Etre [ou ne pas être] dans le bain : la fratrie

Nicole Stéphane et Edouard Dhermitte dans Les enfants terribles de Jean Pierre Melville _1949 © Gaumont

Il est un âge où les enfants doivent cesser de partager leur chambre et a fortiori leur bain.

Pour avoir trop étouffé son jeune frère Paul d’un amour trouble et exclusif, et encouragé la pérennité de leur adolescence jusqu’à manigancer quelques jeux interdits où la fascination du double le dispute au morbide, Elisabeth va tout perdre : son âme-sœur, sa raison et sa vie.

Les enfants terribles de Jean Pierre Melville _1949

A suivre…