Etre [ou ne pas être] dans le bain. La frustration

Cary Grant dans I was a male war bride/Allez couchez ailleurs ! d’Howard Hawks_1949

Remercions avant tout Cary Grant — et sa classe folle — de donner de sa personne et d’oser tout, voire n’importe quoi, sans jamais craindre de sombrer dans le ridicule.

Pourtant Howard Hawks s’en donne à cœur joie dans cette nouvelle guerre des sexes. N’épargnant guère son acteur, il tente de lui faire perdre de sa superbe dans d’infernales attaques à sa dignité de mâle d’une splendide loufoquerie.

Il n’est qu’à voir de quelle drolatique manière le personnage d’Henri Rochard, officier français (l’accent délicieux de Grant est malheureusement rapidement évacué), est introduit. Cherchant son chemin dans les dédales de l’administration militaire, le voilà qui traduit prestement tous les acronymes épinglés aux portes jusqu’au mot LADIES dont il ne saisit la signification que lorsqu’une dame sort discrètement de ce lieu d’aisances.

Allez couchez ailleurs ! n’est en définitive que l’histoire d’un homme constamment empêché de dormir dans un lit pour moult raisons, accidentelles ou parfaitement absurdes, et il faut de la constance et beaucoup d’amour à cette « épouse de guerre mâle » pour accepter épreuves et renoncements aux fins de suivre dans son pays la lieutenante américaine (la combative et très piquante Ann Sheridan) qu’il aura par ailleurs allègrement affrontée pendant la première moitié du film.

Le capitaine Rochard a beau être handicapé par ses mains qui refusent catégoriquement de s’endormir ensemble, notre vaillant soldat n’est pas au bout de ses peines. Sortira-t-il de cette baignoire où il vient de passer sa nuit de noces que bientôt sa virilité sera mise à mal tandis que la plus belle conquête de l’homme en perdra sa queue.

© 20th Century Fox

A suivre…

Envie de comparer salles d’eau, menus accessoires et grande lessive ? Rendez vous donc sur la page Des baignoires et des hommes.

20 responses to Etre [ou ne pas être] dans le bain. La frustration

  1. Que je l’aime lui !
    Mais il me semble avoir vu le film il y a quelques années au ciné et l’avoir moyennement aimé… A moins que je confonde… je ne sais plus, je suis vieux…

    • FredMJG says:

      Ah il est impossible de ne pas aimer ce film avec ses dialogues emplis de sous-entendus sacrément graveleux. Cary est hilarant ! Quoiqu’il fasse quoiqu’il dise tu es sous le charme. Sa manière de roupiller entortillé autour d’une chaise ou de se retrouver à califourchon suspendu sur une barrière, j’ai hurlé de rire hier soir au Forum et je n’étais pas la seule.

    • FredMJG says:

      Quel titre ? le hawksien ou le mien ?
      Il joue le rôle d’une épouse française et crois moi avec sa moumoute finale impossible de l’oublier

        • FredMJG says:

          Noir et blanc mon bichon comme sur la photo 🙂 Et si j’en dis plus, je suis obligée de spoiler, ce ne serait pas gentil pour Antoine. Déjà que j’en ai trop raconté là haut comme d’hab

  2. FredMJG says:

    Dites donc les garçons, vous pourriez allez causer de vos cochoncetés ailleurs ? Merci.

      • FredMJG says:

        Ben faut croire… t’étais jamais autant là quand j’étais sur blogspot ou c’est juste une drôle d’impression que j’ai ? ^^
        PS. T’as trouvé mes réponses ? T’as réussi à dormir ? J’attends toujours….

  3. FredMJG says:

    Beh c’est Cary qui est encore plus mignon.
    Mais si tu as une photo de Jimmy dans son bain, pas de problème, aboule !

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Pingbacks & Trackbacks