Polars, drames et bouffonneries à la Cinémathèque [Hommage à Luigi Comencini]

© DR/Cinémathèque Française
© DR/Cinémathèque Française

Oyez ! Oyez !

Avant de louvoyer en France avec la rétrospective Robert Guédiguian [du 6 au 24 février 2013] et l’hommage à Maurice Pialat [du 20 février au 4 mars 2013], la Cinémathèque propose une escale italienne en compagnie de Luigi Comencini. L’occasion de s’émerveiller de l’exquise enfance de Casanova, ricaner comme une bécasse aux malheurs de Laura ou Alberto et de se noyer dans ses larmes devant L’incompris [D’ailleurs, je m’y mets dès aujourd’hui].

La conférence Comencini, entre comédie et drame prévue le 14 janvier prochain sera animée par Jean A. Gili, historien et critique spécialiste du cinéma italien.

*******

• Rétrospective Luigi Comencini •
du 9 janvier au 3 mars 2013

*******

© DR/Cinémathèque Française
© DR/Cinémathèque Française
  • De nouveaux hommes sont nés/Proibito rubare_1948
  • L’empereur de Capri/L’imperatore di Capri_1949
  • Volets clos/Persiane chiuse_1950
  • Heidi_1952
  • La traite des blanches/La tratta delle bianche_1952
  • Pain, amour et fantaisie/Pane, amore e fantasia_1953
  • La valigia dei sogni_1953 [Inédit en France. Copie restaurée]
  • Pain, amour et jalousie/Pane, amore e gelosia_1954
© DR/Cinémathèque Française
© DR/Cinémathèque Française
  • La mia signora : Eritrea_1954
  • La belle de Rome/La bella di Roma_1955 (photo)
  • Tu es mon fils/La finestra sul Luna-park_1956
  • Mariti in città_1957
  • Mogli pericolose_1958
© DR/Cinémathèque Française
© DR/Cinémathèque Française
  • Und das am Montagmorgen_1959
  • Le sorprese dell’amore_1959
  • La grande pagaille/Tutti a casa_1960
  • A cheval sur le tigre/A cavallo della tigre_1961 (photo)
  • Il commissario_1962
© DR/Cinémathèque Française
© DR/Cinémathèque Française
  • La ragazza/ La ragazza di Bube_1963 (photo)
  • Le partage de Catherine/La bugiarda_1964
  • Tre notti d’amore : Fatebenefratelli_1964
  • Les poupées /Le bambole de Luigi Comencini [Sketche : Le traité d’eugénétique/ Il trattato di eugenetica], Dino Risi, Franco Rossi, Mauro Bolognini_1964
  • Don Camillo en Russie/Il compagno don Camillo_1965
  • L’incompris/Incompreso_1966
  • Les russes ne boiront pas de cola-cola/Italian secret service_1968
© DR/Cinémathèque Française
© DR/Cinémathèque Française
  • Casanova, un adolescent à Venise/Infanzia, vocazione e prime esperienze di Giacomo Casanova Veneziano_1969 (photo)
  • I bambini e noi_1970 [TV]
  • Les aventures de Pinocchio/Le Avventure di Pinocchio_1971 [Versions ciné et TV]
  • L’argent de la vieille/Lo scopone scientifico_1972
  • Un vrai crime d’amour/Delitto d’amore_1973
  • Mon Dieu, comment suis-je tombée si bas/Mio Dio, come sono caduta in basso !_1974
  • La femme du dimanche/La donna della domenica_1975
  • La fiancée de l’évêque/Quelle strane occasioni de Luigi Comencini [Sketche : L’ascenseur/L’ascensore], Nanni Loy et Luigi Magni_1976
© DR/Cinémathèque Française
© DR/Cinémathèque Française
  • Mesdames et Messieurs, bonsoir/ Signore e signori, buonanotte de Ettore Scola, Luigi Comencini, Luigi Magni, Mario Monicelli et Nanni Loy_1976
  • Basta che non si sappia in girode de Luigi Comencini [Sketche : L’equivoco], Nanni Loy et Luigi Magni_1976
  • Qui a tué le chat ?/Il gatto_1977 (photo)
  • Le grand embouteillage/L’ingorgo, una storia impossibile_1978
  • Eugenio/Voltati Eugenio_1979
  • L’imposteur/Cercasi gesù_1982
© DR/Cinémathèque Française
© DR/Cinémathèque Française
  • Cuore_1983
  • La storia_1985
  • La bohème_1987
  • Un enfant de Calabre/Un ragazzo di Calabria_1987
  • Joyeux Noël, bonne année/Buon Natale, buon anno_1989
  • Marcellino_1991 (photo)

******

A consulter : le calendrier des projections.

8 responses to Polars, drames et bouffonneries à la Cinémathèque [Hommage à Luigi Comencini]

    • FredMJG says:

      Oui, ça devient terrible. Je me suis fait une raison. Je ne peux pas tout voir alors il faut faire le bon choix.
      Quoique, pour Luigi, j’en ai déjà reluqué une tripotée, je ne compte donc y aller que pour 2/3 inédits…

      • MrLichi says:

        Oh bah c’est déjà ça. Ça devient nettement plus chiant quand t’en a vu…aucun, et que tu veux quand même découvrir le bonhomme !

        • FredMJG says:

          Ah oui non mais tu ne te facilites pas la tâche :p
          Même pas L’argent de la vieille ?! il a pris un abonnement à la télé

            • FredMJG says:

              C’est bien pourquoi je n’en ai plus et que ça ne me manque guère ^^
              Pour Luigi, faut au moins te faire ceux dont je cause au début. Voire un peu plus…

  1. Vincent says:

    Je n’en ai pas vu beaucoup plus 🙂 « Tre notti d’amore », son épisode est excellent. tu nous raconteras, on compte sur toi, nous les provinciaux aux semelles crottées…

    • FredMJG says:

      Ah ah ah !
      Retourne donc auprès de ton petit Jésus et laisse les parisiens s’écarteler les neurones sur des choix cornéliens

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Pingbacks & Trackbacks