[Rétrospective 2020/10] Le tableau étoilé des films d’Octobre par la #TeamTopMensuel

Mads Mikkelsen dans Drunk de Thomas Vinterberg © Henrik Ohsten — Haut et Court

Pluie d’étoiles sur quelques sorties d’Octobre 2020. Jamais tableau étoilé n’a été aussi tristement court. 58 films distribués répertoriés par Encyclo-Ciné dont une dizaine de nouveautés sacrifiées par un re-confinement un lendemain de sortie nationale ; re-confinement ayant crevé dans l’œuf la 15e édition du FFCP déjà bien éprouvé par un « couvre-feu » ayant obligé l’équipe [Cœur sur elle] à revoir son agenda et poussé à l’annulation les festivals d’Arras, du FIFAM et des 3Continents de Nantes.

Aux plateformes de streaming/VOD* désormais de se tailler la part du lion. Reste à deviner si oui ou non et quand cette rubrique reviendra.

Pourtant ce n’était pas faute aux cinémas/festivals d’avoir observé toutes les recommandations sanitaires, ni aux distributeurs dont certains n’ont pas hésité à parier sur une sortie en salles — parfois au détriment de leurs petits camarades**, ce qui est rien moins qu’aimable — malgré la situation difficile. Et encore moins aux spectateurs qui ont répondu de plus en plus nombreux aux sirènes du cinématographe.

Le temps, et parfois la santé, ayant manqué pour voir un maximum de sa WishList, seulement 10 films ont attiré ce mois-ci la #TeamTopMensuel dans les salles, avec des satisfactions diverses.

* Pour information, L’homme du président de Min-ho Woo avec Lee Byung-Hun, sélectionné en avant-première par L’Étrange Festival & le FFCP, sort directement ce jour en DVD
** On lira à ce propos l’interview d’Amel Lacombe, fondatrice d’Eurozoom, par Cinématraque

*****

  • Un des films du mois — parce que l’on aurait bien besoin de picoler nous aussi — : Drunk de Thomas Vinterberg qui, s’il avait été réellement au Festival de Cannes au lieu de bénéficier de son label comme les 3/4 de la production annuelle, aurait au moins remporté le prix d’interprétation masculine pour son acteur principal, voire un prix d’ensemble pour Mads (que vous pouvez voir travailler ici #bonus) + Thomas Bo Larsen + Lars Ranthe + l’impayable Magnus Millang
  • L’acteur : Alberto Testone dans Michel-Ange d’Andrey Konchalovsky
  • L’actrice : Virginie Efira dans Adieu les cons d’Albert Dupontel
  • La scène : Le dansé-bourré ultime de Mads Mikkelsen dans Drunk de Thomas Vinterberg
  • La scie : What A Life par Scarlet Pleasure. Non ne cliquez pas ! sauf si vous savez danser bourré(e)
  • La réplique : « Adieu les cons ! » d’Albert Dupontel
  • Le livre du mois : Bela Lugosi : Biographie d’une métamorphose d’Edgardo Franzosini (sorti en janvier dernier aux éditions La Baconnière, mais il n’est jamais trop tard pour celles et ceux atteint(e)s de Tsundoku aigu de descendre ses piles de livres achetés compulsivement mais non lus)
© Editions La Baconnière — Graphisme : Marco Saccaperni — FredMG

*****

Blogs de la #TeamTopMensuel (à consommer sans modération)

*****

Pour mémoire. Système de notation : ***** > Susceptible d’entrer dans le top 2019 ; **** > Toutes affaires cessantes ; *** > Assurément ; ** > Plutôt ; * > A la rigueur ; ° > Pas la peine.

Benjamin
Dasola ** *** *** *(*)
Edouard
Félix-Rémi * *
Foxart
FredMJG *** ** ***** ***** *****
Nolan
Orlof
Pierre **(*)
Princecranoir
Valérie
Vincent
Benjamin
Dasola ***(*)
Edouard *
Félix-Rémi *
Foxart ****
FredMJG ***** *****
Nolan
Orlof
Pierre *** ***
Princecranoir
Valérie
Vincent
Benjamin
Dasola ** ***(*)
Edouard
Félix-Rémi
Foxart
FredMJG
Nolan
Orlof
Pierre
Princecranoir
Valérie
Vincent
Benjamin
Dasola
Edouard
Félix-Rémi
Foxart ****
FredMJG *(*) ** ***
Nolan
Orlof
Pierre
Princecranoir
Valérie ***
Vincent

*****

15 films notés dont 3 Netflix : Relic de Natalie Erika James_2020 ; Yalda, la nuit du pardon/Yalda de Massoud Bakhshi_2019  ; Lupin III: The First de Takashi Yamazaki_2019 ; Drunk/Druk de Thomas Vinterberg_2020 ; A Dark-Dark Man de Adilkhan Yerzhanov_2019 ; Adieu Les Cons de Albert Dupontel_2020 ; Michel-Ange/Il Peccato d’Andrey Konchalovsky_2019 ; Peninsula de Sang-Ho Yeon_2020 ; ADN de Maïwenn_2020 ; Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary de Rémi Chayé_2020 ; The good criminal/ Honest Thief de Mark Williams II_2020 ; Miss de Ruben Alves_2019 ; Rebecca de Ben Wheatley_2020 ; Bronx d’Olivier Marchal_2020 ; His House de Remi Weekes_2020

A suivre…