Anime x 10 [et du bonus]

Top 10 Animation

A l’instigation d’Alexandre Mathis de Plan-c, la blogosphère plonge depuis quelques semaines en anime. N’hésitez pas si vous passez par ici à repasser chez l’Alex’ où sont répertoriés les goûts de tout un chacun en matière de films d’animation.

Comme tout bon top (10 et quelques suggestions) qui se respecte, les titres retenus sont le résultat de longues tractations, abandons crève-cœur, voire de décisions purement sentimentales. Il ne s’agit donc pas ici d’asséner une liste définitive — puisqu’elle pourrait évoluer selon la saison ou l’humeur — mais d’offrir simplement un petit panorama sur mes animes de prédilection.

************

© Metropolitan Film Export

Perfect blue de Satoshi Kon_1999

Une remarquable plongée dans la psyché d’une très jeune fille accro à la gloire et aux paillettes tombée victime de la cruauté des fans et des corrupteurs de tous poils.

Description des plus sombres de schizophrènes crevant de solitude, cette fable cruelle sur les stars kleenex et les dangers de la célébrité n’a rien perdu de sa vigueur ni de son actualité.

A voir : Millennium Actress_2001, Tokyo godfathers_2004 et Paprika_2006.

**********

© Le Pacte

Valse avec Bachir/Waltz with Bashir de Ari Folman_2008

Un journal intime sur les affres de la culpabilité d’une beauté à pleurer, doublé d’une réflexion sur les conflits inutiles, le traumatisme guerrier et la nécessité du pardon.

**********

© Studio Ghibli

Hotaru non haka/Le Tombeau des lucioles de Isao Takahata_1988

Les paris sont ouverts… Que tous ceux (je plaide d’ores et déjà coupable) qui n’ont pas versé une larme le jour où la mère de Bambi* fut abattue par un cruel chasseur essaient de garder leurs yeux au sec devant les poignantes (més)aventures de deux orphelins japonais, innocentes victimes des vicissitudes de la guerre.

D’un réalisme exacerbé et d’une exquise douceur, cet incontestable chef d’œuvre issu du Studio Ghibli est sans contexte un des plus beaux pamphlets anti-guerre (à placer près de Johnny got his gun de Dalton Trumbo_1971 dans une DVDthèque idéale). A ne pas rater. Vous êtes cependant prévenus, préparez vos mouchoirs !

* Pas de Disney dans ce top. Cependant, si je devais en choisir un, ce serait sans nul doute Le livre de la jungle/The book of jungle_1967 pour 1/ le swing 2/ l’hédonisme de Baloo et ô grand surtout 3/ l’ahurissant couple de malfaisants formé par Shere Khan (George Sanders en version originale… un bonheur !) et Kaa.

**********

© Black Ink

Fritz the cat de Ralph Bakshi _1972

Aussi inconscient/inconstant que l’intemporel Félix, le libidineux Fritz, chantre de la contre culture, affole les bonnes mœurs en se vautrant dans le stupre et le politiquement définitivement incorrect. En ce qui concerne les diverses attaques et interdictions pour pornographie, que l’on se rassure, il n’y a franchement pas de quoi fouetter un chat…

Demeurent toutefois la férocité et l’humour noir inhérents à l’œuvre de Robert Crumb qu’il n’est pas inutile de relire à l’occasion.

A voir également : Heavy traffic_1973.

**********

© E.D. Distribution

I married a strange person/L’impitoyable lune de miel de Bill Plympton_1997

Une prodigieuse attaque contre les conventions et empêcheurs de délirer en rond. Attention, cœurs sensibles s’abstenir, le monsieur est d’une inventive cruauté. Bill Plympton est dingue, ça tombe bien. Moi aussi.

A voir également : Mondo Plympton_1997, Idiots and angels/Des idiots et des anges_2009.

**********

© Buena Vista International

Sen to Chihiro no kamikakushi/Le voyage de Chihiro de Hayao Miyazaki_2001

Epilogue d’une longue bataille : Chihiro l’emporte d’une foulée sur le conte écologique Mononoke-Hime/Princesse Mononoké_2000 et notamment parce que c’est avec elle que j’ai découvert l’œuvre de Miyazaki.

Récit d’un cauchemar éveillé, incursion dans une réalité parallèle, conte d’apprentissage d’une enfant trop gâtée à l’imagination débordante, ce fabuleux voyage aux multiples niveaux de lectures ne cesse de m’émerveiller à chaque nouvelle vision.

