Eros au cinéma 2/7,5

Deuxième round.

Questions 6 à 10 de l’investigation de Ludovic de Cinématique.
************

6. Quelle est votre scène de pluie préférée ?

Sous la pluie : Lady Chatterley de Ken Russell_1993 où badinent Lady Chatterley/Joely Richardson et son garde-chasse/Sean Bean.

© BBC

Sous l’abri : Le genou de Claire d’Eric Rohmer_1970 avec Jean-Claude Brialy qui s’abandonne enfin à son désir et Laure de Monaghan qui n’y voit goutte… ou presque.

© Les films du losange

************

7. Y a-t-il une musique de film qui saurait accompagner vos ébats amoureux ?

Considérant qu’avec du Michael Nyman, il y a un grand risque de rêveuses divagations sur des sujets aussi divers que les tatouages, les jardins anglais, les mutilations, les noyades, les chérubins, les libations, voire le pourquoi du ventre de l’architecte puisqu’il n’en a pas composé la musique, la bande originale de Great balls of fire de Jim McBride_1989 avec Dennis Quaid fera l’affaire (bon, le film est kitsch, le héros a une coiffure ridicule et il joue du piano debout… mais avez-vous vu ce que ce type est capable de faire avec ses mains? et ses pieds ?).


************

8. Avez-vous vu dans un film un vêtement que vous aimeriez porter ou offrir ?

Pour moi, ce sera la garde robe complète (costume de gorille inclus) de Marlene Dietrich dans Blonde Venus de Josef Von Sternberg_1932 (et puisque nous en sommes aux demandes extravagantes, je veux aussi le garçon qui va bien avec).

© Paramount Pictures

Pour lui, la veste que porte Marlon Brando dans The fugitive kind/L’homme à la peau de serpent de Sidney Lumet_1959

© © Pennebaker Productions

************

9. Existe-t-il un acteur de films pornographiques que vous aimeriez voir dans un film d’un autre genre ?

HPG

© Limelight distribution

************

10. Quelle est la scène (ou le film) ayant le mieux stimulé votre odorat ?

Le mix de senteurs — tabac froid, sexe mal lavé et haleine de hyène — envahissant la chambre du motel où Joe Roberts/David Morse retrouve son frère Franck/Viggo Mortensen un tantinet éméché dans The indian runner de Sean Penn_1991. Scène plutôt mémorable pour cause de full frontal nudity bien avant le fameux affrontement filmé par Cronenberg dans le hammam d’Eastern promises

© Columbia Pictures Corp.

Et accessoirement, si de Tadzio/Björn Andrésen se dégageaient des effluves de lait dans Mort à Venise de Luchino Visconti_1971, Neil/Joseph Gordon-Levitt dans Mysterious skin de Gregg Araki_2004 sent, lui, franchement le souffre…

© Alfa Cinematografica
© Desperate Pictures

************

A la semaine prochaine !

© Paramount pictures

************
Et si vous avez raté le début :

8 responses to Eros au cinéma 2/7,5

  1. Dr Orlof says:

    Après de multiples tentatives infructueuses (j'ai même dû redémarrer mon ordinateur plusieurs fois tant il avait planté :)), j'ai l'impression que le grand jour est enfin arrivé : je peux commenter (hurrah!!!)
    Juste pour vous (te?) dire que ces réponses sont un régal et que j'attends la suite avec une grande impatience.
    Je suis également un grand fan de la scène de pluie rohmérienne et heureux de voir cité le magnifique « Abe Sada »…
    En revanche, pour les bacchantes, malgré tout le respect que je vous (te?) dois, il me semble que Dominique Aveline est imbattable
    (http://farm3.static.flickr.com/2376/1559046929_84f8714d03.jpg?v=0)

  2. FredMJG says:

    ToDrOrlof : A homme entreprenant rien d'impossible… sans compter que j'ai promptement coupé un fil vert qui dépassait 😉

    A propos des bacchantes, elles ont pour moi le même aspect « accessoires de velus » qu'un poitrail animal ou une moumoute : l'important reste tout de même l'homme camouflé dessous… et là, ben, rapport à mon gigot (http://snarkerati.com/movie-news/files/2008/10/viggo-mortensen.jpg), le sieur Aveline m'a l'air bien habillé pour l'hiver, qu'il demeure couvert, merci !

    Quant à se vouvouter ou à se tutoyer, je laisse le libre choix à l'homme de sciences que vous êtes mon cher docteur, je ne suis pas sectaire en matière de communication 😀

  3. Ed(isdead) says:

    Oula… Coincé entre mon recensement des plaisirs de la décennie et la coupe du monde de rugby 1995, je n'avais pas vu que tu avais fichtrement avancé sur le sujet. Cela valait le coup d'attendre.
    Entre autres choses, j'aime beaucoup les photos d'accueil : Holly et sa prothèse et James et son fouet.

  4. FredMJG says:

    ToEd(isdead) : Ah bon, t'es occupé ;D
    Oui, moi itou j'aime beaucoup le fouet de Jimmy qui peut venir avec une prothèse s'il le souhaite 😉
    Merci d'apprécier mes petits choix photos qui me prennent finalement un temps plus fou qu'une simple réponse aux questions mais bon… quand on aime blah blah blah

  5. Ludovic says:

    Très belles photos et très belles références, de Ken Russell à Greenaway en passant par Rohmer : le cinéma sans oeillères !

  6. FredMJG says:

    ToLudovic : et sans voiles ! et encore, j'ai trié… mais bon, si l'on s'écoutait, on n'en finirait pas.

  7. FredMJG says:

    ToDjibiban: Merci à toi pour l'adresse mais je suis déjà allée y faire un tour.
    Si un jour, j'ai des sous, j'investirais peut-être pour le plaisir de participer car oserais-je dire que je ne suis pas très fan des visites sur les tournages… Que reste-t-il de la magie du cinéma après ça ? ^^

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s