & Argos Films

Le fabuleux nonetto

  • Les contes de la lune vague après la pluie/Ugetsu monogatari de Kenji Mizoguchi_1953
  • Sueurs froides/Vertigo de Alfred Hitchcock_1958
  • Rio Bravo de Howard Hawks_1958
  • Certains l’aiment chaud/Some like it hot de Billy Wilder_1958
  • Cendres et diamant/Popiol i diament de Andrzej Wajda_1958
  • Les quatre cents coups de François Truffaut_1958
  • La mort aux trousses/North by Northwest de Alfred Hitchcock_1959
  • Les fraises sauvages/Smultronstället de Ingmar Bergman_1957
  • Les amants diaboliques/Ossessione de Luchino Visconti_1942

L’octette magnifique

  • Comme un torrent/Some came running de Vincente Minnelli_1958
  • Pickpocket de Robert Bresson_1959
  • Mirage de la vie/Imitation of life de Douglas Sirk_1958
  • Le monde, la chair et le diable/The world, the flesh ad the devil de Ranald MacDougall_1958
  • Les nus et les morts/The naked and the dead de Raoul Walsh_1958
  • La chevauchée des bannis/Day of the outlaw de Andre De Toth_1959
  • Le tigre du Bengale/Der Tiger von Eschnapur de Fritz Lang_1958
  • Le tombeau hindou/Das indische Grabmal de Fritz Lang_1958

L’inédit

Le classique

  • Hiroshima mon amour de Alain Resnais_1958

Les challengers

  • Autopsie d’un meurtre/Anatomy of a murder de Otto Preminger_1958
  • Le déjeuner sur l’herbe de Jean Renoir_1959
  • La forêt interdite/Wind ever the Everglades de Nicholas Ray_1958
  • Le pigeon/I soliti ignoti de Mario Monicelli_1958
  • La tête contre les murs de Georges Franju_1958
  • Les cavaliers/The horse soldiers de John Ford_1958
  • Adorable voisine/Bell, book and candle de Richard Quine_1958
  • La révolte des gladiateurs/La rivolta dei gladiatori de Vittorio Cottafavi_1958
  • Les cousins de Claude Chabrol_1958
  • L’aventurier du Texas/Buchanan rides alone de Budd Boetticher_1958
  • Les chemins de la haute ville/Room at the top de Jack Clayton_1958
  • La chaîne/The défiant one de Stanley Kramer_1958
  • Deux hommes dans Manhattan de Jean-Pierre Melville_1959
  • Crimes au musée des horreurs/Horrors at the Black Museum de Arthur Crabtree_1958

L’explosion de la Hammer

  • Le cauchemar de Dracula/Dracula de Terence Fisher_1958
  • La malédiction des pharaons/The mummy de Terence Fisher_1959
  • Le chien des Baskerville/The gound of the Baskervilles de Terence Fisher_1959

Les Chaplin

  • Le pèlerin/The pilgrim_1923 [Inratable. Aussi inquiétant que Mitchum dans La nuit du chasseur… En vérité, tout est dans le costume]
  • Charlot soldat/ Shoulder arms_1918
  • Une vie de chien/A dog’s life_1918

Le machin

  • Caravane vers le soleil/Thunder in the sun de Russell Rouse_1959 [Un western avec des affrontements entre de cruels indiens et de naïfs Basques — dont Susan Hayward — égarés dans l’ouest sauvage ! Sissi]

Les « qui valent tout de même le détour »

  • Le Général Della Rovere/Il générale Della Rovere de Roberto Rossellini_1959
  • La mouche noire/The fly de Kurt Neumann_1958
  • Trahison à Athènes/The angry hills de Robert Aldrich_1958
  • Hercule et la reine de Lydie/Ercole e la regina di Lidia de Pietro Francisci_1958
  • Qu’est-ce que maman comprend à l’amour ?/The reluctant débutante de Vincente Minnelli_1958
  • Le bossu de André Hunnebelle_1959 [Culte, quoi !]
  • Un témoin dans la ville de Edouard Molinaro_1959
  • Toi le venin de Robert Hossein_1958
  • Les boucaniers/The buccaneer de Anthony Quinn_1958
  • A double tour de Claude Chabrol_1959
  • Orfeu negro de Marcel Camus_1958

Les westerns archivus

  • Le jugement des flèches/Run of the arrow de Samuel Fuller_1957
  • Le trésor du pendu/The law and Jack Wade de John Sturges_1958
  • Le dernier train de Gun Hill/The last train from Gun Hill de John Sturges_1959
  • L’homme aux colts d’or/Warlock de Edward Dmytryk_1958

Le nanar [célèbre pour avoir coûté la vie à l’auteur du roman dont il était l’adaptation]

  • J’irai cracher sur vos tombes de Michel Gast_1959 [Avec Christian Marquand dans le rôle d’un mulâtre et une fin abracadabrantesque, rapport au roman. Un must !]

A la rigueur [mais pas de quoi fouetter un projectionniste]

  • Salomon et la reine de Saba/Salomon and Sheba de King Vidor_1958
  • La loi/La legge de Jules Dassin_1958
  • Le fauve est lâché de Maurice Labro_1958
  • La vache et le prisonnier de Henri Verneuil_1959
  • La belle au bois dormant/Sleeping beauty de Clyde Geronimi, Eric Larson, Wolfgang Reitherman et Les Clark_1958
  • Marie-Octobre de Julien Duvivier_1958
  • Les liaisons dangereuses 1960 de Roger Vadim_1959
  • Les grands espaces/The big country de William Wyler_1958
  • Le voyage/The journey de Anatole Litvak_1958

Les plus ou moins affligeants

  • Babette s’en va-t-en guerre de Christian-Jaque_1959
  • Maigret et l’affaire Saint-Fiacre de Jean Delannoy_1959
  • Le chemin des écoliers de Michel Boisrond_1959
  • La valse du Gorille de Bernard Borderie_1959
  • Archimède le clochard de Gilles Grangier_1958
  • Messieurs les ronds-de-cuir de Henri Diamant-Berger_1958
  • Le confident de ces dames de Jean Boyer_1959
  • Vous n’avez rien à déclarer ? de Clément Duhour_1959
  • La jument verte de Claude Autant-Lara_1959

Les regrets

Si j’en crois mes complices, je devrais m’attacher à découvrir Le temps d’aimer et le temps de mourir signé Douglas Sirk et L’Impératrice Yang Kwei Fei de Kenji Mizoguchi. Les deux films sont donc sur mes tablettes en prévision d’une retraite bien occupée.

A l’année prochaine !

© Paramount Pictures
© Paramount Pictures/mrhitchcocks tumblr

Si vous avez raté le début parce que vous dormez depuis 1945 : rendez-vous sur la page des Tops

A suivre…

2 responses to Retour vers le futur : Les 40 de 1959

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s