Etre [ou ne pas être] dans le bain. Le réconfort

Warren Beatty dans McCabe & Mrs Miller de Robert Altman_1971

John McCabe n’y coupera pas. Qu’en tant qu’actionnaire majoritaire du seul lupanar de la ville il le veuille ou non, la mère maquerelle qu’il a embauchée pour faire tourner sa boutique n’en démord pas. Tout potentiel client doit auparavant aller se décrasser.

Après moult atermoiements et menues hésitations — et parce qu’il lui faut bien oublier l’offre insultante de deux affreux qui lorgnent sur sa petite entreprise —  l’appel de la chair inculquera bientôt à notre homme d’affaires un certain sens de l’hygiène.

Qui pourrait prétendre que les charmes et la couche de Mrs Miller/Julie Christie ne valent pas un bain de vapeur ?

© Warner Bros

A suivre…

Envie de comparer salles d’eau, menus accessoires et grande lessive ? Rendez vous donc sur la page Des baignoires et des hommes.

2 responses to Etre [ou ne pas être] dans le bain. Le réconfort

    • FredMJG says:

      Merci pour ce comm’ royalement classe. Ton raffinement naturel commençait à manquer à ce blog ^^

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Pingbacks & Trackbacks