Immortalité

© Les films du Carrosse

32. Jeanne Moreau/Catherine
Jules et Jim de François Truffaut_1962

Au son des banjos je l’ai reconnu
Ce curieux sourire qui m’avait tant plu
Sa voix si fatale, son beau visage pale
M’émurent plus que jamais
Boris Bassiak/Serge Rezvani

Si ce film est réussi, il doit ressembler au livre dont il s’inspire et constituer ainsi un hymne à l’amour, peut-être même un hymne à la vie.
François Truffaut

A suivre…

13 responses to Immortalité

  1. Lalalère says:

    Je l’ai revu l’autre jour dans Les Valseuses … elle mais aussi Huppert et Fossey, dans de superbes seconds rôles.

    • FredMJG says:

      Elle était trop maltraitée, j’aurais beaucoup de mal à revoir ce film.

    • FredMJG says:

      C’est bien notre Annie nationale dans Le mari de la femme à barbe de Ferreri

  2. Lalalère says:

    Oh non ! Trop extra Blier ! Des dialogues aux p’tits oignons, du temps où Depardieu était encore beau et Dewaere heureux.
    Pas trop de recul car période Dewaere justement, j’ai commencé par les plus happy …. me reste la lente décomposition de l’acteur avec Série Noire, Beau-père, Un mauvais fils etc …. j’appréhende un peu, j’ai limite l’impression que ça tient du voyeurisme.
    Mais il faut que je voie ça.

  3. Lalalère says:

    Effectivement … « l’air » heureux. Tout du moins chez Blier.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s