A noter. Il est prévu que les chroniques arrivent, gentiment, à leur rythme. Un jour, peut-être. Mais pour […]

Pour la 4e année consécutive la grand-messe du Showeb (où sont conviés journalistes des médias online et autres communautés de blogueurs) a été orchestrée par Le film français et Casablanca et, au vu de son succès, connaît désormais une phase en deux temps, le Showeb du printemps en début d’année, celui de la rentrée à l’automne.

Festival hors des murs parisiens, première ! Après moult (més)aventures, et quelque peu poussée au *** par la taulière de Shunrize tout autant que par l’accueil charmant de l’équipe du Festival du Film Vietnamien qui est venu pour sa première édition garer ses jonques dans le port de Saint-Malo, je me suis enfin décidée à quitter la capitale pour six jours de vacances et de dépaysement cinématographique.

Ouverture manquée, danse, favela et nouveau western. En avant toute ! Pour sûr, un festival qui débute le 1er avril a tout l’air d’une bonne blague. Cependant les coups d’état ne s’embarrassant guère du calendrier, celui qui s’abattit sur le Brésil en 1964 eut tout loisir d’y faire son nid douillet durant près de vingt ans.

Oyez ! Oyez !

Pour  sa première édition, la Nollywood Week à Paris s’offre une concurrence de taille avec la reprise des films présentés à Cannes dans les sections parallèles — Un certain Regard et la Quinzaine des Réalisateurs — en s’invitant à L’Arlequin du 30 mai au 2 juin 2013. Gageons que ceux qui étaient en province à la mi-mai s’intéresseront de près à ce festival du cinéma Nigérian.

Oyez ! Oyez ! Cannes à Paris, 3ème.

La sélection Un certain regard* du 66e festival de Cannes s’installe au Reflet Médicis à Paris pour une semaine, du 29 mai au 4 juin 2013. Avec les reprises de la Quinzaine des Réalisateurs au Forum des Images et de la Semaine de la critique à la Cinémathèque Française, le don d’ubiquité s’impose donc.

Oyez ! Oyez !

Dans la série Cannes s’invite à Paris, la 52e Semaine de la critique* s’installe à la Cinémathèque Française du 6 au 10 juin 2013. Et comme à l’habitude, il faudra jongler entre les différentes reprises cannoises. [Cf. La reprise de la Quinzaine des Réalisateurs 2013 au Forum des images].

Tout sur la mère. Décidément, le couple Newman-Woodward a le vent en poupe. Un de leurs baisers (surpris sur le tournage de La fille à la casquette/A new kind of love de Melville Shavelson_1963) orne l’affiche de la 66e édition du Festival de Cannes 2013. Et après s’être offert une nouvelle jeunesse sur grand écran il y a deux ans, voilà que le 3e film* réalisé par Paul Newman et interprété par son épouse-actrice-muse Joanne Woodward (qui emporta à Cannes le prix d’interprétation féminine en 1973) est enfin édité en DVD.