Retour vers le futur : Les 55 de 1947

La machine s’emballe chez Zoom arrière ; nous voici déjà en 1947 …et 477 films sont sortis si l’on en croit la dernière mise à jour d’ Encyclo-ciné. En ayant vu près de 75, et non des moindres, la liste « des films à voir » a une tendance à la rallonge… La treizaine magnifique Jour de colère/Vredens dag de Carl-Theodor Dreyer_1943 Jeux dangereux/To be or not to be de Ernst Lubitsch_1942 La dame de Shanghai/The lady from Shanghai de Orson Welles_1947 Une question de vieRead more

Festival du Film Coréen à Paris [7e édition]

Oyez ! Oyez ! Le Festival du Film Coréen à Paris fête en 2012 sa 7ème édition avec un programme des plus alléchants et prend ses quartiers, du 30 octobre au 6 novembre, au cinéma St André des Arts (qui est accessoirement le premier cinéma de Paris où je suis venue me vautrer lors de mon installation au siècle dernier dans la capitale). Et ce n’est pas parce que cette année, suite à des événements totalement indépendants de ma volonté,Read more

Du bon sens

You know, you come from nothing, you’re going back to nothing. What have you lost? Nothing! Leader des crucifiés/Eric Idle dans Life of Brian de Terry Jones_1979 © Eric Idle & John AltmanRead more

On the set [Muse]

Jack Lemmon et Billy Wilder sur le plateau de Irma la douce_1963 I’m terribly fond of Jack. We understand each other very well and it’s a pleasure to work with him. He is a thinking actor, but not an argumentative one. By that way I mean if we start shooting at nine o’clock, he would be there at 8:15 and would come to my office and say, « Hey, I’ve got a great idea! Look, why don’t we do this? Blah,Read more

Cache-cache, Part XVIII

GAME OVER ! ****** Merci à tous de votre fidélité et rendez-vous dans un mois environ pour une nouvelle brassée de grands timides. Vous pouvez d’ici là reprendre une activité normale. Bonne continuation ! ****** Bonjour ! Ultimes indices avant révélation finale. N° 19 : Je suis un réalisateur qui aime la musique mais aussi le porn’ et la stand up comedy. Enfermez moi ! Les Etats-Unis sont ma seconde patrie Je suis d’origine tchécoslovaque N° 23 : Je suis uneRead more

Immortalité

32. Jeanne Moreau/Catherine Jules et Jim de François Truffaut_1962 Au son des banjos je l’ai reconnu Ce curieux sourire qui m’avait tant plu Sa voix si fatale, son beau visage pale M’émurent plus que jamais Boris Bassiak/Serge Rezvani Si ce film est réussi, il doit ressembler au livre dont il s’inspire et constituer ainsi un hymne à l’amour, peut-être même un hymne à la vie. François Truffaut A suivre…Read more

Mini-Me

77. Robert, James & Christopher Mitchum Rappelons que Robert Mitchum — actuellement à l’affiche du Festival Lumière de Lyon avec la projection d’une copie restaurée de La nuit du chasseur de Charles Laughton — a partagé l’écran avec son ainé James dans Thunder road de Arthur Ripley_1958 A suivre…Read more

Israël – Japon : Grand écart à la Cinémathèque [Rétrospectives Uri Zohar & Naomi Kawase]

Oyez ! Oyez ! Tandis que la Cinémathèque continue de rendre un hommage mérité à la carrière de Jean-Louis Trintignant [calendrier des projections] et ce, jusqu’au 12 novembre prochain, les deux cycles qui s’annoncent seront pour moi l’occasion de découvrir tout d’abord la courte carrière d’Uri Zohar, réalisateur primé à Cannes en 1967 et devenu depuis rabbin ultra-orthodoxe (!), puis de mieux appréhender l’univers de Naomi Kawase dont je n’ai vu que les premier [Mœ no suzaku, Caméra d’or 1997 àRead more

Retour vers le futur : Les 25 de 1946

Cette année, c’est sous la houlette du taulier de Inisfree que Zoom arrière continue son aventure. De plus en plus de films déboulent sur les écrans, plus difficile est donc le choix. Ayant vu une cinquantaine de films sur les 247 sorties de 1946 recensées par Encyclo-ciné, je me suis amusée à les égrener (mais je ne ferai sans doute pas ça tous les ans) ci-dessous tout en en distinguant 25 (oui, ce fut une belle année); énumération à laquelle j’ai ajouté quelquesRead more

Etre [ou ne pas être] dans le bain. La rouerie

Kirk Douglas & Henry Fonda dans Le reptile/There was a crooked man de Joseph L. Mankiewicz_1970 Ne vous fiez pas au langoureux regard complice que se lancent Paris Pittman/Kirk Douglas et Woodward Lopeman/Henry Fonda lors de leurs ablutions. Mais notez plutôt que si Woodward, ancien shérif à la jambe aussi raide que la justice désormais gardien de pénitencier, a la main crispée sur une savonnette, celle du détenu Pittman s’approcherait tendancieusement de l’arme qui le nargue. Pourtant, il ne s’enRead more

Ogre

76. Benicio del Toro La (seule ?) bonne raison d’aller voir Savages de Oliver Stone, actuellement sur tous les écrans de France et de Navarre. A suivre…Read more

De l’optimisme

Ford était un optimiste ; je suis un pessimiste. Les personnages de Ford, quand ils ouvrent une fenêtre, scrutent toujours à la fin cet horizon plein d’espérance. Les miens au contraire, quand ils ouvrent une fenêtre, ont toujours peur de recevoir une balle entre les deux yeux. Sergio Leone cité par Laurence Schifano dans Le cinéma italien de 1945 à nos jours © Armand CollinRead more