Retour vers le futur : les 35 de 1952

Machiko Kyo & Toshiro Mifune dans Rashomon de Akira Kurosawa © Daiei

L’an 1952 dans le viseur de Zoom Arrière. Nous revoici en compagnie de Zoom arrière ! Et en cette belle année 1952 (présentée par le taulier du Journal Cinéma du Dr Orlof), une jolie moisson de 53 films sur les 551 enregistrés par Encyclo-ciné et pas grand chose à jeter, quoique.

La quinzaine prodigieuse

  • Rashomon de Akira Kurosawa_1950
  • L’affaire Cicéron/Five fingers de Joseph-Leo Mankiewicz
_1951
  • L’inconnu du Nord-Express/Strangers on a train de Alfred Hitchcock_1951
  • L’homme tranquille/The quiet man de John Ford_1952
  • Casque d’or de Jacques Becker_1951
  • Les affameurs/Bend of the river de Anthony Mann_1951
  • Othello de Orson Welles_1952
  • La maison dans l’ombre/ On dangerous ground de Nicholas Ray
  • La flibustière des Antilles/Anne of the Indies de Jacques Tourneur
_1951
  • Les feux de la rampe/Limelight de Charles Chaplin
_1952
  • Le plaisir de Max Ophüls_1951
  • Le démon s’éveille la nuit/Clash by night de Fritz Lang_1952
  • Le gouffre aux chimères/The big carnival de Billy Wilder_1951
  • Une femme disparaît/The lady vanishes de Alfred Hitchcock_1938
  • J’ai vécu l’enfer de Corée/The steel helmet de Samuel Fuller_1951

Les excellentes pelloches

  • Le jour où la terre s’arrêta/The day the earth stood still de Robert Wise_1951
  • Le choc des mondes/When worlds collide de Rudolph Maté
_1951
  • La cible humaine de Henry King_1950
  • Le rôdeur/The prowler de Joseph Losey_1951
  • Baïonnette au canon/Fixed bayonets de Samuel Fuller
_1951
  • La chose d’un autre monde/The thing de Christian Nyby et Howard Hawks_1951
  • La porte du diable/Devil’s doorway de Anthony Mann_1950
  • Une place au soleil/A place in the sun de George Stevens_1951
  • La vérité sur Bébé Donge de Henri Decoin_1951
  • La reine africaine/The African queen de John Huston
_1951
  • Un tramway nommé désir/A Streetcar named desire de Elia Kazan_1951
  • Un Américain à Paris/An American in Paris de Vincente Minnelli_1952
  • L’homme au complet blanc/The man in the white suit de Alexander Mackendrick_1951
  • Racket/The racket de John Cromwell Nicholas Ray
_1951
  • Le train sifflera trois fois/High noon de Fred Zinnemann
_1952
  • Les aventures du capitaine Wyatt/Distant drums de Raoul Walsh_1951
  • Ivanhoé de Richard Thorpe_1952

La découverte tardive [mais ô combien plaisante]

Les nanars magnifiques

  • Le paradis des mauvais garçons/Macao de Josef von Sternberg et Nicholas Ray_1952
  • Anna de Alberto Lattuada
_1951

Les gros mélos des familles

  • Deux sous d’espoir/Due soldi di speranza de Renato Castellani_1952
  • Jeux interdits de René Clément_1951

À la rigueur

  • Marqué au fer/Branded de Rudolph Maté_1950
  • David et Bethsabée de Henry King_1951
  • Show Boat de George Sidney
_1951
  • Les diables de Guadalcanal/Flying leathernecks de Nicholas Ray_1951
  • Les conquérants de Carson City/Carson CIty de André De Toth_1952
  • Les belles de nuit de René Clair_1952
  • La fête à Henriette de Julien Duvivier
_1952
  • Fanfan la Tulipe de Christian-Jaque_1951

Parfaitement oubliables

  • Le petit monde de Don Camillo de Julien Duvivier
_1951
  • Adorables créatures de Christian-Jaque_1952
  • Les sept péchés capitaux de Eduardo De Filippo, Jean Dréville, Yves Allégret, Carlo Rim, Roberto Rossellini, Claude Autant-Lara et Georges Lacombe_1951
  • Mariage royal/Royal wedding de Stanley Donen
_1951

Non, merci

  • La table-aux-crevés de Henri Verneuil_1951
  • La minute de vérité de Jean Delannoy_1952
  • Coiffeur pour dames de Jean Boyer
_1952
  • Nous sommes tous des assassins de André Cayatte_1952

Pas vu et je le regrette car son titre fait rêver

  • Traité de bave et d’éternité d’Isidore Isou_1951

A l’année prochaine !

A suivre…