Du compliment

Gene Tierney dans Péché mortel/Leave her to heaven de John M. Stahl_1945 © Twentieth Century Fox Film Corporation

Je la chéris entre toutes les actrices. Charmante et candide, d’une beauté qui faisait mal aux dents, elle avait une fêlure qu’elle ne cachait pas. Elle ouvrait la porte sur un ailleurs imprévu, elle dérangeait le réel, transgressait la norme du comédien.

Jean-Pierre Marielle. Le grand n’importe quoi. © Calmann-Lévy

Le grand nimporte quoi