A voir également : Mon voisin Totoro_1988, Le Château ambulant_2004, Ponyo sur la falaise_2008

**********

© Melodrama Pictures

Harvie Krumpet d’Adam Elliot_2003

J’ai écrit l’année passée tout le bien que je pense de Mary & Max premier long métrage d’Adam Elliot qui est indéniablement un cinéaste à suivre. Parce que ses films sont des tranches de bonheur dérisoire et d’humour absurde, parce qu’il sait parler des inadaptés sans pathos ni paternalisme et que sa dextérité à manier la pate à modeler en font un digne héritier — version mélancolique — de Nick Park, créateur des indispensables Wallace et Groomit.

Harvie Krumpet, accessoirement oscar du meilleur court métrage en 2004, est de ces films que l’on n’oublie pas tant est émouvant son héros poursuivi par la poisse. A cœur vaillant, rien d’impossible. L’aveu d’Elliot reconnaissant volontiers s’inspirer de sa propre famille (Voir ici ses trois premiers courts : Brother, Uncle et Cousin) rend d’autant plus humaines ses imparfaites petites créatures.

A voir également : Le sens de la vie pour 9$99 de Tatia Rosenthal_2009

**********

© Pathé Distribution

Renaissance de Christian Volckman_2006

Doté d’un noir et blanc étourdissant, l’esthétisme ultra léché du film sert admirablement une histoire délibérément confuse, brassant opportunément toutes les interrogations du XXIe siècle. Labyrinthiques ou rêveries architecturales, les jeux d’ombre et de lumière égarent aussi sûrement que le plus désarçonnant des feuilletons sur la guerre froide. Et sous son apparence policée, l’animation se révèle brutale et glaciale comme un crime à l’arme blanche.

Une captivante expérience* somme toute, dont il est inutile de chercher à sortir indemne.

* Que l’on peut envisager de poursuivre avec Peurs du noir, un film à sketches de qualité inégale mais néanmoins intéressants, signés Blutch, Charles Burns, Marie Caillou, Pierre di Sciullo, Richard McGuire_2008

**********

© Warner Bros France

A scanner darkly de Richard Linklater_2006

Cette pelloche est un ovni. Une des meilleures transpositions cinématographiques à ce jour de l’esprit tortueux de Philip K. Dick, A scanner darkly est bien plus respectueux du jeu des acteurs (tous excellents, de Robert Downey Jr à Woody Harrelson, la palme revenant à Keanu Reeves… Résultat des courses numériques : l’ectoplasmie lui sied à merveille) que certains avatars.

Le film donne subrepticement à chaque vision l’étrange sensation d’être sous l’emprise de substances illicites… et ce n’est pas un mauvais trip malgré son propos : paranoïa et théorie du complot à tous les étages. Qui n’a jamais rêvé d’être le sujet de son propre roman d’espionnage et de se dissoudre en toute liberté dans une réalité parallèle ?

**********

© Gebeka Films

Panique au village de Vincent Patar et Stéphane Aubier_2009

Dans la série, les Wallons sont nos amis… M’avoir offert un fou rire hystérique d’une heure quinze vaut à cette absurdité sur les amitiés indéfectibles et la vaillance des tenaces de figurer dans ce top.
************

Et comme l’@alexandremathis est parfaitement intraitable sur le nombre de choix à proposer, j’oublierais d’évoquer Ghost in the shell de Mamoru_Oshii_1995, Jin-Roh, la brigade des loups de Hiroyuki Okiura_1999, Chôjin densetsu Urotsukidôji/Urotsukidôji, legend of the fiend de Hideki Takayama_1989, ou Wall•E d’Andrew Stanton_2008, Persépolis de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud_2007 et Les triplettes de Belleville de Sylvain Chomet_2003 (qui figurent tous trois parmi mes 200 films pour une décennie), voire les films de Michel Ocelot, René Laloux et Roland Topor.

J’invite désormais mon camarade Kiluc’ des Irréductibles, Sandra M. d’In the mood for cinema et Vierasouto de CineManiaC à jouer avec nous au jeu de l’anime si tel est leur bon plaisir.

Certaines ayant déclaré forfait, j’ai donc appelé à la rescousse Vincent d’Inisfree et Mariaque d’Eightdayzaweek

**********

Bonus

  • Felix the cat : Woos Whoopee de Pat Sullivan_1930
  • Blitz wolf de Tex Avery_1942
  • The jungle book_1967 : Shere Khan(George Sanders) à 1:31′ et Kaa (Sterling Holloway)
  • La révolution des crabes d’Arthur de Pins_2004

19 responses to Anime x 10 [et du bonus]

  1. ça me fait plaisir de voir Renaissance dans ce top, ce fut un arrache cœur de ne pas le mettre pour moi. et surtout de voir Valse avec Bashir cité. Parce que ce dernier est la quintessence de ce que le documentaire devrait toujours être.
    Je répertorie tout ça. Par contre pas d'ordre. Si à terme je veux faire une sorte de synthèse des plus cités et des mieux aimés, je vais devoir ruser.

