Retour vers le futur : Les 65 de 1971

1971 dans le viseur de Zoom Arrière.

494 films répertoriés par Encyclo-ciné cette année là. Résultat des courses : 149 vus, inclus les inédits.

En édito sur Zoom Arrière, un éphéméride par Edouard, le taulier. Parfois de drôles de bulles se baladent dans le tableau et nous ne sommes que deux à avoir vu le Corbucci… Diable ! Les années 70 vont être sanglantes…

© AIP,  Bavaria Film InternationaL,  Isabelle Films,  MGM British Studios,  Parc Film,  Alfa Cinematografica,  Les Productions Artistes Associés,  Goodtimes Enterprises, The  Malpaso Company,  Filmamerica,   Fida Cinematografica,  Mars Film,  Tritone Cinematografica,  CCC, Crown-Hausman, Russo Productions, DR
© AIP, Bavaria Film InternationaL, Isabelle Films, MGM British Studios, Parc Film, Alfa Cinematografica, Les Productions Artistes Associés, Goodtimes Enterprises, The Malpaso Company, Filmamerica, Fida Cinematografica, Mars Film, Tritone Cinematografica, CCC, Crown-Hausman, Russo Productions, DR

Les 18 magnifiques

  • Les tueurs de la lune de miel/The honeymoon killers de Leonard Kastle_1969
  • Deep End de Jerzy Skolimowski_1970
  • Viva la muerte de Fernando Arrabal_1971
  • Le messager/The go-between de Joseph Losey_1970
  • Raphaël ou le débauché de Michel Deville_1970
  • Mort à Venise/Morte a Venezia de Luchino Visconti_1970
  • Queimada de Gillo Pontecorvo_1968
  • Joe c’est aussi l’Amérique/Joe de John-G. Avildsen_1970
  • Performance de Donald Cammell & Nicolas Roeg_1970
  • Les proies/The beguiled de Don Siegel_1970
  • Trois pour un massacre/Tepepa de Giulio Petroni_1968
  • Max et les ferrailleurs de Claude Sautet_1970
  • Le conformiste/Il conformista de Bernardo Bertolucci_1970
  • Companeros/Vamos a matar compañeros de Sergio Corbucci_1970
  • L’oiseau au plumage de cristal/L’uccello dalle piume di cristallo de Dario Argento_1969
  • Taking off de Milos Forman_1970
  • Les diables/The devils de Ken Russell_1971
  • La loi du milieu/Get Carter de Mike Hodges_1970

©  Télévision Rencontre
© Télévision Rencontre

Hors compétition

  • Le chagrin et la pitié de Marcel Ophüls_1969

Les inédits

  • Guerre des gangs à Okinawa/Bakuto gaijin butai de Kinji Fukasaku_1971
  • Sweet Sweetback’s Baadasssss Song de Melvin Van Peebles_1971
  • Je suis vivant/La corta notte delle bambole di vetro/Malastrana de Aldo Lado_1971
  • Out 1 : Noli me tangere de Jacques Rivette_1971

Les challengers

  • Invasion de Hugo Santiago_1969
  • Point limite zéro/Vanishing point de Richard Sarafian_1971
  • Violence sur Park Row/Park Row de Samuel Fuller_1952
  • Le fils du Cid/I cento cavalieri de Vittorio Cottafavi_1964
  • Le jardin des Finzi-Contini/Il giardino dei Finzi-Contini de Vittorio De Sica_1970
  • L’albatros de Jean-Pierre Mocky_1971
  • La stratégie de l’araignée/La strategia del ragno de Bernardo Bertolucci_1969
  • Rendez-vous à Bray de André Delvaux_1971
  • Paysage après la bataille/Krajobraz po bitwie de Andrzej Wajda_1970
  • Le souffle au cœur de Louis Malle_1970
  • Le gang Anderson/The Anderson tapes de Sidney Lumet_1970
  • THX 1138 de George Lucas_1970
  • Cinq Pièces faciles/Five easy pieces de Bob Rafelson_1970
  • L’incinérateur de cadavres/Spalovac mrtvol de Juraj Herz_1968
  • La folie des grandeurs de Gérard Oury_1971
  • Billy Jack de Tom Laughlin_1971
  • Les nuits rouges de Harlem/Shaft de Gordon Parks_1971
  • Metello de Mauro Bolognini_1969
  • La cible/Targets de Peter Bogdanovich_1968
  • Ned Kelly de Tony Richardson_1970
  • Sacco et Vanzetti/Sacco e Vanzetti de Giuliano Montaldo_1970
  • Gimme shelter de Albert Maysles David Maysles Charlotte Zwerin_1969
  • Catch 22/Catch twenty-two de Mike Nichols_1969

