11 responses to Icône

  1. Lalalère says:

    Mais si voyons, chez ce timbré de Quentin ! Jackie Brown c’était pour elle !

    • FredMJG says:

      Faut arrêter avec le Tarant’
      Le cinéma a commencé avant lui, c’est un pur recycleur.
      Mais OK pour Jackie Brown, c’était du nanan et c’est son meilleur

  2. Lalalère says:

    I know bichette, t’enerf pas !
    C’était juste pour souligner qu’en tant qu’admirateur de cette période justement, le Quentin est le premier fan de la Dame. Son Jackie a été écrit pour elle.

    Après tu sais, le ciné (comme la zik) n’est qu’un éternel recommencement. Chacun y ajoute son truc, avec plus ou moins de réussite. Faut croire que certains s’en sortent mieux que d’autres !

    • FredMJG says:

      Quentin est surtout un grand admirateur de ses seins !
      Le problème que j’ai avec ce garçon est que justement, quand il ne pille pas trop, c’est meilleur.

  3. Lalalère says:

    Et pourquoi ne pas parler plutôt d’hommage à la place de pillage. Je ne le perçois pas comme ça en tout cas, disons que j’ai pas l’impression qu’y s’la pète par rapport à certains (souvent assimilés à un cinéma d’auteur). Il prend surtout son pied, donc c’est superficiel peut-être, mais c’est ludique.

    • FredMJG says:

      Jamais dit que ce n’était pas ludique et je ne connais pas assez ce monsieur pour être asphyxiée par ses pets éventuels quoique s’il m’en souvient bien… j’avais mis une référence en fin de ce post https://lesnuitsduchasseurdefilms.com/2009/09/01/qt-et-les-emprunts/
      L’hommage est plus discret en général.
      Le bougre est doué, je te l’accorde, c’est bien pourquoi je regrette qu’il ne fasse pas plus souvent des films « personnels » comme Jackie Brown.
      Son « Django » me fait très très peur (manque de bol pour le garçon, j’ai vu bébé tous les films qu’il a dévorés quand il était dans son video club, donc pour sûr je renifle plus vite le déjà vu)

  4. Lalalère says:

    J’avais jamais lu ton post, merci. Ouais, et alors, apparemment il le reconnait qu’il « emprunte », où est le blème ? Et pour moi ça a toujours été clair, il est une somme d’influences. Je n’ai jamais pris son cinoche au sérieux, il m’amuse, point barre.
    Un mec comme Dolan que j’adore au demeurant, lui par contre ne voit aucune similitude dans ses films avec ceux d’un Almodovar – d’un Araki – d’un Kar Wai !!!
    Tous puisent quelque part.

    • FredMJG says:

      Le principal blême est que lorsque « l’hommage » est trop copié-collé, notamment pour les morceaux de musique d’Inglorious, mon esprit s’égare dans le souvenir des oeuvres originales et je perds le fil de son histoire ^^

    • FredMJG says:

      Et le petit Dolan, je lui collerais bien la fessée. Fais suivre 🙂

  5. Lalalère says:

    Hé hé, p’tit Dolan ça lui f’rait ni chaud ni froid que tu lui colles la fessée si tu veux mon avis.

    Mais oui, il a le défaut de ses qualités le baby …. trop d’assurance !

    • FredMJG says:

      Tu dis ça parce que tu n’as jamais vu la taille de mes mains ^^

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s