  2. FredMJG says:

    Avec moi c'est facile, les 10 qui sont là, je les aime tous !!! tu peux les prendre dans l'ordre chronologique, alphabétique ou simplement comme ils sont là, bruts d'anime 🙂
    La hiérarchie, c'est pas trop mon truc. Je veux bien dire quel est mon préféré pour chaque réal (ex. Miyazaki, selon les jours, c'est Chihiro ou Mononoké donc je tranche dans le vif) mais franchement, comment pourrais-je comparer l'incomparable ? Valse avec Bashir avec Fritz the cat ? Renaissance avec Panique au village ? Pour moi chaque film possède son existence propre.
    Prépares-toi donc à ruser ^^

  3. Bruce Kraft says:

    A scanner Darkly…punaise comment j'ai pu oublier cet OVNI!! Une des meilleurs rôles de Keanu…en même temps vu qu'il a fait beaucoup de merdes!!Lol!!

    Tiens vous êtes d'office en lien sur « La Pellicule Brûle »…allez, c'est Dimanche c'est cadeau!!

  4. FredMJG says:

    ToBruce: Et voilà comment un trio brûlant se retrouve dans ma blogroll 🙂
    L'avantage avec ce genre d'exercice c'est que cela permet, si pas de découvertes, de se rafraîchir sacrément la mémoire.

  5. Mais y'a toujours les mêmes partout! :p
    Bon, tu as réussie à me donner envie de voir des trucs que je n'ai jamais vu, dont cette fameuse Valse avec Bachir et ce truc belge (dont j'avais déjà vu des petits gags de 5 minutes), 1:15 de fou rire, faut que j'essaye!

  6. Ed(isdead) says:

    Le vôtre, de top, n'est pas mal non plus, chère amie.
    Content de voir Valse et Panique, honteusement écartés par chez moi. Quant à Fritz the Cat, je l'ai vu il y a bien trop longtemps (enfin, quand même pas en 72, eh oh !) pour l'intégrer à ma liste. Mais j'avais passé un très bon moment devant…
    Enfin, gros regret de ces dernières années, dans ce genre : avoir raté Renaissance.

  7. FredMJG says:

    ToYoutokineToumi : C'est que nous sommes des gens de goût 😉
    Oui « Valse » + « Panique », c'est un excellent duo totalement à l'opposé l'un de l'autre mais le second permet de se remettre des émotions provoquées par le premier.
    PS. Je suis très bon public mais sur 5 spectateurs dans la salle, nous étions au moins trois à nous tordre, ça fait une bonne moyenne ^^

    ToEd(isdead) : Je fais ce que je peux… mais le choix fut cornélien, j'ai laissé tomber Topor et me suis rattrapée sur le Volckman…
    Qu'as-tu donc contre les gens qui voyaient des films dans les années 70 hein ? Miaow !

  8. Dr Orlof says:

    Je suis vraiment nul dans le domaine du film d'animation mais comme mon classement n'est pas très éloigné du tien, je me dis que j'ai déjà vu les meilleurs du genre 🙂 Il faudra quand même que je vois « Renaissance » (et « le roi et l'oiseau »)…

  9. FredMJG says:

    ToOrlof : Tiens, ce bon docteur, vous ici, je sors de chez vous 🙂
    Ravie de voir que tu peux enfin commenter dans mon humble demeure.
    Excellentes idées sur les films à voir mais il te faut absolument te mettre à la pâte à modeler ^^

  10. Petite précision: lorsque je disais « y'a les mêmes partout », je ne parlais pas des films mais de nos deux compères Alex Mathis et Bruce Kraft! 😀
    Bon, je dis pas ça méchamment, hein.. J'adore les voir, ces deux canailles. :p

  11. FredMJG says:

    ToYoukotineToumi : Ouh là s'il s'agit d'une histoire de copinage et de private joke, je vous laisse vous expliquer entre vous les garçons ^^
    Bon, l'Alex est à l'origine du mouvement, il s'intéresse, il répertorie et Bruce est passé me rendre la politesse tout comme toi…
    Y a donc pas complot, quoique ;>

  12. 3Moopydelfy says:

    Joli top avec de beaux ovnis 🙂 (et j'apprécie l'explication qui va avec)
    Perfect BLue j'accroche pas, bizarrement j'ai pas aimé. Peut-être que je devrais le revoir, avec les années le regard change parfois.
    Merde Renaissance, j'ai complétement zappé. (arf pardon pour mon écart de langage x) ) A scanner darkly aussi.
    Un top 10 c'est nul pour ça. Quand tu lis celui des autres, tu vois que tu as zappé des titres. Voilà pourquoi j'aime pas choisir.