Les Aldrich

  • Pas d’orchidées pour Miss Blandish/The Grissom gang de Robert Aldrich_1971
  • Faut-il tuer Sister George ?/The killing of Sister George de Robert Aldrich_1968

Les westerns

  • John Mac Cabe/McCabe and Mrs. Miller de Robert Altman_1971
  • Deux hommes dans l’Ouest/Wild rovers de Blake Edwards_1971
  • Chacun pour soi/Ognuno per sé de Giorgio Capitani_1967
  • L’homme de la loi/Lawman de Michael Winner_1970
  • Little Big Man de Arthur Penn_1970
  • Soldat bleu/Soldier blue de Ralph Nelson_1970

Les machins

  • Myra Breckinridge de Michael Sarne_1970
  • Le fruit du paradis/Ovoce stromu rajskych jime de Vera Chytilova_1969
Delphine Seyrig dans Les lèvres rouges de Harry Kumel ©  Maya Films
Delphine Seyrig dans Les lèvres rouges de Harry Kumel © Maya Films

La petite boutique des horreurs

  • L’homme-léopard/The leopard man de Jacques Tourneur_1943
  • Les lèvres rouges/Blut an den Lippen/Daughters of darkness de Harry Kumel_1970
  • Satan, mon amour/The Mephisto waltz de Paul Wendkos_1971
  • Les cicatrices de Dracula/The scars of Dracula de Roy-Ward Baker_1970
  • Le train des épouvantes/Doctor terror’s house of horrors de Freddie Francis_1964
  • Le survivant/The Omega man de Boris Sagal_1971

Les découvertes tarh2es [mais ô combien plaisantes]

  • Le froid baiser de la mort/Il terzo occhio de Mino Guerrini_1965
  • Les vampires du docteur Dracula/La marca del hombre-lobo de Enrique-L. Eguiluz_1968
  • La septième victime/Seventh victim de Mark Robson_1943
Simone Simon dans La malédiction des hommes-chats de Robert Wise © RKO
Simone Simon dans La malédiction des hommes-chats de Robert Wise © RKO

Les films de (mauvais) genre

  • Le chat à neuf queues/Il gatto a nove code de Dario Argento_1970
  • La malédiction des hommes-chats/The curse of the cat people de Robert Wise_1943
  • Une aventure de Billy the Kid de Luc Moullet_1970
  • Juste avant la nuit de Claude Chabrol_1970
  • Le frisson des vampires de Jean Rollin_1970
  • Si douces, si perverses/Così dolce… così perversa de Umberto Lenzi_1969
  • Les charognards/The hunting party de Don Medford_1971
  • De l’or pour les braves/Kelly’s heroes de Brian-G. Hutton_1970
  • Sans mobile apparent de Philippe Labro_1971
  • La saignée de Claude Mulot_1971
  • Erik le viking/Erik il vichingo de Mario Caiano_1964
  • Le casse de l’oncle Tom/Cotton comes to Harlem de Ossie Davis_1970
  • Comptes à rebours de Roger Pigaut_1970
  • La loi du talion/Darker than amber de Robert Clouse_1970
  • La guerre des bootleggers/The moonshine war de Richard Quine_1970
  • Tire, Django, tire !/Spara, gringo, spara de Bruno Corbucci_1968
  • On l’appelle Trinita/Lo chiamavano Trinità de Enzo Barboni_1970
  • Le cercueil vivant/The oblong box de Gordon Hessler_1969
  • Terreur aveugle/Blind terror de Richard Fleischer_1971
  • Le vampire a soif/The blood beast terror de Vernon Sewell_1967
  • L’horrible cas du docteur X/The man with the X ray eyes de Roger Corman_1963
  • Le saut de l’ange de Yves Boisset_1971
  • Le phare du bout du monde/La luz del fin del mundo de Kevin Billington_1971
  • Valdez/Valdez Is coming de Edwin Sherin_1971

