Capiteux parfums sur la Cinémathèque

© DR/Cinémathèque Française

Oyez ! Oyez !

Avant de nous rendre à Hong Kong dès le 29 juin, faisons donc un détour par la Cinémathèque — où l’on peut également faire une escale en Italie — qui nous propose depuis quelques jours un voluptueux voyage en Égypte, et ce, jusqu’au 5 août prochain.

Vous trouverez ci-dessous la liste — par ordre chronologique — des quelques cinquante films projetés lors de ce cycle. Une programmation conçue par Magda Wassef.

*******

• CINÉ-EGYPTOMANIA •

du 13 juin au 5 août 2012

*******

  • Salama va bien/Salama fï khaïr de Niazi Mostafa_1937
  • Flirts de jeunes filles/Ghazal al-Banât de Anwar Wagdi_1949
  • Madame la diablesse/Ifrîtah Hânim de Henri Barakat_1949
  • Vie ou mort/Hayât Aw Mawte de Kamal Al Cheikh_1954
  • La ruelle des fous/Darb al Mahâbîl de Tewfik Saleh_1955
  • Les eaux noires/Sirâ Fî-l-Mînâ de Youssef Chahine_1956
  • La sangsue/Chabâb Imra ah de Salah Abou Seif_1956
© DR/Cinémathèque Française
  • Le costaud/Al-Foutouwwah de Salah Abou Seif_1957 (photo)
  • Une femme sur la route/Imra ah fî-l tariq de Ezz Eddine Zoulficar_1958
  • Fleur de henné/Tamr Henna de Hussein Fawzy_1958
© DR/Cinémathèque Française
  • Gare centrale/Bâb al-Hâdid de Youssef Chahine_1958 (photo)
  • Le chant du courlis/Douâ al karawane de Henri Barakat_1959
  • Mort parmi les vivants/Bidâyah Wa Nihâyah de Salah Abou Seif_1960
  • Un jour de ma vie/Yawm Min Oumrî de Atef Salem_1961
  • Les lunettes noires/al-Nadhdhârah al Sawdâ de Houssam Eddine Mostafa_1963
  • Le passage des miracles/Zouqâq al-Midaqq de Hassan Al-Imam_1963
  • Le prince de la ruse/Amîr al-Dahâ de Henri Barakat_1964
  • Le Caire 30 de Salah Abou Seif_1966
  • Ma femme est PDG/Mirâtî moudîr âmm de Fatine Abdel Wahab_1966
  • Trop jeune pour l’amour/Saghîra Alâ al-houbb de Niazi Mostafa_1966
  • La seconde épouse/Al-zawja al-thaniya de Salah Abou Seif_1967
  • Le facteur/Al-Bostaguî de Hussein Kamal_1968
© DR/Cinémathèque Française
  • La momie/Al Momia de Shady Abdel Salam_1969 (photo)
  • Un soupçon de peur/Chay min al-Khawf de Hussein Kamal_1969
  • La terre/Al-‘ard de Youssef Chahine_1970
  • Palabres sur le Nil/Thartharah Fawq al-Nîl de Hussein Kamal_1971
  • Méfie-toi de Zouzou/Khallî Bâlak min Zouzou de Hassan Al-Imam_1972
  • Al Soukariah de Hassan Al-Imam_1973
  • Le moineau/al-Ousfour de Youssef Chahine_1974
  • Je demande une solution/Ouridou Hallan de Saïd Marzouk_1975
© DR/Cinémathèque Française
  • Karnak/Al Karnak de Ali Badrakhan_1975 (photo)
  • Alexandrie pourquoi ?/Iskandariyyah Lîh? de Youssef Chahine_1978
  • Le chauffeur de bus/Sawwâq al-Otobus de Atef al-Tayeb_1983
© DR/Cinémathèque Française
  • L’amour aux pieds des pyramides/Al-Houb Fawqa Hadabat al-Haram de Atef Al_Tayeb_1986 (photo)
  • Le collier et le bracelet/al-Tawq wa-l-iswirah de Khaïri Bechara_1986
  • L’innocent/al-Barî de Atef al-Tayeb_1986
  • L’épouse d’un homme important/Zawgat ragoul mouhim de Mohamed Khan_1988
  • Les rêves de Hind et Camélia/Ahlâm Hind wa Kâmîliya de Mohamed Khan_1988
  • Kit Kat/al-Kît kât de Daoud Abdel Sayed_1991
  • Terrorisme et Kebab/al-Irhâb wa-l-kabâb de Chérif Arafa_1992
  • Trois sur la route/Thalathah Alâ al-tarîq de Mohamed Kamel Al Kalioubi_1993
  • Une nuit chaude/Layla Sakhena de Atef al-Tayeb_1994
  • La vie, mon amour/Ya donia, Ya Gharami de Magdi Ahmed Ali_1995
  • Les démons de l’asphalte/Afarit al Asphalte de Oussama Fawzy_1996
  • Le terroriste/Al Erhabi de Nader Galal_2002
  • Les nuits blanches/Sahar al-Layali de Hani Khalifa_2003
  • J’aime le cinéma/Baheb al Cima de Oussama Fawzi_2004
© DR/Cinémathèque Française
  • L’immeuble Yacoubian/Emaret Yacoubiane de Marwan Hamed_2006 (photo)
  • Un Zéro/Wahed Sefr de Kamla Abou Zikri_2008
  • Femmes du Caire/Ehky ya Scheherazade de Yousry Nasrallah_2009
© DR/Cinémathèque Française
  • Microphone de Ahmed Abdalla_2010 (photo)
  • Tahrir : lève, lève la voix de Safaa Fathy_2011

A consulter : le calendrier des projections
A lire : Scènes d’une révolution par Marwan Chahine

2 responses to Capiteux parfums sur la Cinémathèque

  1. FredMJG says:

    Une p’tite odeur d’épices et je me transforme en loukoum.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Pingbacks & Trackbacks