Les clowneries de Clooney

© Ruven Afanador
Mister Deconnado.

Alors qu’il est manifestement en route pour remporter l’oscar du meilleur acteur — à moins que Jean Dujardin ne lui coupe le tapis rouge sous la semelle — pour un film parfaitement insignifiant où entre deux/trois grimaces habituelles, il verse tout de même in extremis une larmichette qui lui a déjà valu le Golden Globes, George Whatelse? Clooney fait le zouave sous l’objectif de Ruven Afanador pour le Los Angeles Time Magazine [A lire : Merry pranskter par Nancy Clare].

Partageant la couverture du Vanity Fair de février 2012 avec Matt Damon et Daniel Craig, il s’y est aimablement soumis au questionnaire de Proust en compagnie de ses compères [A lire : The Proust smackdown: Three kings and a questionnaire].

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Photos © Ruven Afanador, Annie Leibovitz

5 responses to Les clowneries de Clooney

  1. foxart says:

    Pas très fan de la série Afanador…
    Je vote pour la simplicité et l’élégance de Leibovitz…

  2. nolan says:

    Les réponses de Daniel Craig au questionnaire sont assez marrantes, surtout à la question
    What do you regard as the lowest depth of misery?

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s