Les comédies

  • Venez donc prendre le café chez nous/Venga a prendere il caffé… da noi de Alberto Lattuada_1970
  • Jo de Jean Girault_1971
  • Laisse aller… c’est une valse de Georges Lautner_1970
  • Fantasia chez les ploucs de Gérard Pirès_1970
  • Le casse de Henri Verneuil_1971
  • La poudre d’escampette de Philippe de Broca_1970
  • Les mariés de l’an II de Jean-Paul Rappeneau_1970

Les « qu’il faut (quand même) avoir vus »

  • Rio Lobo de Howard Hawks_1970
  • Un dimanche comme les autres/Sunday, bloody sunday de John Schlesinger_1971
  • Les deux anglaises et le continent de François Truffaut_1971
  • Les diamants sont éternels/Diamonds are forever de Guy Hamilton_1971
  • Le chat de Pierre Granier-Deferre_1970
  • La symphonie pathétique/The music lovers de Ken Russell_1970
  • Le Décaméron/Decameron de Pier-Paolo Pasolini_1970
  • La guerre de Murphy/Murphy’s war de Peter Yates_1970
  • Ça n’arrive qu’aux autres de Nadine Trintignant_1971

Les animés

  • Les Aristochats/The Aristocats de Wolfgang Reitherman_1970
  • Lucky Luke de René Goscinny_1971

Les « qui se laissent voir » (mais bon)

  • Les cavaliers/The horsemen de John Frankenheimer_1971
  • Le maître des îles/The hawaiians de Tom Gries_1970
  • Macho Callahan de Bernard-L. Kowalski_1970
  • Les évadés de la planète des singes/Escape from the planet of the apes de Don Taylor_1971
  • Le mannequin défiguré/Crescendo de Alan Gibson_1969

Aisément oubliables

  • La maison ensorcelée/Curse of the Crimson Altar de Vernon Sewell_1968
  • Big Jake de George Sherman_1971
  • Un été quarante-deux/Summer of 42 de Robert Mulligan_1971
  • La décade prodigieuse de Claude Chabrol_1971
  • Les inconnus de Malte/Eyewitness de John Hough_1970
  • La veuve Couderc de Pierre Granier-Deferre_1971
  • L’adieu à Venise/Anonimo veneziano de Enrico-Maria Salerno_1970
  • La fiancée du vampire/House of dark shadows de Dan Curtis_1970
  • La part des lions de Jean Larriaga_1971
  • La maison sous les arbres de René Clément_1971
  • Adios Sabata/Indio Black sai che ti dico : sei un gran figlio di… de Gianfranco Parolini_1970
  • Les canons de Cordoba/Cannon for Cordoba de Paul Wendkos_1970
  • Un violon sur le toit/Fiddler on the roof de Norman Jewison_1971
  • Le dernier train pour Frisco/One more train to rob de Andrew-V. McLaglen_1970
  • Capitaine apache/Captain Apache de Alexander Singer_1971

Les dont on peut aisément se passer

  • La femme du prêtre/La moglie del prete de Dino Risi_1970
  • Les aveux les plus doux de Edouard Molinaro_1970
  • Un peu de soleil dans l’eau froide de Jacques Deray_1971
  • Le cri du cormoran le soir au-dessus des jonques de Michel Audiard_1970
  • L’arnaqueuse/Perfect friday de Peter Hall_1970
  • Le drapeau noir flotte sur la marmite de Michel Audiard_1971
  • Mourir d’aimer de André Cayatte_1970
  • Ici Londres, la colombe ne doit pas voler/La colomba non deve volare de Sergio Garrone_1969

Les Bardot

  • Les pétroleuses de Christian-Jaque_1971
  • Boulevard du rhum de Robert Enrico_1970

Le nanar de première

  • Soleil rouge de Terence Young_1971

Help !

