VINCENT de Tim Burton

© DR
© DR

En attendant Alice.

La sortie prochaine d’Alice in wonderland et l’annonce de son chaperonnage de jurés lors du prochain festival de Cannes sont l’occasion de revoir le premier (et meilleur ?) film largement autobiographique de Tim Burton, Vincent, réalisé en 1982 et dont son idole* Vincent Price assura la voix-off.
* Et la mienne !

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s