De la fratrie

Joan Fontaine [1917-2013] dans Born to be bad/La femme aux maléfices de Nicholas Ray_1950 © RKO Radio Pictures

I married first, won the Oscar before Olivia did, and if I die first, she’ll undoubtedly be livid because I beat her to it!

Joan Fontaine [Source : imdb]

Joan qui se rêvait mourant centenaire sur une scène de théâtre en incarnant Peter Pan, réussit — comme elle l’avait prédit — à coiffer une nouvelle fois sa sœur ainée Olivia de Havilland au poteau, en s’éteignant avant elle, le lendemain de la disparition de Peter a-les-yeux-bleus-les-yeux-bleus-Peter-a O’Toole.

Victime sacrificielle pour Alfred Hitchcock, Fritz Lang ou Max Ophüls, cette actrice et femme d’exception laissa Nicholas Ray exploiter la part sombre de sa singulière personnalité dans un film au titre plus qu’éloquent mais qui lui sied si mal.