De la (théorie de la) critique

J’ai fait quelques textes thématiques. Pas trop. C’est dangereux. Metz, Deleuze, Benjamin, Debord se sont suicidés. Peut-être avaient-ils découvert que la théorie ne mène à rien, et le choc a été trop rude (sans parler d’Althusser).
À ce propos, les grands critiques meurent jeunes. Delluc, Canudo, Auriol, Agee, Bazin, Truffaut, Straram, Daney. La vision de trop de films vous bouffe.
Je suis encore là, c’est la preuve que je ne suis pas un grand critique.
C’est une théorie qui ne vaut que pour les bons critiques : Charensol est mort presque centenaire.

Luc Moullet. Piges choisies. © Capricci

36 responses to De la (théorie de la) critique

  1. foxart4 says:

    Très vrai, très drôle… Cela s’adresse sans doute à Alain Riou, Eric Neuhoff, etc…
    Il y a heureusement des exceptions… Philippe Rouyer, notamment 😉

  2. FredMJG says:

    Tu te gausses ma mie. MouMou cause de critiques pas d’INFLUENT !
    By the way, avais-tu remarqué que ce joli mot d’influence rime parfaitement avec flatulence ?
    Pardon de dire des gros mots, j’ai encore été me tordre de rire avec Will.
    Dès que tu arrêtes de te gondoler à Venise tu préviens hein ^^

    • foxart4 says:

      Ho merci de m’avoir fait rire toutes les deux de si bon matin un dimanche où je me suis réveillé du mauvais pied…
      ça remet sur les rails 😉

      • FredMJG says:

        C’était le moment langue de puterie totale pour fêter cet admirable dimanche de pré-rentrée générale…
        Quoiqu’il en soit, lis le Moullet, question mauvaise foi absurde il tient parfois le pompon
        PS. Au fait, tu as toujours un blog ? ^^

  3. Dr Orlof says:

    Voyons, Voyons : Luc Moullet doit nécessairement connaître Alain Riou : ils ont tous les deux joué dans « Le journal de Joseph M » de Gérard Courant 😉
    Parenthèse à part, le livre que tu évoques est un régal et je le recommande également à tous tes lecteurs.

    • FredMJG says:

      Je sais bien mais note qu’il prend bien soin de ne pas le nommer. Donc, ce ne doit pas être non plus un « grand » critique vu qu’il se porte encore ma foi fort bien ^^

      • foxart4 says:

        C’est bien ce que je disais… Riou confirme la théorie de Moullet 😉

          • foxart4 says:

            Malgré son âge… Riou ne mérite aucune pitié… :p
            Il n’en a d’ailleurs pas pour les films qu’il descend avec une jouissance visible… Et une vraie cruauté, pour le coup…
            Et pas l’ombre d’un argumentaire qui se tienne, même à peu près…

            • FredMJG says:

              Comme dit le Moullet « L’Austérité, la Grille et le Général sont les trois cancers de la critique ». Rions donc

        • foxart4 says:

          Exactement… Et que j’en ai encore pour des mois… peut-être des années… J’espère le moins possible.
          J’espère faire la rentrée 2013/14

          • FredMJG says:

            Sors de chez toi (et d’où tu sais) et va te mettre au vert ! Bisous

            • foxart4 says:

              Les choses ne sont hélas pas si simple et je ne sors quasiment plus de chez moi…
              Mais je suis en « progrès », en tous cas en progression… c’est juste long et un peu montagnes russes… Mais je commence à prendre mon mal en patience… et à réapprendre à faire ou à sentir certaines choses…
              Tiens, pour changer de sujet, j’ai adoré The Five-year engagement !!!
              J’ai ri et j’ai été ému… et ça fait un bien fou…

  4. FredMJG says:

    @foxart4 Jason m’a fait hurler de rire dans Sans Sarah et I love you man. Là, j’ai crains que le bon retour à la morale me gâche le plaisir. J’attends le DVD

    • foxart4 says:

      Pas de retour à la morale, ni d’apologie du mariage…
      Évidemment le mariage est le thème central du film et n’est jamais « questionné » (si, une fois, par une lesbienne dans une scène très drôle lol).
      Mais c’est un film d’amour très très drôle et vraiment souvent très juste et émouvant.
      Et puis, sérieux Jason Segel est juste génial et Emily Blunt n’avait pas été aussi bien depuis My Summer of love…
      Mais bon, c’est vrai que le voir au ciné n’est pas indispensable… Le DVD est une bonne option.
      Mais c’est aussi bon que les deux précédents Stoller… Plus sentimental et moins tordant qu’American Trip…
      Sans doute plus proche de Sarah Marshall… Mais je pense (à chaud, le coeur encore tout mouillé) que c’est le meilleur des trois… Ce qui n’est pas peu dire 😉

      • FredMJG says:

        Tu devrais éviter de trop t’émotionner mon grand c’est mauvais pour le coeur ^^
        Pourquoi ne déverserais-tu pas tout ton amour sur ton blogounet ?

        • foxart4 says:

          Le blog c’est quand ça me prend…
          Et pour les émotions, au contraire… c’est bon de « sentir » quelque chose… c’est signe d’un mieux 😉

  5. FredMJG says:

    Ben, t’es là non ? Décidément ! si je m’étais douté que le Moullet allait avoir tant d’effet sur toi, je l’aurais cité plus tôt… Va falloir que je me décarcasse pour la suite désormais

  6. FredMJG says:

    C’est manifestement parce que tu ne suis pas vu qu’il était en compagnie de Raul Ruiz quelques jours auparavant. Adieu !

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Pingbacks & Trackbacks