JOHNNY EXPRESS de Woo Kyungmin

L’envahisseur de l’espaaaaaaaaaaaace.

Nous sommes en 2150 et les postiers sont des feignasses.

Tel Johnny, livreur intersidéral, qui volète mollement de planète en planète en pilotage automatique et se déleste comme il le peut de ses encombrants paquets, petits ou grands. Jusqu’au jour où.

Inutile d’en dire plus pour ne pas gâcher les surprises dont regorge cet excellent court-métrage, bourré de références savoureuses et résolument désopilant jusqu’à la dernière animation.

Johnny Express de Woo Kyungmin a reçu sous les applaudissements nourris d’un public conquis le prix Kumho du meilleur scénario au dernier Festival du Film Coréen de Paris 2014 et doit être vu et revu surtout en ces temps de dépression chronique.

*****

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Pingbacks & Trackbacks