Etre [ou ne pas être] dans le bain. Le fac-similé

Richard Benjamin/Peter Martin dans Mondwest/Westworld de Michael Crichton_1973

A Delos, les faux-semblants sont rois.

Tout est toc dans cette scène. De la baignoire si typique à l’homme qui profite joyeusement de son bain après une nuit au lupanar de la ville débordant d’aguichantes jeunes dames toutes exceptionnellement consentantes. Même l’arme ostensiblement posée à portée de main est factice.

Hors donc, si Peter Martin, le gai luron qui se décrotte si vigoureusement en fredonnant une chanson à boire, n’est pas un cow-boy mais un homme d’affaires en goguette, c’est que nous ne sommes guère au Far West.

Nonobstant, l’inimitié d’un robot à tendances psychopathes — l’increvable Yul Brynner dans une savoureuse relecture du rôle iconique qu’il tenait en 1960 dans Les 7 mercenaires de John Sturges — qui le poursuit de ses provocantes assiduités est, elle, bien réelle, et le sang qui va bientôt couler dans l’onéreux parc d’attractions de Delos a tout du cauchemar dont notre héros, venu s’offrir des vacances hors de prix aux dépens d’androides trop vrais pour n’être pas quelque peu humains — ressentiment et sauvagerie à tous les étages —, aura bien du mal à se réveiller.

© MGM

A suivre…

Envie de comparer salles d’eau, menus accessoires et grande lessive ? Rendez vous donc sur la page Des baignoires et des hommes.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Pingbacks & Trackbacks