  • Les doigts croisés/Catch me a spy de Dick Clement_1971
  • Les bidasses en folie de Claude Zidi_1971
  • Sur un arbre perché de Serge Korber_1970
  • Love story de Arthur Hiller_1970
  • Quelqu’un derrière la porte de Nicolas Gessner_1970
  • Femmes de médecins/Doctor’s wives de George Schaefer_1971
  • Un beau salaud/Dirty Dingus Magee de Burt Kennedy_1970
  • On est toujours trop bon avec les femmes de Michel Boisrond_1970
  • Doucement les basses ! de Jacques Deray_1970
  • Un beau monstre de Sergio Gobbi_1970

Les Philippe Clair [à qui on pardonnera beaucoup pour cause d’excellent contre-emploi dans Les Marchands de sable de Pierre Salvadori_2000]

  • La grande java de Philippe Clair_1970
  • La grande maffia de Philippe Clair_1971
Bulle Ogier dans La salamandre de Alain Tanner © Elephant Films
Bulle Ogier dans La salamandre de Alain Tanner © Elephant Films

Le regret

Il faudrait sans doute que je me décide à découvrir le cinéma d’Alain Tanner…

*****

Pour finir, les plus coquins d’entre vous trouveront ci-dessous un petit diaporama d’affiches de films qui n’ont jamais eu la moindre chance d’être projetés à Casablanca.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A l’année prochaine !

Si vous avez raté le début parce que vous dormez depuis 1945 : rendez-vous sur la page des Tops

A suivre…

10 responses to Retour vers le futur : Les 65 de 1971

  1. dr orlof says:

    Ah oui, il faut absolument que tu découvres le cinéma de Tanner 🙂 Beau palmarès et je suis toujours admiratif que tu arrives à déceler 18 chefs-d’œuvre par an.

    • FredMJG says:

      Quand j’aurais 5 minutes mon bon ce qui n’est pas tout à fait le cas actuellement et pour les deux mois qui viennent 🙂
      Quant à la déclinaison du chef d’œuvre, c’est facile, puisqu’il n’y a pas de ***** et ****** donc je les regarde avec bienveillance et surtout je prends généralement en compte tous les bons souvenirs que les films me rappellent. Où j’étais, avec qui, etc. Alors s’il y a un plan raté (cherche pas, y en a pas !), je m’en cogne 😀
      Sans compter que ça ne me dérangera jamais de regarder Corbucci ou un « classique » sur la même longueur d’onde. Non mais personne n’a vu Companeros ?! Dingue

  2. Dr Orlof says:

    Ah mais ma bonne dame, depuis que je n’ai plus le câble, c’est très difficile pour moi de voir des westerns italiens, des séries B ou Z, du cinéma « d’exploitation »… Heureusement qu’il reste de courageux éditeurs de DVD comme Artus, Le chat qui fume ou Bach films 🙂
    (je n’ai d’ailleurs toujours pas vu le « Django » de Corbucci ! )

    • FredMJG says:

      Mais que faisais-tu en 1971 ? (non, ne réponds pas. Je ne veux pas savoir ^^)
      Pour Django tu n’as aucune excuse, Wild side l’a sorti dans les introuvables, donc tu peux aisément l’y dénicher 🙂

  3. Vincent says:

    « Companeros », je suis aussi un peu déçu que personne ne l’ai vu à part nous. Du coup je me dis que si j’avais été un poil de moustache plus généreux avec « Tepepa », on en aurait casé deux dans les 10 premiers 🙂 Ce qui me donne des idées pour « Kéoma », « Blindman » et « Tire encre si tu peux » héhéhé.
    Sinon, toujours globalement d’accord avec toi, même si je n’ai pas un souvenir fantastique de « Queimada » mais ça fait loin. « Le casse » de Verneuil dans les comédies, c’est bien vu, pour ce que je connais du film.
    rattraper donc, le Arrabal si j’ai tout suivi.

    • FredMJG says:

      Bon, Blindman je crois que j’ai pas été sympa sur ce coup là. Par contre le Questi : **** (si ça peut te donner des idées ^^)
      Queimada est superbe, y a pas photo. Et euh oui, Le casse c’est pas du Duras 🙂

      • Vincent says:

        J’ai déjà rendu ma copie, mais pour le Questi, on est sur la même longueur d’onde. On va encore jaser 🙂

        • FredMJG says:

          Ça leur apprendra…
          D’t’manière, ce brave Doudou passe son temps à influencer le résultat 😉

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s