  13. FredMJG says:

    To3Moopydelfy : Bienvenue à toi et merci pour le compliment.
    Tu devrais peut-être essayer de reprendre contact avec Satoshi Kon avec Three godfathers, il est plutôt « tendre » 🙂
    T'inquiète pour les zap'. Perso, j'ai entraperçu « The wall » sur un des tops répertoriés chez l'Alex et je l'avais vu en boucle quand il était sorti et bien, en construisant mon top, il ne m'est pas venu une seule fois à l'esprit alors que j'ai songé à une vieille comédie musicale où Gene Kelly dansait avec Tom & Jerry ! C'est amusant de voir ce que la mémoire peut conserver. Tiens, si ça t'amuse, je l'ai retrouvée là : http://www.dailymotion.com/video/x3i5jh_tom-jerry-with-gene-kelly_music

  14. Kilucru says:

    Et bien bibi a zappé Renaissance vu qu'il est pas sorti dans sa province, enfin je crois…
    Je vote deux fois pour « A Scanner Darkly » mais bon je voue un culte à K.Dick.. »Fritz the cat » et c'est mon coté beatnick qui parle…sinon cela me fait penser qu'il va me falloir emprunter les Bill Plympton dispo à la médiathèque de mon quartier..et ouis y ont cela à Roubaix !

  15. FredMJG says:

    ToKiluc' : Bon allez hop hop hop on s'y met !
    Et n'enquille pas tous les Plympton d'un coup tu risques l'OD, voire pire, le monsieur est fort lubrique (essaie de les voir dans l'ordre si les ch'tis t'en laissent l'occase) ^^

  16. Phil Siné says:

    oh ! y'a plein de choses cochonnes… 😉
    sympa ton court sur les crabes… et j'aime beaucoup aussi « harvie krumpet »… et « le sens de la vie pour 9,99 », voilà un truc que j'ai oublié dans mon palmarès ! 🙂

  17. FredMJG says:

    ToPhilSiné : tsst tsst tsst
    TOUT LE MONDE a oublié des trucs dans son palmarès, la faute à un certain alex qui a décidé que c’était dix* et pas un de plus… pffffft fi !
    * A 20, le lard aurait envahi le post ^^

  18. Vincent says:

    Et bien, belle liste avec plusieurs films que je ne connais pas (dans les récents surtout). Bakshi, ça me fait plaisir, il sera dans la partie long métrages. Plympton, j'adore aussi mais je n'ai pas réussi à sélectionner un court en particulier (peut être « comment embrasser une femme » ou « comment arrêter de fumer »). Et puis y'a quand même du monde.
    Seul point de euh friction, comme après avoir lu Ed, j'ai été très déçu par le long de Patar et Aubier. Autant je les adore en format court (« Panique » mais aussi Pic et André), autant j'ai trouvé que sur la longueur, ça s'essoufflait. Heureusement qu'il y avait Balibar en jument.
    Sinon, pas de courts à par les bonus ?

  19. FredMJG says:

    ToVincent : Ah pour une fois que j'essayais de jouer le jeu, 10 pas un de plus, vous me battez à plates coutures…
    J'ai fait l'impasse sur le Vincent de Burton puisque je l'avais déjà mis dans un post de mars (et j'ai résisté très très fort pour Frankenweenie que j'adore mais qui n'a d'animé que certains décors) et sur les courts modelés (très cinéphiles) de Bruno Collet puisque celui sur Bob Mitchum peut être vu ici : http://fredmjgblogueandbulle.blogspot.com/2009/11/comment-petrir-le-bob-calypso-is-like.html et que celui sur Bruce Lee malheureusement ne vit sur le net pour le moment qu'à l'état de BA : http://www.youtube.com/watch?v=p_cqdFTR2fo
    B. Collet participe également à un pastiche de films d'horreur avec « R.I.P. » La page FB est ici : http://www.facebook.com/pages/RIP/53689359557
    Tout ceci est bien moins poétique que par chez vous (je n'ai pas de petite fille)… 🙂

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s