Etre [ou ne pas être] dans le bain. La fratrie

Nicole Stéphane et Edouard Dhermitte dans Les enfants terribles de Jean Pierre Melville _1949*

Il est un âge où les enfants doivent cesser de partager leur chambre et a fortiori leur bain.

Pour avoir trop étouffé son jeune frère Paul d’un amour trouble et exclusif, et encouragé la pérennité de leur adolescence jusqu’à manigancer quelques jeux interdits où la fascination du double le dispute au morbide, Elisabeth va tout perdre : son âme-sœur, sa raison et sa vie.

* d’après Jean Cocteau

© Melville Productions

A suivre…

Envie de comparer salles d’eau, menus accessoires et grande lessive ? Rendez vous donc sur la page Des baignoires et des hommes.

2 responses to Etre [ou ne pas être] dans le bain. La fratrie

  1. FredMJG says:

    ToFoxart: Oui, moi aussi, j'étais petiote quand j'ai vu ce film (double programme avec le fabuleux Silence de la mer). Mais je me souviens surtout de la fascinante Renée Cosima qui jouait à la fois Dargelos et Agathe.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Pingbacks & Trackbacks